La révolte des couleurs

Durant cette deuxième période, nous avons lu « la révolte des couleurs », l’occasion pour tous de découvrir un style d’écrit particulier, le théâtre (avec ses didascalies qui nous donnent des indications sur qui parle et comment), de s’instruire sur les valeurs de notre République, et de débattre autour d’un fait historique majeur.

La révolte des couleurs – Sylvie Bahuchet

Résumé :
Un jour, parce qu’ils ont du jaune en eux, cette couleur  » dégoûtante « , Petit jaune, Petit vert et Petit orange sont envoyés au pays de là-bas d’où l’on ne revient jamais. Leur maîtresse, madame Palette, est remplacée par madame Acétone. Les autres enfants-couleur décident alors de se révolter.

 

 

 

Critique extraite du Blog « leslecturesdesophieblog » :
« Un texte très court, à portée des plus jeunes dès 5 ans, qui explique très simplement l’antisémitisme et les déportations des juifs pendant la deuxième guerre mondiale, à l’aide des couleurs. Non seulement certaines couleurs disparaissent, mais aussi les mots fondateurs de notre démocratie, Liberté, Egalité, Fraternité, qui sont un à un effacés du tableau…
La métaphore des couleurs est très habile, jaune comme l’étoile, et ses couleurs dérivées orange et vert. Les noms des personnages sont très parlants, les détergents qui uniformisent tout, effaçant peu à peu les couleurs et à l’opposé Mme Palette, la maîtresse qui défend la diversité, et fait passer un maximum de messages. Ce qui l’amènera avec Petit Jaune, Petit Orange et Petit Vert à être envoyée au pays de là-bas. »

« Que ce soit en lisant, en jouant ou en regardant cette pièce, les enfants appréhendent l’incompréhensible, tout en douceur. C’est un texte qui permet d’ouvrir la discussion sur des événements historiques sombres mais qu’il ne faut surtout pas oublier. « 

Ce contenu a été publié dans Année 2019-2020, Nos lectures. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.