Yvonne Calsou

Nous avons rencontré Yvonne Calsou qui est venue nous rendre visite en classe.

Portrait

Yvonne Calsou est très gentille et elle a une voix douce. Elle porte de très jolies lunettes. Elle a une imagination débordante et dessine hyper bien ! Elle a des yeux magnifiques et porte de très jolis habits. (Arije)

Elle a des cheveux courts et des lunettes rondes (Ines, Kérina et Yasmine)

Elle est très belle et a un visage fin. Elle a confiance en elle et elle est très intelligente.(Chelsea)

Son parcours

Yvonne est une scientifique qui est devenue plasticienne. Elle a opté pour une autre posture dans sa vie. Elle explore une approche sensible : « la transformation silencieuse ». Elle pratique : le dessin, la photographie, la vidéo, le son…  (Jeanne, Aya et Romane avec l’aide de la biographie de l’auteur)

Ses œuvres

Yvonne est une artiste qui fait des œuvres en prenant des photos des même endroits toutes les 30 secondes pour observer les transformations avec la lumière. (Ethan, Nathan et Jean)

Ses œuvres sont basées sur la nature. Elle a pris des photos tous les 15 jours du même arbres pendant 7 ans. L’arbre ayant disparu, elle l’a peint au sol. Ce qui est drôle c’est qu’il a été pris en photo par Google Maps. (Valentin, Sofiane, Hugo)

Les jeux de lumière

Ils sont faits à base d’ombre et de lumière. Son travail sur la lumière se fait en mettant du blanc d’Espagne sur une fenêtre. Ensuite, il faut enlever avec le doigt (le blanc est fragile, tellement fragile qu’il s’efface quand on le touche, ce qui facilite le travail). La lumière passe là où il n’y a plus de blanc. Il reste alors a observer le changement au cours de la journée. (Théo, Lucas, Hassan, Mohamed)

Les transformation silencieuses

Avec le temps les choses changent mais on ne s’en rend pas forcément compte. C’est ce que Yvonne Calsou cherche à montrer dans ses œuvres. (Charlie Lou, Paul)

Ce qu’on va faire avec elle

Avec la classe et l’aide d’Yvonne, nous allons faire une fresque sur les vitres de la classe. Nous allons fabriquer des pochoirs et pendant deux mois, nous allons prendre des photos pour qu’à la fin nous voyions comment la lumière a traversé notre fresque au fil du temps. On en fera un film.

Conclusion : Nous allons voir comment la lumière a bougé au fil du temps à travers les pochoirs. (Manuela, Maïssa, Eden)

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Arts visuels, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.