Histoire de Nasreddine Hodja

Si vous voulez retrouver les aventures de ce célèbre personnage, vous pouvez télécharger cette petite histoire :

histoire de Nasreddine Hodja

Publié dans Lecture en classe, Lecture plaisir | Commentaires fermés sur Histoire de Nasreddine Hodja

Boum de Charles TRENET

Voici ci-dessous les paroles de la chanson :

Boum

La pendule fait tic tac tic tac
Les oiseaux du lac font pic pic pic pic
Glou glou glou font tous les dindons
Et la jolie cloche ding din don.
Mais…

Refrain

Boum
Quand notre cœur fait Boum
Tout avec lui dit Boum
Et c’est l’amour qui s’éveille.

Boum
Il chante « love in bloom »
Au rythme de ce Boum
Qui redit Boum à l’oreille.

Tout a changé depuis hier
Et la rue a des yeux qui regardent aux fenêtres
Y a du lilas et y a des mains tendues
Sur la mer le soleil va paraître.

Boum
L’astre du jour fait Boum
Tout avec lui dit Boum
Quand notre cœur fait Boum Boum.

Le vent dans les bois fait hou hou hou
La biche aux abois fait mê mê mê
La vaisselle cassée fait cric crin crac
Et les pieds mouillés font flic flic flac.
Mais…

Boum
Quand notre cœur fait Boum
Tout avec lui dit Boum
L’oiseau dit Boum, c’est l’orage
Boum
L’éclair qui lui fait Boum
Et le Bon Dieu dit Boum
Dans son fauteuil de nuages.

Car mon amour est plus vif que l’éclair
Plus léger qu’un oiseau qu’une abeille
Et s’il fait Boum s’il se met en colère
Il entraîne avec lui des merveilles.

Boum
Le monde entier fait Boum
Tout l’univers fait Boum
Parc’que mon cœur fait Boum Boum
Boum
Je n’entends que Boum Boum
Ça fait toujours Boum Boum Boum
Boum Boum…

Publié dans Chants | Commentaires fermés sur Boum de Charles TRENET

notre sortie à la médiathèque : l’école autrefois

Une ancienne salle de classe avec ses pupitres et son tableau noir

Plumier, encrier, ardoises et beaux cahiers d’écoliers

L’heure de la récréation arrive

Avec ses jeux traditionnels

Et quand il fait froid, la corvée du poêle.

Publié dans sorties | Commentaires fermés sur notre sortie à la médiathèque : l’école autrefois

Un chant appris en classe : en sortant de l’école

Si vous souhaitez écouter ce chant, cliquez sur ce lien, il vous fera accéder à la chanson…

Publié dans Chants | Commentaires fermés sur Un chant appris en classe : en sortant de l’école

Une nouvelle année commence

Nous voici déjà fin septembre, une nouvelle année commence pour la classe de CM1.

Nous n’allons pas tarder à alimenter ce blog avec de nouveaux articles… nous espérons qu’il vous plaira et que vous serez nombreux à le consulter régulièrement.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Une nouvelle année commence

Sortie à Bouconne : découverte de la forêt

La sortie

Voyez cette feuille elle est magique…

Voici pourquoi…

Moi j’ai bien aimé la sortie mais ce que je n’ai pas trop aimé, c’est que il y avait des moustiques qui nous piquaient et c’était énervant mais sinon c’était très bien. L’animateur, Yannick,   nous a expliqué des choses intéressantes. On a appris des choses très importantes qui m’ont plues.

Julie F

 

 

 

 

 

Le renard roux

Appelé aussi Renard commun,  Renard rouge ou rarement encore Goupil. C’est  une espèce de canidé de taille moyenne. C’est un mammifère carnivore (il aime la viande, surtout les rongeurs et les lapins ) mais il a  aussi un régime alimentaire « omnivore  »  car il mange des insectes,  des poissons ou  des fruits.

En général,  il réside à l’abri dans une forêt.

