Liens utiles pour les vacances

Pour réviser l’anglais : http://learnenglishkids.britishcouncil.org/fr/games

Pour apprendre à coder en informatique : https://hourofcode.com/fr/learn

Pour faire du calcul mental : https://calculatice.ac-lille.fr/spip.php?rubrique2

 

Publié dans 2017-2018 | Commentaires fermés sur Liens utiles pour les vacances

Les élèves artistes de Fonsorbes dans la salle du Trépadé

Lundi 14 mai 2018, on a participé à un spectacle dans la salle du Trépadé qui rassemblait une classe de CP/CE2, une classe de 6ème, une classe de seconde et les élèves du club théâtre du lycée. Tous ces élèves ont préparé pendant l’année un spectacle de danse ou de théâtre.

Nous on a présenté la chorégraphie qu’on avait travaillée avec Lydia et Elisa. On a fait un peu comme notre spectacle à Saint Pierre des Cuisines à Toulouse, mais on avait changé quand même beaucoup de choses. Les 6èmes et les secondes ont aussi dansé! Et pour finir les autres lycéens ont présenté une pièce qu’ils avaient déjà présentée au TNT à Toulouse.

A la fin, on a dansé tous ensemble une flashmob que les lycéens nous ont apprise.

Cette après-midi était trop bien! Ana

Cliquer sur le lien pour voir la vidéo de notre spectacle : https://youtu.be/wRxR2zA5k0o

 

Publié dans 2017-2018 | Commentaires fermés sur Les élèves artistes de Fonsorbes dans la salle du Trépadé

Ronde de l’Isard

Vendredi 18 Mai, nous avons eu la chance d’aller avec les collègiens et une des classes de la Béouzo au départ de la deuxième étape de la Ronde de l’Isard. Sur des stands, nous avons vu des vélos de course, on a pu répondre à des questions puis nous avons eu des bracelets et on a pu découvrir un vélo qui permettait de dessiner en pédalant. Après,nous avons pu interviewer deux équipes : Nantes Atlantique et Monaco.On a pu voir Raymond Poulidor. La Miss Nouvelle Aquitaine a commencé à présenter les coureurs qui sont ensuite allés se placer sur la ligne de départ. Nous avons vu le départ puis nous sommes allés pique-niquer sur le stade du Trépadé. Après avoir mangé, nous avons fait des activités avec les vélos et d’autres activités sportives : jeu de l’horloge, course de lenteur et saut de haies… Nous avions fini les activités quand les gouters sont arrivés. Nous avons gouté et les élèves de la Béouzo sont partis. Nous avons passé une super journée.

Louis, Sybille et Inès

Publié dans 2017-2018 | Commentaires fermés sur Ronde de l’Isard

Danse à l’école

Mardi 22 mai, nous sommes partis de l’école à 8h50. Nous sommes allés à la salle du théâtre Marcel Pagnol à Villeneuve Tolosane en bus. Nous avons échangé des morceaux de nos chorégraphies avec les 6 èmes. Nous avons répété notre chorégraphie intitulée ‘Frères d’école’ sur la grande scène.  Puis nous avons sommes allés sur une petite scène dans le gymnase où nous avons montré les petits morceaux  de danse que nous avions créés avec les 6èmes à 4 classes d’autres écoles. Nous avons aussi regardé  le résultat du jumelage d’une autre classe. Ensuite, nous avons pique-niqué dehors puis des adultes ont projeté deux types de danses : une danse en contact avec des tables et une autre avec des éclairages spéciaux. Pour finir, nous  nous sommes produits dans la salle de spectacle devant   trois autres classes. Enfin, nous avons ramené les sixièmes à Cantelauze.

Louis, Paco, Sibylle, Claudia

Notre chorégraphie : https://youtu.be/NIrRrRiEWNE

Publié dans 2017-2018 | Commentaires fermés sur Danse à l’école

Projet école et cinéma : Wadjda

Le lundi 7 mai 2018 à 9h30, les trois classes de cm2 sont allées voir un film appelé « Wadjda ».

Ce film était soustitré en français. Il est le premier film réalisé en Arabie Saoudite.

« J’ai bien aimé ce film car on voyait les différentes lois en France et en Arabie Saoudite. On peut voir comme différences qu’en Arabie Saoudite le vélo est interdit pour les filles, les femmes doivent sortir voilées, elles n’ont pas le droit de conduire, les écoles ne sont pas mixtes…  Le fait qu’à la fin il y ait une note d’espoir m’a plu. En revanche, ce film était trop long ! « 

Claudia

Je n’ai pas aimé car le film était en arabe et je ne comprends rien à l’arabe (on a eu de la chance car c’était « sous-titré » mais bon)… Sinon j’ai bien aimé l’histoire de Wadjda car elle montre à la fin que les femmes peuvent avoir les même droits que les hommes!

