Le petit marché de Noël

Dès le début du mois de décembre, toutes les classes étaient à l’oeuvre pour fabriquer de quoi alimenter notre vente de Noël au profit de nos filleuls de Lomé au Togo. L’accent était mis sur des actions de recyclage et de protection de l’environnement. Des pots de verres ont été décorés et remplis pour devenir des photophores ou des pots de jacinthe. Des chaussettes usagées ont été découpées et tissées pour devenir de petites éponges (tawashis). Des pots de yaourt vides ont servi au moulage des boules de graisse pour les oiseaux. Des petits pots de confiture ont été décorés pour contenir des graines d’oeillets d’inde récupérées pour les semis du printemps prochain. Des cartons et des rubans ont été décorés pour devenir des mémos, de jolis papiers sont devenus de très belles cartes de voeux. Enseignants et élèves ont redoublé d’imagination et de travail pour alimenter le petit marché. Un grand merci à tous, un grand merci aux petits vendeurs et aux parents qui les ont aidés, un grand merci à toutes les personnes venues nous rendre visite !

Publié dans classes de Vallègue | Commentaires fermés sur Le petit marché de Noël

Les dernières farces de Capitaine Farfadet

Aujourd’hui Capitaine Farfadet était très triste car tous ses copains Père Noël étaient partis.

Article rédigé par Dominique DA LOZZO

Publié dans classe de petits-moyens | Commentaires fermés sur Les dernières farces de Capitaine Farfadet

Une autre farce de Capitaine Farfadet

Article rédigé par Dominique DA LOZZO

Publié dans classe de petits-moyens | Commentaires fermés sur Une autre farce de Capitaine Farfadet

Regroupement RPI

Mercredi 18 Décembre 2019, tous les élèves de Lux et de Vallègue se sont retrouvés durant la matinée.

Dans chaque classe, à l’initiative des élèves de la maternelle, nous avons proposé des jeux de société ainsi qu’un concours de dessins.

Veuillez trouver ci-dessous le dessin qui a remporté le plus grand nombre de suffrages:

Article rédigé par Dominique DA LOZZO

Publié dans classe de petits-moyens | Commentaires fermés sur Regroupement RPI

Les autres farces de Capitaine Farfadet

Jour 1 : Avec la tempête, Capitaine Farfadet a ouvert les fenêtres et toutes les tables étaient renversées.

Jour 2 : Pendant la nuit, il a appelé tous ses copains Père Noël en classe.

Un autre farce

Jour 4 : Il s’est caché dans la boite des tapis. Il a fallu faire une recherche

Jour 5 : Parfois, nous avons beaucoup de rangement à faire dans la classe avant de nous mettre au travail ….

Article rédigé par Dominique DA LOZZO

Publié dans classe de petits-moyens | Commentaires fermés sur Les autres farces de Capitaine Farfadet

Atelier de l’après midi en moyenne section

Graphisme : les cercles concentriques

Article rédigé par Dominique DA LOZZO

Publié dans classe de petits-moyens | Commentaires fermés sur Atelier de l’après midi en moyenne section

Classe 1 Capitaine Farfadet

Dominique DA LOZZO

Publié dans classe de petits-moyens | Commentaires fermés sur Classe 1 Capitaine Farfadet

conseil d’école du 14.11.19

  1. Présentation du conseil d’école

 

Attributions :

Le conseil d’école est une instance de décision se réunissant au moins une fois par trimestre, qui vote le règlement intérieur de l’école, qui adopte le projet d’école préparé par l’équipe pédagogique, qui peut établir un projet d’organisation de la vie scolaire à soumettre à l’IA.

 

Le conseil d’école est une instance de consultation et d’information qui donne son avis et émet des suggestions sur le fonctionnement de l’école et sur toutes les questions intéressant la vie de l’école.

 

Composition :

Le directeur de l’école, les enseignants, les parents délégués, le Maire et/ou un représentant du conseil municipal, l’Inspecteur de l’Education Nationale, un membre du RASED, le DDEN.

D’autres membres peuvent compléter le conseil sur invitation : partenaires médicaux, personnel communal…

 

Vote pour l’organisation d’un conseil d’école commun aux écoles du RPI :

Les conseils des 2 écoles peuvent voter un conseil d’école commun.

Après vote « pour » ou « contre » l’organisation d’un conseil d’école commun et délibération, il est décidé, à l’unanimité, qu’un conseil d’école commun sera organisé pour les écoles du RPI.