Rénato

 

Larves de libellule

Masque de la larve de libellule

La salamandre

La salamandre est un amphibien (elle peut aller à la fois dans l’eau et sur terre). En France,  elle est nommée Salamandre terrestre, Salamandre commune et Salamandre de feu.

Son espérance de vie :  en milieu naturel, une espérance de vie supérieure à 30 ans a été scientifiquement attestée.

Alimentation : Les salamandres adultes se nourrissent dans une large mesure d’organisme d’origine invertébrés comme des cloportes ainsi que des petits spécimens de limaces.

Habitat  : Cette espèce vit surtout dans les milieux forestiers.

Rénato S  et Eden P

 

Le cycle des mygales  et des guêpes

Trou de mygale

Dans  la journée,  une grosse guêpe essaye de trouver un nid de mygale pour nourrir son bébé.

Comment fait-elle pour nourrir son bébé ?  Quand elle a trouvé le nid de la mygale, elle ouvre la porte du nid fait en toile recouvert de terre et de mousse.

La guêpe rentre dans le nid,  l ‘araignée se met sur ses quatre pattes arrière et met ses quatre pattes en avant et ses mandibules  pour se défendre.

La guêpe pique trois fois a un endroit précis dans la nuque. Maintenant la mygale est paralysée ( mais elle n’est pas morte). La guêpe prend la mygale  dans son nid et elle pond un œuf sur elle. Le bébé guêpe mange les pattes mais la mygale n’est pas morte. La guêpe va manger l’abdomen autour des boyaux,  la mygale n’est pas morte et enfin la guêpe va manger le thorax et … la mygale est morte.

Fabien et Jordan

Beau papillon que Yannick ne va pas tarder à relâcher !

Les couleuvres

La couleuvre vipérine : les adultes se nourrissent de petits poissons et d’amphibiens, les jeunes d’alevins ou de têtards.

La couleuvre à collier : elle se nourrit d’ amphibiens ( grenouilles, crapauds,tritons) de larves et de petits poissons si elle chasse dans l’eau. Elle peut manger des rongeurs et des lézards. Elle habite dans toute la France.

La couleuvre d’esculape : elle mange des micro mammifères, des lézards, des oiseaux et les œufs des insectes.

Léna D

Combien voyez vous de feuilles ? 12, 15 ? Non, seulement une !

 

 

 

 

 

 

 

Les faucheux

Le faucheux, appelé aussi opilion.

Les faucheux ne produisent pas de venin. Ils ne produisent pas de soie,  leur corps est en une partie alors que les araignées ont un corps en deux parties. Ils peuvent faire jusqu’à 185 mm de taille.

               Lucas

Le renard roux

C’est un animal nocturne très discret. C est un mammifère carnivore de la taille d’un petit chien : il fait environ 1,25 m de longueur.

Il  vit dans un terrier creusé près d’un  bois. Le renard se nourrit de souris et de mulots. Il  mange aussi des lapins, des taupes, des oiseaux et à l’occasion des poissons et des grenouilles.

Il peut courir à 50km/h .La femelle peut porter quatre à six petits pendant deux mois. Le mâle nourrit toute la famille après la naissance.

Léna P et Luna

 

Ce petit ver appelé iule a une odeur…de pharmacie

Le sanglier

Le petit du sanglier s’appelle le marcassin.C’est l’un des plus gros animal de la forêt.Il fait 1,5 m de longueur et 90cm de haut. Le mâle adulte peut peser plus de 150kg. La  laie atteint en moyenne 60 à 80 kg.

Lucie

 

Le pic épeiche

Très commun, le pic épeiche mesure 25 cm environ. Ses ailes noires sont barrées de blanc et son bas ventre est rouge vif. Le mâle possède une petite tâche rouge sur la nuque.

