Les AESH à l’honneur…

L’école de la Salvetat a invité toutes et tous les AESH de l’établissement à la projection du film documentaire « Debout les femmes » de François Ruffin et Gilles Perret.

C’était l’occasion de mettre à l’honneur le travail de ces personnes sans lesquelles l’école ne pourrait être inclusive. Elles sont indispensables au bon fonctionnement des classes. Elles sont nos couteaux suisses, elles aident, expliquent, soutiennent, recadrent, consolent…. Presque sans formation, elles ne disposent que de leur bon sens et de leur envie de bien faire. Mais elles ne sont pas assez nombreuses pour s’occuper des 400000 élèves en situation de handicap. Si elles se font rares, elles ne sont pas chers pour autant… Avec environ 700€ par mois, on imagine aisément la considération qu’on leur accorde.

Alors pour mettre en avant leur travail, les élèves de la classe ont photographié le quotidien de ces accompagnent.e d’enfants particuliers.
https://drive.google.com/file/d/15ozkz42dLVlaOrX199ZqjfPw0Vx4TUAR/view?usp=sharing

Ce diaporama a été projeté pendant que Koum Dièse interprétait les paroles de sa chanson, sur un air de Gauvain Sers. Nous remercions cet artiste d’avoir ainsi mis son talent au service de cette noble cause.

Ce fut une belle soirée même si le handicap et la précarité attirent moins de spectateurs que les « blockbusters ». Le public présent était de qualité et nous l’en remercions.

La soirée s’est terminée par un buffet de douceurs autour duquel nous avons redessiné le monde.

 

Publié dans CM2, Pense-Parents | Un commentaire

Journée du mercredi…

Rituel:
Réaliser la table de 12, 15 et 17. Voir que 12X4, c’est aussi 2x(2×12). On raisonne par « paquets de 12 ».
12 x 1 = 12
12 x 2 = 24
12 x 3 = (12×1) + (12×2) = 12 + 24 = 36
12 x 4 = (12×2) + (12×2) ou (12×3) + (12×1)
Faire ensuite au moins 3 des divisions suivantes:
4351 : 12 =
37 229 : 15 =
3 687 : 15 =
47 526 : 17 =
23 804 : 17 =
137 914 : 17 =

Mots croisés sur les préfixes:
Mots croisés
Petite vidéo pour expliquer…

Problèmes mathématiques
Problèmes

Ateliers :
Confection de lessive au lierre
Confection de porte-clés en chambre à air

Publié dans Distanciel | Laisser un commentaire

Des journalistes en herbe

Les élèves de CM2 A s’attellent à la réalisation d’un journal. Ils ont choisi des sujets d’actualité qui les touchent particulièrement.

Un groupe a souhaité traiter du conflit général en Afghanistan et du sort des femmes en particulier.
Ces deux journalistes en herbe ont préparé un questionnaire avec autant de sérieux que de motivation. Il leur manquait une personne à interviewer. Fardin, un jeune afghan, a gentiment accepté de se prêter au jeu. Il a répondu avec douceur et retenue aux questions des enfants afin de ne pas les exposer à la violence et aux horreurs qui sont trop souvent le quotidien des migrants.

Pour finir sur une note un peu plus festive, Fardin a appris aux élèves quelques pas de danse traditionnelle de son pays. Tout le monde semblait heureux de ce moment partagé. Durant quelques dizaines de minutes, les frontières ne sont effacées et les armes se sont tues pour laisser place à l’empathie et aux sourires échangés.

Un joli moment que les journalistes ne manqueront pas de mettre en mots dans leur prochain article.

https://photos.app.goo.gl/Baif1pYqQnWWnxDb6

Publié dans CM2 | Laisser un commentaire

Du lundi 22 au vendredi 26 novembre

Depuis quelques jours, les absences se font de plus en plus nombreuses.
Voici un petit résumé de la semaine que j’alimenterai au fur et à mesure.
En effet, entre ce que j’ai prévu que l’on fasse et ce que l’on fait effectivement, il y a parfois un léger décalage…

Bon courage!

