05 – La fille qui trouvait toujours des excuses.

Il était une fois une jeune fille blonde aux grands yeux verts, une adolescente, qui trouvait tout le temps des excuses. Elle s’appelait Laura. On la croyait tout le temps, car elle paraissait très sage et travaillait très bien, mais elle savait vraiment bien mentir.

Lundi, elle a renversé la baignoire ancienne à pieds, elle a dit à sa mère : « Mais c’est le chat ! ».

Mardi, elle a jeté le téléphone de son père, mais elle lui a dit : « C’est les pigeons ! ».

Mercredi, elle a fait tomber la chaise, et elle a dit : « C’est ma sœur !»

Jeudi, elle a éclaboussé avec de l’eau toute la table d’architecte de son père, et elle a dit : « C’est le hamster ! »

Vendredi, elle a cassé l’assiette de fromage et elle a dit : « C’est la souris !»

Samedi, elle a écrasé les croquettes du chien, et elle a dit : « C’est le chien !»

Et dimanche, elle a mangé tous les délicieux biscuits au chocolat de son papa, et elle a dit :  «C’est maman !

– Non, ce n’est pas moi ! Ce n’est pas vrai ! Tu mens ! dit la mère

– On a compris ton manège. Tu es démasquée ! » s’exclama le père.