Léo

Les oiseaux de la forêt

 

 

Publié dans sorties | Commentaires fermés sur Sortie à Bouconne : découverte de la forêt

Touchez pas au roquefort de Bernard Stone

L Lorsqu’il entre dans l’entrepôt, Grasdouble s’immobilise sur le pas de la porte. Stupéfait, il promène son regard sur les étagères vides. Des voleurs ont tout emporté, il ne reste plus le moindre morceau de fromage! Avec son fidèle adjoint Ledentu, l’inspecteur Souris se lance sur une piste…

Au pays des souris, il y a des bars mal famés et des détectives à la Humphrey Bogart, du suspense, de l’action… et de l’humour.
Pour tous les amateurs de polar et de fromage! Ambiance mystérieuse à souhait, individus patibulaires : impossible de résister à l’humour corrosif des illustrations de Ralph Steadman. À ne pas manquer!

Publié dans Lecture en classe | Commentaires fermés sur Touchez pas au roquefort de Bernard Stone

Nouveau réalisme au musée des Abattoirs

Ce 27 avril au matin,  nous sommes allés voir une exposition au musée des Abattoirs  consacrée au Nouveau Réalisme.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez voir cette vidéo.

Nous nous sommes inspirés de l’œuvre de Daniel Spoerri pour, à notre tour, réaliser des tableaux pièges sur le thème de l’école. En y regardant de plus près, essayez de voir quels élèves étaient assis à ces places…

La démarche de Daniel Spoerri

Assembler, piéger, explorer, coller, détourner, immortaliser, collectionner, tels sont les mots qui pourraient définir le travail de Spoerri.

Grand collectionneur, l’artiste va d’abord créer les « tableaux pièges ». Il colle des objets de la vie de tous les jours sur un support qu’il redresse à la verticale. Par exemple, les restes d’un repas sont fixés sur la table même où ils ont été mangés puis cette table est accrochée sur le mur. Voir documentaire

(article complet : http://danielspoerri.blogspot.fr/p/demarche-artistique.html)

Publié dans sorties | Commentaires fermés sur Nouveau réalisme au musée des Abattoirs

Sortie du jeudi 27 avril : Toulouse au fil de l’eau

Pour voir les photos, rendez-vous sur le site « école de Cantelauze »…

Publié dans sorties | Commentaires fermés sur Sortie du jeudi 27 avril : Toulouse au fil de l’eau

Sagesses et malices de Nasreddine, le fou qui était sage de Jihad Darwiche

Tantôt idiot, tantôt sage, toujours facétieux, il nous fait toujours sinon rire, du moins sourire, par sa naïveté  ou son sens de l’absurde, qui tourne en dérision l’arrogance, l’orgueil, la vanité et la bêtise des puissants et des riches aussi bien que des ignorants qui s’ignorent. Il peut être grave, sérieux, souvent taquin et rusé. C’est un personnage moitié fou moitié sage, dont on a dit qu’il est « tellement intelligent qu’il en devient bête ou il est si bête qu’il finit par dire des choses intelligentes ». On le retrouve en action à la mosquée, au hammam, dans son vignoble ou sa maison, sur la place du marché, il traite de questions comme l’injustice sociale, la paresse, l’étroitesse d’esprit, la gourmandise, l’égoïsme, l’ignorance, les privilèges de classe, la mort, le destin de l’homme, les mystères de la vie, etc.

Les personnages proviennent de tous les milieux sociaux : du prince au mendiant, de l’érudit à l’ignorant, le politicien comme le prêtre, le marchand comme le client, le jeune comme le vieux, le riche comme le pauvre, etc. Ses histoires drôles et moralisantes sont assez courtes. Selon les pays et les époques, ses histoires ont subi les transformations les plus diverses. La célébrité du personnage dépasse les siècles, les générations et les âges.

Ces histoires ont été publiées pour la première fois en turc vers la fin du 15ème.  On y retrouve des influences indiennes, persanes, voire grecques.  On ne les raconte même pas, on se contente souvent du titre qui fonctionne comme une sorte de proverbe. Ainsi parle t-on, pour caractériser certaines situations, du « clou de Djeha », de « scier la branche sur laquelle on est assis », de « prêcher le faux pour savoir le vrai », etc.

Si vous souhaitez retrouver les histoires de ce héros, cliquez ici

Publié dans Lecture plaisir | Commentaires fermés sur Sagesses et malices de Nasreddine, le fou qui était sage de Jihad Darwiche