 

 

  1. Signature du Règlement des écoles: Le règlement est lu, adopté par tous et signé.

 

3    Organisation des élections des parents délégués rentrée 2021 :

Le directeur a la possibilité désormais de décider, après consultation préalable du conseil d’école, que le vote pourra avoir lieu uniquement par correspondance et non aussi sur place le jour du scrutin au bureau de vote.

Personne ne s’opposant à cette organisation, elle est adoptée à partir de 2021.

 

 

4    Bilan de la rentrée

 

Effectifs :

Lux Vallègue
Classe 1        9 PS  +  6 MS

Classe 2        8 MS  + 6 GS

Classe 1          16 CP + 7 CE1

Classe 2          13 CE2 + 11 CM1

Classe 3           6 CM1 + 20 CM2

 

29  élèves en maternelle et 73  en élémentaire, soit  102  élèves dans le RPI.

 

Afin de pouvoir répondre à la prochaine enquête concernant les effectifs de l’année future, il est demandé aux mairies de bien vouloir faire le point sur les futurs élèves et notamment les entrées à la maternelle.

 

Réunions de rentrée

Des réunions de classe avec les parents ont été organisées par chaque enseignant dans sa classe.

 

Travaux et investissement dans les écoles :

A Vallègue :

-Achat de matériel, couverts, verres et ustensiles pour la cantine

-Maintenance et petits travaux : volets roulants, remplacement de dalles au plafond du préfabriqué, panneau de grillage.

-Achat d’un photocopieur multi fonctions

-Prêt d’un ordinateur portable (merci à mr Zindel)

 

Plusieurs personnes (remplaçants, chauffeurs de bus, livreurs…) cherchent l’école dans le village et déplorent le fait qu’il n’y ait pas de panneau au moins au départ de la rue pour indiquer l’école. Serait-il possible de prévoir l’installation d’un panneau visible indiquant l’école ?

 

A Lux :

– une étagère a été placée dans la salle des ordinateurs à l’étage, ainsi qu’un casier à serviettes dans la cantine

– une partie de la peinture des murs a été refaite dans la salle de garderie et la classe du haut.

– de nouveaux rideaux ont été installés dans la classe du bas

– les ordinateurs sont arrivés, et ont été paramétrés par notre conseiller informatique ; qu’en est-il des tablettes et des robots ?

 

Les enseignants des deux écoles remercient les municipalités ainsi que le personnel pour tous ces équipements et aménagements qui ont permis un bon accueil des enfants.

 

Exercice de sécurité :

Un  exercice « Evacuation incendie » et un exercice « intrusion » ont eu lieu dans les deux écoles en période 1

 

Les ateliers du PEDT :

A Vallègue :

Ils ont été mis en place dès la seconde semaine tous les après-midis et ont permis à de nombreux enfants de participer à des activités qu’ils avaient choisies pendant les vacances : foot, aide aux devoirs, éveil musical, cirque, gestion des émotions, jardinage pour la première période. (voir la suite du calendrier des ateliers sur le site de la mairie de Vallègue).

A Lux :

Les activités ont débuté mi octobre : activités libres le lundi et relaxation le jeudi.

 

Piscine :

Les 10 séances financées par la mairie ont lieu d’octobre à décembre. Merci aux parents bénévoles qui se relaient pour accompagner les groupes.

 

Evaluations CP-CE1 :

Les évaluations nationales ont été mises en place en septembre et les parents ont été reçus pour la remise des résultats pour la plupart avant les vacances. Elles sont analysées et feront l’objet d’un conseil des maîtres prochainement.

 

Bilan de la coopérative 2018-2019 :

Recettes photos + grand groupe 1640€,  marché de Noël  575€,  chocolats de Pâques 365€,  kermesse  495€, don exceptionnel  500€.

Dépenses : sorties 1856€, abonnements 49€, cotisation occe 155€, livres de fin d’année 54€, divers 235€

Reste : 1226€ au 01.09.19.

 

 

5    Projet d’école et actions du premier trimestre

 

Pour rappel :

Intitulé du projet 2018.2022

« Se recentrer, développer une attitude d’élève pour s’approprier et réinvestir les apprentissages. »

3 axes :

-Continuité des enseignements : développer la cohérence entre les classes et les cycles, développer les outils communs.

-Enrichir et diversifier les actions favorisant la production écrite et orale : développer des compétences langagières à l’écrit et à l’oral en situation.

-Devenir élève citoyen et responsable : développer une attitude d’élève au sein de la classe et de l’école, poursuivre les gestes éco-citoyens.