Petit méli-mélo (approche de la division, les déterminants, problèmes mathématiques et les mots-composés) : Méli mélo

Expérience blobinesque : les enfants doivent faire un compte-rendu de leur expérience: Deviens_un_scientifique_Blob (1)

Dictée d’Audrey Dussutour (sur la demande d’une enseignante, cette chercheuse hors du commun, s’est lancé un nouveau défi). Le lien a été partagé avec les parents.

Evaluation sur les mesures de longueur : evaluation mesures de longueur

Les fractions : les élèves ont manipulé en classe. Il s’agit d’avoir une bandelette de papier de 48 cm de long. Il fallait, uniquement par pliage, marquer 1/2, 1/3, 1/4, 1/6, 1/8 : Bande numérique

Lecture / écoute : Les élèves écoutent ATTENTIVEMENT ce texte et répondent aux consignes de la page 1. Ils doivent attendre la fin du texte pour répondre aux questions de la page 2. Le pique nique

Travail à faire : trouver les synonymes des verbes additionner – soustraire – multiplier – diviser.

Conjugaison : lire ce texte et souligner tous les verbes conjugués : Texte passé composé

Les sujets :
Pour chacune les phrases, souligne le groupe sujet et indique sa nature (Groupe nominal, Pronom, Nom Propre, Groupe Infinitif)
A Bouconne, les arbres sont vêtus des couleurs de l’automne.
Sur le chemin, à vélo, on entendait les voitures klaxonner.
Certains enfants sont allés dans les voitures-balais.
Devant la stèle François Verdier, les élèves ont réclamé une minute de silence.
Emues, les maîtresses ont observé leurs élèves.
Partir en groupe est parfois difficile !
A travers le feuillage scintillaient les rayons du soleil.

Histoire : Evaluation sur la monarchie évaluation monarchie
Travail à faire sur les lumières : H1-le-siècle-des-lumières

Mesures de durée : Mesures de durées

Prochaine sortie : Cinéma avec « Le sommet des Dieux« , mercredi 8 décembre
https://www.youtube.com/watch?v=sM_KmxpEaJU

Des mémos ont été distribués aux enfants. Ils doivent être lus et chacun souligne ce qui lui parait important : Mémo français mémo maths

Géométrie : Revoir les notions de parallèles et perpendiculaires (reconnaitre et construire) – cliquer sur les liens



Et s’entrainer : Fiche-1-connaitre-le-vocabulaire-et-le-codage-en-geometrie Fiche-2-Reconnaitre-des-droites-paralleles-et-perpendiculaires

 

EMC (Enseignement Moral et Civique) :  Qu’est-ce qu’un message clair?

https://www.icem-pedagogie-freinet.org/node/49644

Lecture : lire le chapitre 3 de « Lettres d’amour de 0 à 10 »
20211126080946760

Enfin demain, nous ferons « arts visuels » et nous essaierons d’avancer sur nos projets de lecture d’album.

 

Publié dans Distanciel, Non classé | Laisser un commentaire

Animation avec la ludothèque de la Salvetat

Attention, on joue!

Les jeux offrent des ressources pédagogiques insoupçonnées. 

S’ils suivent et respectent le développement de l’enfant, ils permettent:

  • de se confronter au groupe et d’expérimenter les notions du « vivre ensemble« .
  • de respecter les règles et les consignes
  • d’écouter l’autre
  • de gérer ses émotions (les « mauvais joueurs et joueuses » pourront vous le dire). Quelle belle expérience que de se « forcer » à éviter les crises de larmes, les noms d’oiseaux, les gestes déplacés!
  • à faire preuve de patience. Et oui, il faut attendre son tour… Une horreur!
  • à développer ses capacités (attention, mémoire, motricité stratégies…).
  • de gagner avec humilité et de perdre avec panache

Merci aux animateurs pour leur intervention très appréciée!

 

Publié dans CM2 | Laisser un commentaire

Dictée d’Audrey

Une enseignante a proposé à la chercheuse spécialiste des Blobs, de lire un texte à soumettre aux élèves. Audrey Dussutour, comme à son habitude, n’a pas su dire non et elle s’est enregistrée.