Ana Isabel 

J’ai adoré ce film car il parlait de la différence entre les filles et les garçons en Arabie Saoudite.

Le héros Wadjda veut à tout prix un vélo pour faire la course avec son ami, mais la loi en Arabie Saoudite interdit aux filles de faire du vélo.

Thibault

Ce film n’était pas mal pour un des premiers films réalisés en Arabie Saoudite . Dommage qu’il y avait des sous titres ( enfin je veux dire qu’il n’était pas en Français ).  Des fois il y avait des moments ennuyeux , comme quand Wadjda jouait aux jeux vidéos , mais moi j’ai bien aimé. Tristan

J’ai bien aimé le film Wadjda car il montrait comment vivent les femmes en Arabie Saoudite. Mais j’ai moins aimé le fait que les femmes aient moins de droits que les hommes. Margaux

Je n’ai pas beaucoup aimé ce film, pour une seule raison: il n’y avait quasiment pas d’action. Pour moi, c’est injuste, que les hommes et les femmes ne soient pas égaux (en Arabie Saoudite). Il y a deux choses que j’ai aimées dans ce film. La première, c’est que Wadjda n’ait pas abandonné l’idée d’avoir un vélo. La deuxième, c’est qu’Abdallah l’ait aidée jusqu’au bout. Julien

Ce film m’a énormément plus car il parle de l’un de mes pays préférés : L’Arabie Saoudite. J’aime ce pays car c’est l’un des rares pays à avoir encore un roi… Le plus émouvant est la morale : il faut ouvrir le pays pour avoir plus de liberté! Noah

Lundi 7 mai, nous sommes partis voir un film, en arabe et sous-titré : Wadjda. J’ai aimé ce film car l’histoire parle d’une fille qui fait tout pour avoir un vélo. C’est très difficile pour elle d’avoir un vélo car les filles n’ont pas le droit de faire du vélo en Arabie Saoudite. Salomé

J’ai bien aimé le film, sauf quand Wadjda se fait convoquer dans le bureau de Mme Hessa. Je n’ai pas aimé les règles en Arabie Saoudite, comme le fait que les femmes ne conduisent pas ou que les filles ne fassent pas de vélo ou que les femmes mangent les restes des hommes… Ines

Wadjda est une petite fille qui voulait absolument avoir un vélo. Elle fait tout pour avoir un vélo. Elle participe même à un concours de récitation à l’école. Je n’ai pas très bien aimé parce que il n’y avait pas assez d’action et d’aventure. Et puis, quand Wadjda  achète  un jeu vidéo pour préparer le concours, on dirait un peu qu’elle triche. DORIAN

Ce film était très bien. C’était incroyable car Wadjda se bat contre sa religion. Mais il est triste qu’elle n’ait pas le droit d’avoir un vélo. Ce film m’a fait ressentir de la tristesse et à la fin, de la joie. Par contre, ce que vit la mère est très difficile. Le père n’hésite pas à laisser sa famille pour en fonder une autre. L’ensemble du film était très bien imaginé, alors que c’est le premier film réalisé en Arabie Saoudite, et en plus, réalisé par une femme. L’amie de Wadjda est très gentil car il lui donne un casque, puis lui apprend à faire du vélo. Sibylle

Le lundi 7 Mai 2018, nous sommes allés voir un film qui s’intitule « Wadjda ». Ce film parle d’une fille qui s’appelle Wadjda et qui veut à tout prix un vélo vert qu’elle a vu dans une supérette, mais sa religion interdit que les filles aient un vélo. J’ai bien aimé ce film car il parle des femmes en Arabie saoudite et du fait qu’elles n’ont pas les mêmes droits que les hommes. Milann

J’ai beaucoup aimé le film Wadjda car c’est l’histoire d’une fille qui veut absolument un vélo. Elle est prête à tout pour l’avoir comme par exemple vendre des bracelets ou même préparer un concours.  JADE

J’ai bien aimé ce film car il parlait d’autres cultures.

Ce film a été réalisé par une femme et en Arabie Saoudite, où les femmes ont beaucoup moins de droits que les hommes.

J’ai beaucoup aimé le fait que Wadjda soit prête à tout pour avoir le vélo de ses rêves alors que dans son pays, les filles et le femmes n’ont pas le droit d’en avoir un.

J’ai apprécié la fin heureuse.