 

APC :

Les activités pédagogiques complémentaires du mardi et du jeudi de 15h45 à 16h30  sont proposées en réponse à des besoins. Elles peuvent être une aide aux élèves visant à traiter les difficultés d’apprentissage, une aide au travail personnel ou une activité prévue par le projet d’école. Elles sont soumises à l’accord parental, c’est-à-dire que les parents peuvent les refuser. Elles ont débuté  fin septembre.

Etant donné qu’il est difficile de prévoir une difficulté momentanée chez un enfant, les APC peuvent se superposer avec les ateliers proposés par la mairie, les parents prennent alors leur décision. Dans la mesure du possible, les enseignantes essayent de planifier au mieux.

 

Action de solidarité : vente de Noël

Les enfants du RPI fabriqueront des objets au profit de leurs  filleuls du Togo (parrainages depuis 2003).

Des affiches et une note aux familles préciseront prochainement le déroulement de cette action de solidarité.

(du 9 au 13 décembre à  Lux et du 16 au 20 décembre à Vallègue) Des parents seront sollicités pour les ateliers « pâtisserie » à la maternelle ainsi que pour la vente à Vallègue.

 

Lois à l’école, messages clairs, conseil de classe :

Ces actions mises en place l’an passé se poursuivent dans les classes.

Les affiches avec le drapeau français, le drapeau européen, la devise et la Marseillaise sont arrivées pour affichage dans chaque classe, ces symboles venant renforcer les symboles de la République déjà présents à l’école.

 

Liaison inter-cycles :

-Un échange de service en élémentaire est en place le mardi et le vendredi (chant / EPS)

-Mise en place de programmations d’école en anglais, vocabulaire, résolutions de problèmes. A la maternelle, programmation du langage écrit, structuration de la pensée et exploration du  monde.

-Poursuite des cahiers parcours : écrivain, artistique et culturel, anglais et mise en place du classeur vocabulaire.

-Formations des enseignants sur le thème de la liaison GS-CP, CM-6°, de la continuité dans les cycles, formation d’équipe en mathématiques (plan Villani-Torossian).

 

Actions autour de la lecture et de l’interprétation

-Poursuite de l’intervention d’une personne de l’association « Lire et faire lire » pour la classe CE2.CM1.

-Mise en place d’un moment de classe « Silence, on lit », deux fois par semaine pendant quelques minutes en élémentaire.

-Mise en voix de textes, interprétation de poésies (voix, gestes, ton) en vue de préparer un spectacle théâtral de fin d’année (écriture et mise en scène). 2 spectacles théâtraux ont été réservés pour le mois de mars.

 

Actions prévues à la maternelle :

mise en place d’une chorale tous les mercredis matin depuis la rentrée.

– une animation Légo autour du thème des émotions le lundi 2 décembre.

– inscription à  un projet « école au cinéma » avec Cinéfol. 1 séance de cinéma prévue chaque trimestre, la première projection « contes sous la neige » aura lieu le mercredi 4 décembre au cinébor de Villefranche

 

Regroupement de Noël :

Il aura lieu à l’école, le mercredi 18 décembre à Vallègue . (les élèves de l’élémentaire recevront les maternelles dans les classes avec des jeux de société apportés par les maternelles et le traditionnel goûter)

Les parents seront certainement sollicités pour les gâteaux ou les boissons.

Le transport se fera si possible avec la tournée ordinaire du Conseil Départemental.

 

Fête de Noël :

Les foyers ruraux de Lux et de Vallègue s’associent pour organiser une fête le samedi 14 décembre à la salle des fêtes de Vallègue. Chaque école présentera des chants préparés à l’école, un spectacle sera ensuite offert aux familles et enfants suivi du traditionnel goûter.

 

 

6.Questions des parents:

 

Les parents délégués profitent du premier conseil d’école de l’année scolaire pour apporter cette information : les parents d’élèves se sont constitués en association. Elle s’inscrira dans la continuité de ce que proposait auparavant l’association des Pitchouns du RPI.

L’association proposera des activités de loisirs aux enfants, et des événements festifs permettant de développer la socialisation entre parents. Elle pourra également soutenir les différents projets scolaires des écoles (aide au financement, présence de parents, organisation d’événements, etc.).

 

Aux écoles de Lux et Vallègue :

 

-Nous avons constaté que depuis l’année dernière le site-web du RPI des écoles n’était plus mis à jour. Les parents sont intéressés d’avoir des informations et autres photos par ce moyen. Conscients que cette tâche représente un travail supplémentaire conséquent, les parents délégués proposent aux enseignants, sous leur direction, leur aide pour alimenter le site du RPI (rédaction des articles, postage en ligne…).