Lundi matin, les enfants ont donc suivi avec attention une longue dictée sur les blobs, faite par une chercheuse plein d’entrain et de motivation. Un grand merci à elle!

Publié dans CM2, Non classé | Laisser un commentaire

Concours, les écrits de la Fraternité

L’an passé, nous avons participé pour la première fois à ce concours national des Ecrits de la Fraternité initié par la Ligue des Droits de l’Homme.

Les élèves ont rivalisé d’imagination. Certains ont proposé des Stop-motion, d’autres un Rap très personnel… Bref, ils ont été second dans la catégorie CM2. Nous sommes allés récupérer notre prix à Paris. A Paris!!!

Cela ne veut pas dire que nous gagnerons tous les ans mais l’émulation que ce concours a créé dans la classe vaut le coup de renouveler l’expérience.

Pour en savoir plus … https://www.ldh-france.org/wp-content/uploads/2021/08/Plaquette-2021-22_web.pdf

Les élèves de l’an dernier sont en photo à la fin du document…

Publié dans CM2 | Laisser un commentaire

Sortie vélo inoubliable à Bouconne, le 19 novembre 2021…

Bouconne – Journée du 19 novembre 2021

10 :34 : nous partîmes 60 (ou 59, 58 peut-être), la fleur au fusil, simplement armés de nos sourires, chevauchant nos vélos, un gilet jaune fluo sur le dos qui faisait comme un petit soleil dans la brume matinale.

Des petits groupes de 6 enfants (ou 5, 4 peut-être), fermement décidé à affronter le froid, à gravir les cotes, à défier les lois de l’équilibre dans la boue forestière…
11 :30 : Les premiers « C’est quand qu’on arrive ? », « J’ai soif ! ». L’armée de parents accompagnateurs n’économise aucun effort pour regonfler les troupes et repartir à l’assaut d’une forêt encore éloignée.

11 :44 : Forêt en vue. On quitte la grande route. On tourne à droite. Une nouvelle côte nous attend, embusquée dans une forêt décidément hostile.

11 :50 : Sur la gauche, la stèle de François Verdier – Forain. Petite pause bien méritée. Les enfants lisent les lettres gravées dans la pierre. Les mots sont durs, sanglants. On y parle de guerre, de torture, de mort. Petite explication sur la vie de cet homme jovial et ô combien courageux. On entend les ventres crier famine, la fatigue se dessiner sur le visage de nos élèves à bout de souffle (pour certain.e.s). Et pourtant, des voix s’élèvent:

– Ben on fait pas une minute de silence, maîtresse?

Comment ça une minute de silence ?

– C’est écrit sur la pancarte ! Quand on passe, on peut s’arrêter et faire une minute de silence.

– Mais c’est parce que l’auteur de la pancarte ne connait pas les CM2 des trois chênes, les enfants. Le silence est absent de votre dictionnaire !

Ô qu’elle est mesquine cette maîtresse ! Malgré la fatigue évidente, la faim qui s’impose, les enfants ont réclamé haut et fort cette minute de silence. Elle a effectivement duré au moins 60 longues secondes. Les enfants étaient face à la stèle de ce résistant dont ils ignoraient l’existence quelques minutes auparavant et ils ont tenu, sages, inspirés, recueillis. La forêt semblait s’être tue et la mémoire de la résistance est venue s’imposer dans cet instant magique.
Merci les enfants ! Merci pour l’histoire et pour l’avenir que vous ne manquerez pas de savoir dessiner.

12 :00 : nouveau départ. La base est encore loin. Les animateurs nous attendent pour 13h. Madame Ufferte négocie une marge.