Lilou

Le film « Wadjda »parle de la vie d’une petite fille qui vit en Arabie Saoudite. Son rêve est d’avoir un vélo. Pour avoir son vélo, elle participe à un concours, elle doit apprendre un verset du coran. Si elle gagne elle aura 800 dinars pour son vélo. Je vous conseille ce film. Mélissa

Ce film était assez bien même si dans ce film, les filles ont moins de droits que les hommes. Cela ne m’a pas plus du tout.La fin était plutôt bien: Wadjda elle atteint son objectif. Lina

Le lundi 7 mai 2018, on est allé  voir le film Wadjda. J’ai aimé ce film car je l’ai trouvé très intéressant et émouvant. Intéressant car on a pu voir comment les autres religions fonctionnent et émouvant vers la fin… On a vu que Wadjda se battait pour ce qu’elle voulait même si elle est contre tous. Seul un petit garçon et sa mère étaient à ses côtés. Ana

Publié dans Cinéma | Commentaires fermés sur Projet école et cinéma : Wadjda

Projet école et cinéma : L’homme qui rétrécit

Le vendredi 9 mars, notre classe a assisté à la projection du film « L’homme qui rétrécit » dans le cadre du projet « École et cinéma » au centre culturel de Fonsorbes.

Claudia

J’ai bien aimé ce film car j’ai ressenti de la peur et de la tristesse. Les personnages sont Louise Carey, l’Araignée, Clarice, Charles Carey, le chat Kitty et Scott Carey. Je n’ai pas aimé quand le chat attaque son maitre  et le moment où il y a l’araignée. Je n’aime pas aussi quand Scott tombe dans la cave. Inès

J’ai bien aimé ce film car il y avait une histoire intéressante. Chaque détail avait une importance dans ce film. Les effets spéciaux étaient révolutionnaires pour l’époque. Un des moments que je n’ai pas trop aimé, c’est quand ils ont fait un gros plan sur la bouche de l’araignée. En soi, le film est bien fait mais la fin n’en est pas trop une. Bonne idée de film, je vous le conseille. Tristan

J’ai aimé ce film parce qu’il y a beaucoup d’action, surtout à la fin quand il y a l’araignée. RAYANE

J’ai adoré le film « L’homme qui rétrécit ». Le moment que j’ai préféré dans ce film c’est quand Scott s’est battu contre l’araignée, après à vous de regarder le film pour connaitre la suite. Ce film m’a surtout plu car il y avait de l’action. Par contre, ce qui m’a déplu dans ce film c’est que la fin est triste. Julien

J’ai bien aimé l’histoire de ce film mais deux choses m’ont dérangé :

  1. Comme ce film était de 1957, les effets spéciaux n’étaient pas très réalistes.
  2. Je trouvais que la fin ne faisait pas fin.                                                                                                                                                                                                                                                      Claudia

A des moments, en regardant le film, j’ai ri. Mais j’ai aussi pleuré. Je n’ai pas vraiment aimé car j’ai la phobie des araignées et il y avait une araignée. Sinon le reste était bien. Les effets spéciaux étaient bien pour l’époque. Pour moi, la fin du film n’en n’était pas une. Pour moi, ce film n’est pas pour les enfants car il y a des enfants comme moi qui n’aiment pas les araignées. Ana Isabel

J’ai bien aimé ce film car je l’ai trouvé très intéressant, mais j’ai eu peur quand il y avait l’araignée. Quand on avait observé les affiches du film, on avait vu qu’il y avait écrit « Interdit aux enfants » . Je n’ai pas bien compris pourquoi parce que, à part  l’araignée,  il n’y avait rien qui faisait peur, mais je pense que c’est peut être parce que le film est vieux. J’ai vu que les effets spéciaux étaient assez bien pour l’époque, mais que, parfois, il y avait des blancs. J’ai ressenti plusieurs émotions : au début de la joie et un peu de colère parce que quand Scott et sa femme sont dans le bateau, Scott demande à sa femme d’aller lui chercher de la bière, et, à la fin, de la tristesse. Ana

Le héros du film est Scott. Scott est un petit homme, il a eu des problèmes de santé. Les images sont en noir et blanc. Les effets spéciaux sont très bien réussis. J’ai ressenti de la tristesse et de la joie car Scott a écrasé la mygale.  Je n’ai pas aimé ce film car il était long et ennuyeux, il n’y avait pas assez d’ aventures. Louis

J’ai trouvé ce film bien car il y a beaucoup d’effets spéciaux mais ce film n’est pas fait pour ceux qui ont peur du sang et pour les petits. Je n’ai pas du tout aimé le moment où il y a l’araignée  car c’était vraiment dégoutant. J’ai trouvé la fin très triste et émouvante. Lina

J’ai adoré ce film car je trouvais beaucoup de passages amusants. Je n’ai quand même pas aimé le passage où Scott tue l’araignée. Il n’y avait pas trop de fin : j’aurais voulu savoir si Scott allait grandir à nouveau. Salomé

Ce film était très bien. J’ai adoré les effets spéciaux sauf l’araignée. C’est dommage que le film était en noir et blanc. L’histoire est bien écrite. C’est bien du fantastique. Sibylle

J’ai trouvé que les effet spéciaux sont bien pour l’époque (le film date de 1957). Je conseille ce film si vous n’avez pas peur des araignées. Il est en noir et blanc. Je l’ai trouvé bien sauf lors des scènes avec l’araignée. Alice

J’ai bien aimé le film car il y avait de bons effets spéciaux même s’ils étaient un peu mal fait quand on les regarde en 2018! Le film était très original…. Noah

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Projet école et cinéma : L’homme qui rétrécit

Le spectacle avec la Compagnie La Baraque à Saint Pierre des Cuisines à Toulouse

Mardi 30 janvier, nous sommes allés danser à l’auditorium Saint Pierre des Cuisines à Toulouse. La compagnie La Baraque nous avait invités à participer à leur spectacle ‘Passants’.