 

De nombreux enfants n’ont pas le droit à l’image et de ce fait il est compliqué de mettre en ligne des photos (il faut trier, flouter…). Concernant les articles, nous allons essayer d’alimenter le blog plus régulièrement. Pour information, les administrateurs du blog ont un code personnel qui ne peut pas être communiqué.

 

 

A l’école de Vallègue :

 

-Est-ce possible d’intégrer au sein du règlement intérieur d’école : les jouets de la maison restent à la maison et les jouets de l’école restent à l’école.

Cette demande a pour origine de limiter les conflits, perte, casse, vols des jouets personnels apportés à l’école. Nos enfants sont parfois très frustrés des pertes/dégradations et nous sommes bien conscients que le personnel ne peut être physiquement derrière chaque enfant pour éviter ces problèmes.

 

Les petits jouets de récréation (toupie, corde à sauter, élastique….) sont autorisés (voir note de rentrée). Cela se passe plutôt bien, les enfants apprennent à utiliser, à être responsable, à ranger, à s’organiser avec les autres, à faire découvrir, à gérer les conflits. L’évitement (ou l’interdiction) ne nous semble pas être favorable à l’apprentissage de la vie en commun. La frustration est aussi un élément formateur. Les parents sont aussi acteurs dans cette éducation et peuvent encourager leur enfant à être responsable ou le cas échéant, à limiter les jouets apportés à l’école.

 

A la mairie de Lux :

 

-Est-il possible d’avoir les factures de garderie plus régulièrement ? Par ailleurs les parents sont en demande de recevoir le détail des frais de garderie afin de mieux remplir les déclarations d’impôts : c’est à dire séparer le montant des frais garderie de ceux de la cantine, afin d’avoir des sommes séparées.

-Les parents sont en demande d’avoir une meilleure lisibilité sur les factures de cantine de l’école de Lux. Bien souvent il y a juste la date d’édition de la facture. Par exemple, pour la cantine de l’école de Vallègue nous recevons ces détails : « repas cantine – NOM Prénom – 01/05/2019-31/05/2019 ». Cela permet aux parents de mieux suivre la facturation. Est-ce possible d’intégrer ces détails ?

 

Les mairies et un parent d’élève confirment que depuis janvier 2019, les sommes sont bien séparées sur les factures.

La facture de Vallègue a été reçu pour le mois de septembre, pas celle de Lux. La mairie de Lux étudie le problème.

De plus, le mois n’est pas indiqué sur les factures de Lux. Cela doit être un problème de saisie : les deux secrétaires de Mairie de Lux et Vallègue se mettront en relation pour harmoniser les pratiques.

 

A la mairie de Vallègue :

 

-Lors des conseils d’école de l’année scolaire précédente une formation aux personnels sur l’analyse et la gestion de situation conflictuelle entre les enfants avaient été évoquées par la mairie de Vallègue. Est-ce que ces formations ont été réalisées ?

 

La formation n’a pas encore eu lieu mais elle est en cours d’élaboration. La formation se fera sur une journée au lieu de deux et elle se fera sur place, dans les locaux de l’école. La mairie attend l’homologation par l’organisme de formation financeur.

 

 

-Malgré l’interdiction officiellement inscrite sur le règlement RPI des mairies, des véhicules continuent de se garer devant le portail de Vallègue, gênant la circulation, l’arrivée des bus scolaires et polluant les enfants. Est-ce possible de faire un marquage au sol devant le bateau du portail d’entrée afin d’aider les automobilistes de mieux constater cette interdiction ?

 

Cette question avait déjà été évoquée l’an passé. La mairie de Vallègue note le problème.

Le Maire rappelle l’interdiction de stationner devant le portail. Cf. règlement du RPI provenant des mairies au paragraphe 10 «  Les véhicules des parents doivent utiliser les stationnements prévus à cet effet, en aucun cas les emplacements réservés aux autocars ne peuvent être utilisés par les véhicules des parents, même de façon temporaire. Il en va de même pour l’emplacement réservé à la livraison des repas qui doit rester libre d’accès en toute circonstance. Vu l’affluence des véhicules le mercredi, la circulation des bus ne doit pas être perturbée, afin d’assurer la sécurité de vos enfants lors de la montée et de la descente du bus. »

 

Aux mairies du RPI :

 

-Au sein du RPI les parents constatent des différences de traitement en fonction de l’école : pourquoi la garderie est-elle payante à Lux et pas à Vallègue ?