12 :15 : Le cœur de la forêt nous attend, ses couleurs automnales, son tapis de feuilles entremêlées, ses rais de lumières. On entre dans un livre de contes. Les enfants crient famine. Les jambes forcent sur les pédales pour raccourcir rapidement la distance qui les séparent du Saint graal : le sac de pique-nique !
12 :36 : Arrivée à la Base. Les sacs ont été sortis des voitures et disposés en 2 tas pour chaque classe. Les voitures-balais sont conduites par des anges, soucieux de l’appétit de nos chérubins. Ces derniers se précipitent sur les sacs, les ouvrent et se saisissent de ce dont ils rêvaient : salades, sandwichs, chips, gâteaux fraichement cuisinés… Lorsque la fatigue est à son comble, les papilles seraient capables de transformer la boue en nectar… Tout leur semble excellent ! Ils dévorent, rient, récupèrent.

Une maman d’élève offre un sac de bonbons. Le bruit du paquet suffit à provoquer une volée de moineaux autour de la « malheureuse consentante » qui croit, l’espace de quelques secondes, que le soleil de l’après-midi s’est subitement couché. Les enfants prennent son espace d’assaut et tendent la main pour recevoir une gourmandise pleine de sucre et de couleur, seule capable de les réconforter après ces kilomètres si durement arrachés.

13 :20 : – Maîtresse, on peut aller jouer sur les jeux ?

– Ben non, pas le temps. Les animateurs nous attendent.

Priver de jeu un enfant, c’est un peu comme priver le yang de son yin, le pastis de ses glaçons…

13 :25 : les vélos sont attachés, les vessies vidées et les mains lavées. On peut y aller!

13 :30 : on suit le guide et l’écoute nous raconter les arbres et la forêt. C’est fort intéressant!

15 :10 : un jeu pour clore la balade en forêt : la chasse aux feuilles. Les enfants rapportent 21 feuilles d’arbres différentes.

15 :15 : l’animateur entame ses explications sur l’arbre n°1…

15 :20 : l’animateur entame ses explications sur l’arbre n°2…
Calcul rapide dans la tête des adultes… Presque 17:00 pour les explications sur l’arbre n°21. On freine l’élan de ce passionné pour négocier un retour avant le coucher du soleil.

15 :30 : reprise des vélos.

– Maitresse, j’ai perdu les clés de mon cadenas…

Mais c’était sans compter sur la présence de MacGyver et de sa pince ! Quelle aubaine d’être encadrés par des parents aussi prévoyants.

15 :35 : premières négociations

– Maitresse, j’ai trop mal au ventre, je vais devoir rentrer avec une voiture balai.

– Maitresse, j’ai mal à la cheville depuis plusieurs jours, je peux plus pédaler.

– Maitresse, mon vélo déraille tout le temps…

Bref, 4 voitures-balais chargées à bloc. Des soldats usés par l’effort s’installent sur les banquettes en velours des véhicules doucettement chauffés. Les autres soldats les regardent d’un air noir. Certains leur envie ce confort tombé du ciel, d’autres méprisent leur manque d’ardeur à la tâche.

16 :10 : on est à peine sorti de la forêt. Cette fois c’est sûr, nous sommes en retard.

16 :40 : certains enfants reconnaissent la route. L’effet est immédiat, les pédales tournent plus rapidement, les langues recommencent à se délier.

16 :50 : notre retard n’est plus une option, c’est un fait.

17 :15 – 17:30  : nous arrivâmes 48 (ou 47, 46 peut-être), les jambes en compote et le sourire encore accroché sur certains faces (mais pas toutes), chevauchant nos vélos, un gilet jaune fluo sur le dos, qui faisait comme une petite lumière dans le coucher du soleil automnal.

17 :30 : Grand soulagement des maîtresses.

Je suis consciente de mes lacunes gravissimes : mon optimisme m’empêche d’admettre que j’ai un problème avec le temps, avec l’espace (la droite et la gauche sont des concepts), avec les dates (mes collègues pourront vous en parler…). Pour couronner le tout, une maman d’élève que j’appréciais beaucoup 😉 me dit:
– De toutes les sorties que j’ai faites avec vous, nous ne sommes jamais rentrés à l’heure…

Alors des excuses s’imposent:

Désolée pour les enfants qui auront manqué une activité sportive, musicale ou culturelle.