Quand nous sommes entrés dans la salle, les danseurs répétaient. Puis, ils nous ont  montré le passage juste avant notre entrée sur scène. Ensuite, nous avons répété à notre tour.

Juste le temps de manger un sandwich et à 20h30 le spectacle a commencé.

Les danseurs ont commencé, il y a eu après un groupe d’ adultes puis ce fut à notre tour.

C’était super bien.

Louis et Thomas

Un lien vers le film de notre passage :

Un lien vers la présentation du spectacle

Publié dans 2017-2018 | Laisser un commentaire

La répétition avec la Cie la Baraque dans le studio de la Vannerie à Toulouse

Le jeudi 18 Janvier, nous sommes allés répéter dans le studio de la « Cie la Baraque » le spectacle de Saint Pierre des cuisines. On est entré, puis on a enlevé nos chaussures et nos manteaux. On est rentré dans une salle où les danseurs et les danseuses répétaient. On s’est assis. Les artistes se sont présentés, ils nous ont montrés le spectacle et nous ont expliqué quand nous allions danser. Ensuite on leur a présenté notre chorégraphie.

Puis Serge, un danseur de la compagnie, nous a fait danser avec les 6èmes : les collégiens ont formé une forêt et nous on devait passer comme si la pluie tombait, après les collégiens devaient inventer des mouvements comme s’il y avait du vent. Ensuite, nous avons inversé les rôles.

Puis nous sommes reparti en bus, les 6èmes nous ont déposé à notre école.

Julien, Inès, Margaux, Lilou , Louis ,Tristan et Milann

Publié dans 2017-2018 | Commentaires fermés sur La répétition avec la Cie la Baraque dans le studio de la Vannerie à Toulouse

Compte rendu de la journée de la laïcité

Le mercredi 13 décembre 2017, notre classe a participé à la journée de la laïcité de l’école avec la classe de madame Lebourhis ( CP/CE2)

Nous étions par groupe de 4 (un CP, un CE2 et deux CM2). Au début de la matinée, nous devions imaginer les paroles des personnages d’un livre sur le thème de la différence que nous avions précédemment lu : Le monstre qui voulait qu’on l’aime. On écrivait ces paroles sur quatre illustrations du livre comme pour faire une petite bande dessinée sur le thème du rejet ou de l’acceptation des personnes différentes.

Ensuite nous avons exposé nos productions dans le hall de l’école. Pendant la fin de la matinée, nous devions mettre en voie une partie d’une poésie. Il y a des groupes qui la chantait, d’autres mettaient de l’écho et enfin certains appuyaient sur les syllabes. A la fin, nous la mettions en voie devant les autres classes.

 J’ai aimé le principe de travailler avec d’autre classes.

Claudia

Voici le poème que nous devions mettre en voix :

Chaque visage est un miracle

Un enfant noir, à la peau noire, aux yeux noirs,

Aux cheveux crépus ou frisés, est un enfant.

Un enfant blanc, à la peau rose, Aux yeux bleus ou verts,

Aux cheveux blonds ou raides, est un enfant.

L’un et l’autre, le noir et le blanc,

Ont le même sourire quand une main leur caresse le visage.

Quand on les regarde avec amour et leur parle avec tendresse.

Ils verseront les mêmes larmes si on les contrarie, si on leur fait du mal.

Il n’existe pas deux visages absolument identiques.

Chaque visage est un miracle, parce qu’il est unique.

Deux visages peuvent se ressembler,

Ils ne seront jamais tout à fait les mêmes.

Vivre ensemble est une aventure où l’amour,

L’amitié est une belle rencontre avec ce qui n’est pas moi,

Avec ce qui est toujours différent de moi et qui m’enrichit.

Tahar Ben Jelloun

Cliquer pour entendre nos mises en voix :

Voici quelques photos

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans 2017-2018 | Commentaires fermés sur Compte rendu de la journée de la laïcité

L’Australie

Cette année à l’école, nous accueillons Leisha, une assistante australienne.

Voici les deux diaporamas qu’elle nous a montrés pour présenter son pays :

Australia

Christmas in Melbourne

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur L’Australie