 

Compte-tenu de l’exiguïté des locaux et afin d’éviter de mettre du personnel communal supplémentaire, la mairie de Lux a décidé de passer à un forfait payant pour inciter les parents qui le peuvent à venir récupérer leurs enfants.

D’autre part, le personnel nécessaire encadrant est plus important sur une maternelle ce qui implique des surcoûts.

 

-Pourquoi il y a-t-il une garderie à Vallègue de 12h à 12h30 le mercredi et pas à Lux ?

 

Afin d’éviter de mobiliser deux personnes en garderie sur les deux villages, ce qui entraînerait des surcoûts de personnel, il n’y a qu’un seul lieu qui le propose. Cela concerne très peu d’enfants sur Vallègue et l’accueil d’enfants de maternelle à Vallègue ne peut se faire qu’à titre exceptionnel et avec l’accord du Maire de Vallègue au cas par cas.

 

-Les parents se plaignent de recevoir les factures de cantine tardivement. Une meilleure régularité dans l’édition de ces factures serait appréciée. Est-ce possible de faire accélérer ce traitement ? Quelles contraintes expliquent ces délais ?

 

Les mairies ne maîtrisent pas le traitement qui dépend du Trésor Public. Les mairies sont dans l’obligation de passer par le Trésor Public pour le traitement des factures.

 

-Auriez-vous des informations concernant la nouvelle obligation d’incorporer un repas végétarien par semaine. Est-ce déjà en place ?

 

Oui, cela est déjà en place dans les menus proposés.

 

 

Un message destiné à l’ensemble des équipes composées par le personnel de mairie et les enseignants :

 

Les parents délégués remercient les écoles et mairies d’avoir pris l’habitude de prévenir les parents en journée pour les plus ou moins gros bobos que se font nos enfants, que ce soit en classe ou pendant les activités périscolaires. Le mail récapitulant le déroulement des différents exercices de sécurité est également très apprécié.

Nous ne pouvons qu’encourager cette communication positive. Bravo. Les parents délégués.

 

Publié dans Conseil d'école | Commentaires fermés sur conseil d’école du 14.11.19

Règlement intérieur 2019.2020

PRÉAMBULE

 

Le service public de l’éducation repose sur des valeurs et des principes qui doivent être respectés par tous dans l’école : obligation de l’instruction, gratuité de l’enseignement, neutralité et laïcité. Chacun est tenu d’être tolérant envers autrui, de respecter l’égalité  des droits filles et garçons  et de les protéger contre toute forme de violence.

 

 

I-ADMISSION ET INSCRIPTION

Les formalités d’inscription sont accomplies par les parents. En cas de divorce ou de séparation, c’est au responsable légal de l’enfant (ou les deux en cas d’autorité parentale conjointe) qu’il revient de les accomplir.

Le directeur procède à l’admission à l’école sur présentation d’une fiche d’état civil ou du livret de famille, du carnet de santé attestant que l’enfant a subi les vaccinations obligatoires pour son âge ou justifie d’une contre-indication vaccinale, et de la pré-inscription signée par le Maire de la commune de résidence de l’enfant.

 

I . 1 Changement d’école

En cas de changement d’école, un certificat de radiation émanant de l’école d’origine et précisant le cycle et la classe fréquentés en dernier lieu doit être présenté. En outre le livret scolaire est remis aux parents sauf si ceux-ci préfèrent laisser le soin au directeur d’école de transmettre directement ce document à son collègue.

 

I . 2 Scolarisation des enfants atteints d’un trouble de la santé évoluant sur une longue période

A la demande des parents dont l’enfant présente des troubles de santé évoluant sur une longue période (maladie chronique, allergie et intolérance alimentaire) nécessitant des dispositions de scolarité particulière, un PAI (projet d’accueil individualisé) sera établi par le directeur d’école et le médecin scolaire (circulaire 2003-135 du 8 septembre 2003).

I . 3 Admission à l’école maternelle

Doivent être présentés à l’école maternelle, à la rentrée scolaire, les enfants ayant trois ans révolus au 31 décembre de l’année en cours. L’instruction est en effet obligatoire pour les enfants des deux sexes, français et étrangers, dès trois ans.

Les élèves accueillis à l’école doivent avoir un état de santé et de propreté qui n’engendrent aucun risque pour eux-mêmes et pour les autres.