Désolée pour les familles qui comptaient partir en week-end avant les embouteillages.

Désolée pour les familles qui avaient réservé un train ou un vol et qui se voyaient déjà clouées au sol à cause du retard de fonctionnaires…

Bon, en descendant tête basse à l’ALAE pour déposer les enfants, l’un d’eux me dit :

« Maitresse, c’est ma plus belle sortie. » Je l’aurais embrassé sur les deux joues mais le COVID a sauvé cet élève d’une humiliation certaine devant les autres copains.

Désolée pour les enfants qui ont subi cette journée et pour qui demain, chacune de leurs courbatures leur fera penser à cette sortie vélo-forêt.

Mais j’adresse également des mercis aussi sincères que « ponctuels »:

Merci aux parents accompagnateurs qui ont su garder le sourire et ont fait de cette journée un moment inoubliable.

Merci aux parents qui ont attendu dans le froid, certainement inquiets et impatients.

Merci à la météo qui, pour un 19 novembre, nous a permis de pédaler sous un doux soleil.

Merci à Liline Ufferte qui a préparé tout le côté administratif de cette sortie.

Merci à Marine Pouyet, jeune et prometteuse enseignante, toujours partante pour tous les projets et jamais à court d’idées pour en inventer de nouveaux.

Merci à notre directrice préférée qui ne s’oppose jamais à nos projets bien qu’elle sache pertinemment qu’ils ont toujours une part de surprises…

 

Bon week-end à toutes et à tous

 

Publié dans CM2, Non classé | 4 commentaires

Un peu d’écriture poétique

Les enfants ont écrit des poèmes. Certains ont pris leurs plumes avec un plaisir évident, d’autres ont hésité avant de se lancer, enfin, certains cherchent encore l’inspiration ou ont oublié de me rendre leurs oeuvre.

Je vous laisse déguster…

  1. Les enfants avaient 3 poèmes à lire. On a mis en évidence leurs structures (vers, rimes, strophes…). Et c’était à eux de faire aussi bien mais il n’était pas interdit de faire mieux!
    poème à la manière de
  2. On a travaillé sur les contraires. On a donc écouté la chanson des Ogres de Barback « le tout et son contraire » : https://www.youtube.com/watch?v=auUE1NG-QTQ.
    Les enfants ont écrit à la manière de ces musiciens. A la manière des Ogres de Barback
  3. Jeux de mots autour du blob Jeux de mots avec le blob

Continuer la lecture

Publié dans CM2 | Laisser un commentaire

Mussa nous parle de son pays

Mussa, un jeune zambien, poète et amoureux de son pays, nous a écrit un poème pour nous aider à comprendre sa Terre natale.

https://drive.google.com/file/d/1PpvwuRQJwDNydzbIgvXInIi3M7QwaErI/view?usp=sharing

Le texte qui suit ne respecte pas exactement la vidéo…

The zambian people,

the zambian people are defined with compassion for morality,

they are strong believers of respect for human dignity,

the women are full of love, joy and most of all hospitality,

the men are authentic supporters of group solidarity,

and the young ones are always encouraged to grow up with co-responsibility.

Its culture and tradition is that which is filled with pride because of its rich history,

from the typical eastern part of zambia comes vigilant men and women who work so hard to see to it

that the tradition is  preserved and passed on to the next breed,

down in the southern part are Lady queens and gentle kings,

boys princes and girls princesses,

under the roof of unity,

the building blocks of tranquility,

the windows of serenity and the open doors of solidarity,

allow me to tell you a tale of a wonderful veil about mother zambia and who she is. She is the beautiful land where the great zambezi river flows, she is the true identity that unfolds the mighty victoria falls, she is the palace and home land of wildlife and source of a lot of minerals.

A lot of beautiful scenery and resides the country’s tourist capital, up in the northern part is people who practice farming both aqua and agricultural which contributes to its economy and in the western part comes one of zambia’s ceremonies which brings people together to celebrate common humanity.

Publié dans CM2 | Laisser un commentaire