Même pas peur ! notre deuxième sortie cinéma

Nous avons été au cinéma de Fonsorbes, mardi 8/03/22, pour voir le deuxième film du dispositif « Ecole et Cinéma ». « Même pas peur ! » regroupe 5 court-métrages :

  • Allez hop ! Film d’animation de Juliette Baily, 2013, France, 6 minutes 50.
    Perchée sur le plongeoir d’une piscine, une jeune femme hésite pendant de longues minutes à sauter.
  • Le pain et la rue, d’Abbas Kiarostami, 1970, Iran, 10 minutes, noir et blanc.
    Alors qu’il rentre chez lui après avoir acheté du pain, un petit garçon doit faire face à la menace d’un chien qui l’attend près de sa maison.
  • La Saint-Festin, film d’animation de Léo Marchand et Anne-Laure Daffis, 2007, France, 5 minutes.
    C’est bientôt la Saint-Festin, la fête où les ogres dévorent les enfants ! Mais notre ogre vient de perdre ses dents par accident. Comment va-t-il pouvoir participer à la fête ?
  • Shopping, de Vladilen Vierny, 2013, France, 8 minutes 30.
    Un enfant fait des courses dans un supermarché. Alors qu’il lui manque de l’argent, il est obligé de cacher un article sous son short.
  • La Grosse Bête, film d’animation de Pierre-Luc Granjon, 2013, France, 6 minutes 20.
    Dans un royaume inconnu circule une histoire sur une grosse bête qui viendrait vous manger au moment où l’on ne s’y attend pas. Il suffit donc d’y penser tout le temps et elle ne viendra pas vous croquer ! Les habitants décident alors de mettre au point différents stratagèmes pour réussir à ne plus oublier la bête…

Nous avons dit si nous aimions chaque court-métrage beaucoup/un peu/pas du tout :
Allez hop !                   5/9/9
Le pain et la rue         6/8/9
La Saint-Festin           18/3/2
Shopping                      11/7/5
La grosse bête            3/9/11
La Saint-Festin est le court-métrage préféré pour la majorité de la classe.

Quels mots pour décrire ce film ?
Voici notre collection de mots (un mot seulement par élève) :
sang, dentiste, magasin, pièces, enfant, garçon, danse, monstres, chien, framboises, ogre, rue, chocolat, vol, machine, tristesse, four, gâteau, jus, pain, souris, conserve, plongeoir, déguisement, piscine, papier, courses, téléphone, crème, longueur, nager

Quels sont les effets cinématographiques utilisés pour faire peur ?

  • Allez hop ! : le dessin qui tremble et le plongeoir qui s’efface juste avant le saut.
  • Le pain et la rue : les gros plans, la caméra portée (qui bouge), le silence (coupure de la musique).
  • La Saint-Festin : le jus de framboise qui ressemble à du sang, les tâches rouges sur le mur, la chaussette qui trempe dans le jus, le hachoir et le couteau souvent plantés un peu partout, le couloir long et sombre, l’alternance entre la confection du gâteau et la danse du flamenco, les gros mots, les recettes de plats d’enfants diffusées à la radio.
  • Shopping : les gros plans, la caméra portée, la musique à suspense, le bruit des roulettes du caddie.
  • La grosse bête : la mâchoire qui se ferme à chaque épisode, les bruitages, la voix off grave et lente.

Certains élèves ont aimé :

  • Allez hop ! : la nageuse qui a tiré sur son maillot, et quand elle a enfin plongé (même si elle a eu encore peur après).
  • Le pain et la rue : la fin avec le garçon qui portait un bol de crème.
  • La Saint-Festin : le gros mot dit par l’ogre, la chaussette qui trempait dans le jus de framboises, la danse du flamenco, la fin quand les enfants rient et courent autour de la table.
  • Shopping : le moment où la teinture volée tombe de la poche du garçon.
  • La grosse bête : le bruit de la mâchoire qui se ferme.

Certains élèves n’ont pas aimé :

  • Allez hop ! : la nageuse qui changeait tout le temps d’avis et qui a mis beaucoup de temps pour sauter.
  • Le pain et la rue : le chien qui devait rester tout seul dehors.
  • La Saint-Festin : l’ogre qui a changé d’avis et n’était plus en colère quand il a compris que c’était sa voisine qui faisait du bruit.
  • Shopping : le chef, en chemise blanche, qui était très strict.
  • La grosse bête : un monstre qui a mangé un villageois alors que ça devait être pour de faux.
Ce contenu a été publié dans Année 2021-2022, Ecole et cinéma. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.