I . 4 Admission à l’école élémentaire

Doivent être présentés à l’école élémentaire, à la rentrée scolaire, les enfants ayant six ans révolus au 31 décembre de l’année en cours.

Il – FREQUENTATION ET OBLIGATION SCOLAIRE

La fréquentation régulière de l’école maternelle et élémentaire est obligatoire, conformément aux textes législatifs et réglementaires en vigueur.

Il -1 Absences

Les absences sont consignées, chaque demi-journée, dans un registre d’appel tenu par l’enseignant.

Les familles informent l’école des absences des enfants. Les familles étant expressément tenues d’en faire connaître le motif précis. Pour cela les parents d’élèves sont tenus de téléphoner à l’école le jour même de l’absence de leurs enfants. Par la suite, l’enseignant apprécie le caractère légitime ou non de l’absence.

Les seuls motifs réputés légitimes sont les suivants : maladie de l’enfant, maladie transmissible ou contagieuse d’un membre de la famille, réunion solennelle de famille, empêchement résultant de la difficulté accidentelle des communications, absence temporaire des personnes responsables lorsque les enfants les suivent.

Le directeur de l’école est tenu de saisir l’autorité de l’État compétente en matière d’éducation afin qu’elle adresse un avertissement aux personnes responsables de l’enfant, leur rappelant leurs obligations légales, les sanctions pénales applicables et les informant sur les dispositifs d’accompagnement parental auxquels elles peuvent avoir recours :

– lorsque, malgré l’invitation du directeur de l’école, elles n’ont pas fait connaître les motifs d’absence de l’enfant ou qu’elles ont donné des motifs d’absence inexacts ;

– lorsque l’enfant a manqué la classe sans motif légitime ni excuses valables au moins quatre demi-journées dans le mois.

 

II – 1 – 1 – Absences sur le temps de classe.

Les enfants ne peuvent être, sans raison impérieuse, détournés de leurs études pendant la durée de la classe. Cependant, sur demande écrite des parents, le-la directeur-trice peut, à titre exceptionnel, et en cas de nécessité, autoriser l’élève à s’absenter sur le temps scolaire, à condition que ce dernier soit accompagné par une personne nommément désignée par écrit. Les parents sont alors pleinement responsables de leur enfant.

Ces absences peuvent être justifiées pour permettre aux élèves de bénéficier de certains soins ou rééducations qui ne pourraient l’être de manière opportune à d’autres moments.

 

II – 1 – 2 – Demande d’aménagement du temps de présence à l’école maternelle pour un enfant soumis à l’obligation d’instruction et scolarisé en petite section

Cette demande sera effectuée par les parents qui compléteront le formulaire en question. Il s’agit pour les enfants en petite section de pouvoir faire la sieste à la maison.

 

II-2 Horaires et aménagement du temps scolaire

L’inspecteur d’académie fixe les heures d’entrée et de sortie des écoles dans le cadre du règlement type départemental.

Le R.P.I. Lux-Folcarde-Vallègue-Rieumajou  fonctionne les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h à 12 h et de 13h 30 à 15h 45, et le mercredi de 9h à 12h.

Les activités pédagogiques complémentaires (APC) ont lieu le mardi et le jeudi entre 15h45 et 16h30, suivant un calendrier qui est communiqué aux parents au cours de l’année scolaire.

III – USAGE DES LOCAUX – HYGIENE ET SECURITE

L’entrée de l’école est interdite pendant les heures de classe à toute personne étrangère au service ou non autorisée.

III-1 Utilisation des locaux

L’ensemble des locaux scolaires est confié au directeur, responsable de la sécurité des personnes et des biens, sauf lorsqu’il est fait application des dispositions de l’article 25 de la loi n » 83-663 du 22 Juillet 1983 qui permet au maire d’utiliser, sous sa responsabilité, après avis du Conseil d’école, les locaux scolaires pendant les heures ou périodes au cours desquelles ils ne sont pas utilisés pour les besoins de la formation initiale ou continue.

Ces activités, à caractère culturel, sportif, social ou socio-éducatif à but non lucratif, doivent être compatibles avec les principes fondamentaux de l’école publique, notamment de laïcité et d’apolitisme.

III-2 Hygiène

II est interdit de fumer ou de vapoter dans les locaux scolaires fréquentés par les élèves pendant la durée de leur fréquentation.

Le nettoyage des locaux, effectué par les agents municipaux en dehors de la présence des enfants, est quotidien. L’aération doit être suffisante pour maintenir les locaux en état de salubrité. Les enfants sont, en outre, encouragés par leur maître à la pratique quotidienne de l’ordre et de l’hygiène.

