Les suspendus…suite

Les suspendus

Suite à notre journée sur la solidarité, des animatrices des Suspendus ainsi que le Centre d’Action Social sont venus dans la classe pour faire vivre aux élèves une notion un peu abstraite. Si vous souhaitez en savoir davantage, n’hésitez pas à cliquer sur le lien :

PROJET SUSPENDU TOULOUSE

Les élèves avaient des tonnes de questions  (en voici quelques-unes):

  • Comment sait-on que quelqu’un est dans le besoin ?

On leur a répondu que la pauvreté ne se voyait pas. La précarité peut toucher de nombreuses personnes, pour des temps plus ou moins longs.

  • Et si quelqu’un prend un suspendu sans être pauvre ?

Les commerçants déjà engagés n’ont pas fait ce constat. Bien sûr qu’il existe des « tricheurs » mais il ne faut pas généraliser et l’on ne doit pas s’empêcher d’agir à cause d’une poignée de personnes qui n’a rien compris aux valeurs des Suspendus. Mais il est important que les gens viennent sans qu’on leur demande de justifier leur précarité. Oser demander est quelque chose de difficile alors il faut essayer de rendre la démarche plus légère et plus joyeuse.

  • Et si on n’a rien à donner ?

Il y a toujours quelque chose à donner ou à partager : un sourire, un « bonjour », quelques mots échangés… ça réchauffe le cœur et ça permet aux personnes de ne plus être invisibles aux yeux des autres.

Evidemment, pendant ces échanges, certain.e.s étaient très impliqué.e.s, d’autres sont resté.e.s en retrait. Quelques rares enfants m’ont confié qu’ils n’aimaient pas l’enseignement moral et civique et qu’ils préféraient les exercices de maths et de français. Je suis heureuse qu’ils aient eu la possibilité de s’exprimer dans avoir eu peur d’être jugé.e.s. La solidarité, l’empathie, sont des qualités qui ne se décrètent pas et qui ne peuvent être forcées. Cela viendra avec le temps…ou pas. En attendant, la démarche se veut avant tout pédagogique :

  • Ecouter attentivement
  • Etre capable de poser des questions et d’adapter son vocabulaire à la situation
  • Comprendre le concept proposé
  • Faire des recherches et proposer un exposé pour les autres classes
  • Préparer une intervention orale dans le but de convaincre
  • Oser s’adresser à des personnes inconnues
  • S’impliquer dans un projet…

Bref, pas d’inquiétude les parents, vos enfants continuent à apprendre !

https://www.francebleu.fr/infos/societe/rennes-ville-suspendue-1528483214
https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/la-bonne-adresse-rennes-le-coucou-rennais-la-bonne-bouffe-avec-le-bon-esprit-6317438

 

Ce contenu a été publié dans Classe des CM1/CM2. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*