Paroles de l’atelier philo N°3 : Pourquoi les hommes dansent-ils ?

« Les hommes dansent parce que ça rend joyeux. »

« Quand on danse, on est heureux. »

« Parfois tu peux être triste et danser te redonne de la joie. » 

« Moi quand je suis triste, je n’ai pas envie de danser. »

« Tu peux être en colère et danser pour te calmer. »

« Quand on danse, on peut exprimer notre joie. C’est le langage corporel. »

« On danse pour exprimer des sentiments. » 

« On danse pour exprimer des émotions. »

« On peut danser toutes les émotions. »

« La danse va avec notre personnalité. »

« On danse pour se faire plaisir. On danse pour faire plaisir. »

« On danse pour des fêtes traditionnelles. »

« On peut danser pour honorer quelqu’un. »

« Il y a des gens qui dansent pour imiter les autres. »

« Certains dansent pour faire les beaux ! »

« La danse c’est aussi pour faire un spectacle. »

« La danse ça peut être une passion. »

« Quand j’entends de la musique, cela me donne envie de danser. »

« La danse va avec la musique. »

« On peut danser sans musique. »

« En fait tout le monde sait danser, tout le monde peut danser, il suffit de bouger son corps. »

« À la maison, quand je danse les autres rigolent pourtant je suis content. »

« Quand je voyais quelqu’un danser, ça me donnait envie. J’ai appris et j’étais fier. »

« Avec la danse, on apprend à maîtriser son corps. »

« Je crois que chacun a sa petite danse qui peut le rendre heureux. »

Arts plastiques : Plus grand que nature / séances photographiques

Recherche : Comment donner l’impression d’être en présence d’un géant avec la photographie ?

Quelques réponses…

  • la contre plongée,
  • le gros plan,
  • le jeu sur la perspective ou trompe-l’oeil…


 

 

 

 

Paroles de l’atelier philo N°2 : Pourquoi le langage a-t-il été créé ?

« S’il n’y avait pas le langage on ne pourrait pas s’exprimer. »

«  Les animaux n’ont pas de langage, ils communiquent avec leurs odeurs. »

« Non, tous les animaux ne communiquent pas qu’avec leurs odeurs. »

« On ne sait pas comment communiquent les animaux ! »

«  S’il n’y avait pas le langage, on se taperait dessus tout le temps, comme les hommes préhistoriques. »

« Un geste n’est pas toujours clair. »

« Le langage est plus précis que des gestes. »

« Pour exprimer la colère, on serait obligé de taper. »

« On a besoin de parler pour s’exprimer sinon on ne pourrait pas communiquer.»

« Le langage c’est fait pour communiquer, faire des échanges autrement qu’avec des gestes. »

« Au début le langage ce devait être des onomatopées. Puis il a du se construire petit à petit. L’écriture a sans doute permis d’inventer de nouveaux mots. » 

« Et puis de générations en générations, on a inventé de nouveaux mots. »

« Le langage ne peut pas tout exprimer. »

« C’est grâce au langage qu’on échange en ce moment. »

La symphonie du nouveau monde de Anton Dvořák / 4ème mouvement

Voici les 2 premières minutes du 4ème mouvement de La symphonie du nouveau monde de Anton Dvořák. Un extrait très connu !

Des artistes se sont inspirés de cet extrait de musique classique :

• Par exemple John Williams un compositeur américain de musiques de film. Juste les premières notes… Pour un film terrifiant…

• Ou l’ont réarrangée !

Arts plastiques : Plus grand que nature / Une oeuvre : Coloso ou Le géant de Francisco di Goya (1808)

Que représente ce tableau ? 

« Un géant qui sème la terreur. « 

Pourquoi a-t-on cette impression ? 

« Les gens et les bêtes fuient devant lui de manière désordonnée. »

Dans quelle position est le géant ? 

« Il est debout, il lève les points comme un boxeur. »

Pourquoi parait-il immense ? 

« Il a la tête dans les nuage, il est à l’arrière plan. il surplombe la montagne. Il est représenté en contre-plongée. »

Paroles de l’atelier philo N°1 : Pourquoi veut-on être aimé ?

« On a besoin de l’amour de nos parents, de nos amis pour se sentir joyeux. »

« Quand tu te sens aimé, tu te sens joyeux. »

« C’est un besoin naturel. »

« C’est une nécessité. »

« On a besoin de l’amour des parents. Moi j’aime quand mes parents m’aiment. Ça me rend joyeux. »

« On trouve toujours de l’amour quelque part. »

« Tu as besoin d’être aimé pour apprendre. Les autres t’aident, te soutiennent et tu progresses. »

« On a besoin d’être aimé. C’est de la psychologie. Sinon ce serait trop dur. Ce serait impossible d’être seul. »

« Parfois on ne se sent pas aimé. On se sent abandonné …quand il y a un nouveau-né dans la famille. »

« C’est important de ne pas se sentir seul. » 

« Parfois on pense que personne ne nous aime. »

« On ne peut pas survivre sans amour. »

La symphonie du nouveau monde de Anton Dvořák / 2ème mouvement

Voici les 3 premières minutes du 2ème mouvement de La symphonie du nouveau monde de Anton Dvořák. Ce morceau est inspiré d’un poème intitulé Song of Hiawatha et particulièrement d’une scène d’enterrement.

Alors ils enterrèrent Minnehaha;

Dans la neige une tombe ils lui firent

Dans la forêt profonde et sombre

Sous les fleurs plaintives; Ils la vêtirent de ses plus riches vêtements

Ils l’enveloppèrent dans ses robes d’hermine,

La recouvrirent de neige, comme l’hermine;

Ainsi ils enterrèrent Minnehaha

Des artistes se sont inspirés de cet extrait de musique classique :

• Paul Robeson, un chanteur noir de negro-spiritual américain reprend l’air de Dvořák. Des paroles y ont été ajoutées. Un morceau de musique classique devient une chanson traditionnelle américaine !