Dans la classe maternelle, le personnel spécialisé de statut communal est chargé de l’assistance au personnel enseignant pour les soins corporels à donner aux enfants.

Médicaments : les enseignants ne sont pas autorisés à administrer de médicaments à l’école, même homéopathiques sauf projet particulier. Il en va de même pour la crème solaire.

Les goûters d’anniversaire sont autorisés ainsi que les goûters exceptionnels (Noël…).

Les enfants ne prennent pas  de collation aux récréations du temps scolaire.

III-3 Sécurité

 

Des exercices pratiques d’évacuation et/ou de confinement ont lieu suivant la réglementation en vigueur. Ces exercices ont pour objectif d’entraîner les élèves et le personnel sur la conduite à tenir en cas d’incendie, d’attentat-intrusion, d’accident industriel ou de tempête.

III-4 Dispositions particulières

 

§  Les élèves ne doivent pas introduire dans l’école d’objets tranchants (couteaux, cutters…) ou dangereux (allumettes, médicaments…ballons durs.).

§  Tout châtiment corporel est strictement interdit.

§  Les manquements au règlement intérieur de l’école, et, en particulier, toute atteinte à l’intégrité physique ou morale des autres élèves ou des maîtres peuvent donner lieu à des réprimandes qui sont, le cas échéant, portées à la connaissance des familles.

§  Seules peuvent être organisées par l’école les collectes autorisées au niveau national par le Ministre chargé de l’éducation.

§  Conformément aux dispositions de l’article L. 141-5-1 du code de l’éducation, les principes de la laïcité s’imposent à tous les élèves et à toutes les personnes participant à une action éducative. Le port de signes ou de tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit.

Lorsque cette interdiction n’est pas respectée, le directeur de l’école, saisit l’Inspecteur de la circonscription et engage avant toute procédure, un dialogue avec l’élève et les parents dans le cadre de l’équipe éducative.

 

III – 4 – 1 – Comportements des élèves   

Tout châtiment corporel ou traitement humiliant est strictement interdit, les élèves ont droit à un accueil bienveillant et non discriminant. Les élèves se doivent d’accomplir le travail proposé par l’enseignant, d’être assidus et de respecter les règles de fonctionnement et de la vie collective.

Les manquements au règlement intérieur de l’école et en particulier, toute atteinte à l’intégrité physique ou morale des autres élèves ou des enseignants peuvent donner lieu à des réprimandes qui sont portées à la connaissance des représentants légaux. On veillera à ce qu’un élève ne soit pas privé de la totalité de la récréation à titre de punition.

Il est permis d’isoler de ses camarades, momentanément et sous surveillance, un enfant difficile ou dont le comportement peut être dangereux pour lui-même ou pour les autres.

Lorsque le comportement d’un élève perturbe gravement et de façon durable le fonctionnement de la classe (manquements au règlement intérieur de l’école, et, en particulier, toute atteinte à l’intégrité physique ou morale des autres élèves ou des maîtres pouvant d’ailleurs donner lieu à des réprimandes qui sont, le cas échéant, portées à la connaissance des familles) malgré la concertation engagée avec les responsables légaux, sa situation doit être soumise à l’examen de l’équipe éducative définie à l’article D.321-16 du code de l’éducation. Le psychologue scolaire et le médecin de l’éducation nationale doivent être associés à l’évaluation de la situation afin de définir les mesures appropriées: aide, conseils d’orientation vers une structure de soin. Un soutien des parents peut être proposé le cas échéant, en lien avec les différents partenaires de l’école (services sociaux, éducatifs, de santé, communes etc.).

 

III – 4 – 2 – Sorties scolaire

La participation des élèves est facultative lorsque les sorties incluent la totalité de la pause du déjeuner ou dépassent les horaires habituels de la classe et doivent faire l’objet d’une autorisation de sortie individuelle signée par les parents.

La souscription par la famille d’une assurance « responsabilité civile » et d’une assurance individuelle « accidents corporels » est exigée.

III-5 Usage des ressources informatiques

Une charte de bon usage des TICE dans l’école est établie. Elle est signée par les adultes ayant accès aux postes et aux ressources informatiques pédagogiques.

Une réflexion sur une utilisation sûre et citoyenne de l’outil informatique sera menée au sein de la classe. Cette réflexion pourra aboutir à la définition de règles de vie.

