Quand les élèves sont plus chauds que le climat…

Après avoir décoré la cour de slogans pour sauver la planète, les élèves de CM1-CM2 se sont penchés sur l’empreinte carbone alimentaire.

Vendredi, ils ont participé à leur façon à cette journée mondiale pour le climat en allant enquêter sur l’origine et la provenance des fruits et légumes dans un supermarché et sur un marché. Ils n’ont pas hésité à interpeller les commerçants pour leur demander s’ils étaient producteurs ou revendeurs, si les légumes étaient issus de l’agriculture biologique ou conventionnelle… Ils sont devenus incollables sur la signification des codes sur les œufs.

Les adultes se sont prêtés gentiment au jeu et nous les en remercions.

Pour conclure cette marche pédagogique, nous avons rempli notre panier pour confectionner en classe un apéro « local et de saison » : bâtonnets de radis noirs et de carottes, sauce au fromage blanc et échalotes, terrine de lentilles, pain biologique…

L’école se poursuit bien au-delà de son enceinte. Et il est fort à parier que certains élèves deviendront de fervents défenseurs de la planète, à l’instar de Greta Thunberg dont le discours les a beaucoup touchés.

Ce contenu a été publié dans Classe des CM1/CM2. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*