Projet 100 ans de Cunningham – 6

Voici un duo extrait de Rondo (1997). Des élèves de cette année et d’anciens élèves s’y essaient !  Bonnes révisions pour mai ! (Le début de la vidéo est un peu flou mais elle fonctionne bien par la suite)

Ce programme est inspiré par et inclu un extrait d’ oeuvres de Merce Cunningham :  Changing Steps et est présenté dans le cadre de la célébration du centenaire de Cunningham.
Chorégraphie de Merce Cunningham
© Merce Cunningham Trust. Tous droits réservés.

Projet 100 ans de Cunningham – 5

Voici un duo extrait de Beach Birds (1991). 6 élèves le danseront. Bonne révision à ceux-là ! Mais vous vous pouvez aussi essayer !

 

Ce programme est inspiré par et inclu un duo de l’oeuvre  suivante  de Merce Cunningham : Beach Birds, et est présenté dans le cadre de la célébration du centenaire de Cunningham. Chorégraphie de Merce Cunningham
© Merce Cunningham Trust. Tous droits réservés.

Projet 100 ans de Cunningham – 2

Lily-Rose, Nalini, Carmène, Esther, Lisa, Juliette, Oscar, Laszlo, Mathieu, Félix, Ilias, d’anciens élèves de l’école ayant participé à des projets antérieurs, ont accepté de revenir pour prendre part au projet de cette année.

Certains dansent encore, d’autres non. Leur implication est belle à voir ! Dylan et moi leur en sommes très reconnaissants.

à suivre …

Projet 100 ans de Cunningham – 1

Merce Cunningham

Ça y est le projet est réellement lancé avec l’arrivée de Dylan Crossman, ancien danseur de la Merce Cunningham Dance Company.

Pour commencer voici l’échauffement, une technique créée par le chorégraphe américain pour les enfants.

Un peu d’histoire : alors que les tours du World Trade Center se sont effondrées le 11 septembre 2001 à New York, Merce Cunningham reçoit la visite d’une enseignante, une de ses anciennes danseuses. L’école où elle travaille a été en partie détruite, impossible de sortir pour des activités physiques en extérieur. Elle demande à Merce Cunningham si elle peut venir dans sa salle de danse pour que ses élèves puissent bénéficier d’un espace de récréation. Merce Cunningham accepte et propose de faire danser les élèves. Il adapte alors sa technique de danse pour les enfants…

La symphonie du nouveau monde de Anton Dvořák / 4ème mouvement

Voici les 2 premières minutes du 4ème mouvement de La symphonie du nouveau monde de Anton Dvořák. Un extrait très connu !

Des artistes se sont inspirés de cet extrait de musique classique :

• Par exemple John Williams un compositeur américain de musiques de film. Juste les premières notes… Pour un film terrifiant…

• Ou l’ont réarrangée !

Arts plastiques : Plus grand que nature / Une oeuvre : Coloso ou Le géant de Francisco di Goya (1808)

Que représente ce tableau ? 

« Un géant qui sème la terreur. « 

Pourquoi a-t-on cette impression ? 

« Les gens et les bêtes fuient devant lui de manière désordonnée. »

Dans quelle position est le géant ? 

« Il est debout, il lève les points comme un boxeur. »

Pourquoi parait-il immense ? 

« Il a la tête dans les nuage, il est à l’arrière plan. il surplombe la montagne. Il est représenté en contre-plongée. »

La symphonie du nouveau monde de Anton Dvořák / 2ème mouvement

Voici les 3 premières minutes du 2ème mouvement de La symphonie du nouveau monde de Anton Dvořák. Ce morceau est inspiré d’un poème intitulé Song of Hiawatha et particulièrement d’une scène d’enterrement.

Alors ils enterrèrent Minnehaha;

Dans la neige une tombe ils lui firent

Dans la forêt profonde et sombre

Sous les fleurs plaintives; Ils la vêtirent de ses plus riches vêtements

Ils l’enveloppèrent dans ses robes d’hermine,

La recouvrirent de neige, comme l’hermine;

Ainsi ils enterrèrent Minnehaha

Des artistes se sont inspirés de cet extrait de musique classique :

• Paul Robeson, un chanteur noir de negro-spiritual américain reprend l’air de Dvořák. Des paroles y ont été ajoutées. Un morceau de musique classique devient une chanson traditionnelle américaine !

 

La symphonie du nouveau monde de Anton Dvořák / 1er mouvement

Anton Dvořák

Premier extrait : le début du premier mouvement de La symphonie du nouveau monde de Anton Dvořák.  (1893)

Des artistes se sont inspirés de cette oeuvre de musique classique.

• Serge Gainsbourg dans sa chanson Initials BB, hommage à Brigitte Bardot. (1968)

La pochette originale du disque Initials BB.
Brigitte Bardot