IV – SURVEILLANCE 

La responsabilité des maîtres s’exerce dans le cadre fixé par la loi du 5 avril 1937.
L’accueil des élèves est assuré dix minutes avant l’entrée en classe, soit à 8h50 et à 13h20.

Les enfants sont rendus à leur famille à l’issue des classes du matin et de l’après-midi, sauf s’ils sont pris en charge, à la demande de la famille, par le service de garde ou de cantine.

Dans la classe maternelle, les enfants sont remis, par les parents ou les personnes qui les accompagnent, soit au service d’accueil, soit au personnel enseignant chargé de la surveillance.

Ils sont repris à la fin de chaque demi-journée, par les parents ou par toute personne nommément désignée par eux par écrit et présentée par eux au directeur.

Participation de personnes étrangères à l’enseignement

L’agrément d’intervenants extérieurs demeure de la compétence de l’inspecteur d’Académie, directeur des services départementaux de l’éducation nationale. Les intervenants extérieurs sont placés sous l’autorité du maître.

En cas de nécessité et pour l’encadrement des élèves au cours d’activités scolaires se déroulant à l’extérieur de l’école pendant le temps scolaire, le directeur peut accepter ou solliciter la participation de parents volontaires agissant à titre bénévole.

Il peut également, sur proposition du conseil des maîtres de l’école, autoriser des parents d’élèves à apporter au maître une participation occasionnelle à l’action éducative.

Le personnel spécialisé de statut communal peut accompagner (avec autorisation du Maire) au cours des activités extérieures les élèves de la classe maternelle.

 

V – RELATIONS FAMILLE/ECOLE

Les parents d’élèves sont membres de la communauté éducative conformément à l’article L111-4 du code de l’éducation. Les parents d’élèves participent par leurs représentants au conseil d’école. Les droits des parents d’élèves sont de plusieurs ordres : droit d’information et d’expression, droit de réunion, droit de participation.

Ils sont garants du respect de l’obligation d’assiduité par leurs enfants ; ils doivent respecter les horaires de l’école.

Des informations à votre intention sont affichées sur : des panneaux d’affichage extérieur. Merci de les consulter régulièrement.

Le cahier de liaison doit être lu, signé et rapporté chaque jour.

La  présence des familles est indispensable afin de favoriser la scolarité de leur  enfant.

Les parents sont tenus de signaler à l’enseignante de leur enfant tout changement de situation qui surviendrait en cours d’année.

Le Conseil d’école exerce les fonctions prévues par le décret n° 90-788 du 6 septembre 1990.

Le directeur organise les réunions de rentrée avec les parents d’élèves, et à chaque fois qu’il le juge utile.

Les parents sont informés régulièrement par le maître de la classe du travail de leur enfant.

 

VI – DISPOSITIONS PARTICULIERES

VI -1 Utilisation du téléphone portable

Loi n° 2018-698 du 3 août 2018 : l’utilisation d’un téléphone mobile ou de tout autre équipement terminal de communications électroniques (montre connectée, tablette…)  par un élève est interdite dans les écoles, à l’exception de dispositifs médicaux connectés pour les élèves présentant un trouble de santé. Les usages pédagogiques des outils numériques, lorsqu’ils sont encadrés par un membre de la communauté éducative et menés à des fins éducatives, peuvent être autorisés.

VI – 2 Cantine, garderie, transport scolaire

Se reporter au règlement du R.P.I.

VII – DISPOSITIONS FINALES

Le présent règlement des écoles du R.P.I. LUX-FOLCARDE-RIEUMAJOU- VALLEGUE est établi compte tenu des dispositions du règlement départemental.

Il est approuvé ou modifié chaque année lors de la première réunion du conseil d’école, puis affiché dans l’école.

Publié dans Règlement intérieur | Commentaires fermés sur Règlement intérieur 2019.2020

Les farces de Capitaine Farfadet

1 er jour Il a mélangé tous les tapis de la classe.

2 eme jour Il a décroché les guirlandes de la classe et s’est suspendu aux néons.

3 eme jour Il a mis toutes les étiquettes des prénoms et des jours partout et par terre. Il s’est installé dans un petit nid douillet (photo).

4 eme jour Il a décroché les bonbons du calendrier de l’Avent. Heureusement sans les manger.

5 eme jour Il a kidnappé la boite à raconter de Petit ours brun à la maitresse.

Auteur : Dominique DA LOZZO

Publié dans classe de petits-moyens | Commentaires fermés sur Les farces de Capitaine Farfadet