Sep
01
Classé dans (Non classé) par cp-lalande-toulouse le 01-09-2019

 

 

Sep
01
Classé dans (Non classé) par cp-lalande-toulouse le 01-09-2019
Jan
20
Classé dans (Non classé) par cp-lalande-toulouse le 20-01-2019

Et oui, à l’école, on apprend des poésies car la mémoire… se travaille !

Les poésies sont découvertes et expliquées en classe. Mais il peut être utile de vérifier si l’enfant a bien compris tous les mots (on ne sait jamais, il n’a peut-être pas osé demander ou il a oublié )

1/ Si votre enfant est plutôt visuel Résultat de recherche d'images pour "oeil image"

La méthode « classique » consiste à lui demander de lire, puis de répéter dans sa tête et/ou à voix haute.

Surligner une ligne sur deux avec des couleurs différentes. Par exemple, les lignes impaires en rouge, les lignes paires en bleu. Cette technique est conseillée si votre enfant est dyslexique.

Agrandir éventuellement la poésie si le texte est un peu petit.

-Ecrire la poésie de votre enfant sur une ardoise (ou sur un plus grand support comme un tableau blanc) en effaçant d’abord un mot: votre enfant la lit et doit trouver le mot manquant. Augmenter ensuite la quantité de mots effacés à chaque nouvelle lecture.

2/ Si votre enfant est plutôt auditifRésultat de recherche d'images pour "oreille image"

-Il peut la lire à voix haute puis répéter (comme pour la lire dans sa tête, il peut faire ligne par ligne/vers par vers puis strophe par strophe puis la lire plusieurs fois de suite en totalité ou procéder dans l’ordre inverse).

-Vous pouvez lui lire vous en entier régulièrement.

lire soi-même à haute voix une ligne/un vers puis faire répéter, puis recommencer en lisant deux lignes/vers, faire répéter, puis recommencer en lisant une strophe, faire répéter, etc…

3/ Si votre enfant a besoin de passer par le geste Résultat de recherche d'images pour "geste image"

-Il peut avoir besoin de recopier la poésie (en fonction de son âge…)

– demander à l’enfant de dessiner ce que représente pour lui chaque ligne/vers (ou chaque strophe). Il aura donc en mémoire le dessin et cela devrait l’aider à retrouver le texte.

– il peut aussi mimer au moment de la mémorisation.

 

4/ De manière générale

-Ne pas hésiter à faire penser à votre enfant à respirer quand il dit sa poésie…

-Plus il saura son texte, plus il pourra partir dans l’imaginaire et s’amuser avec le ton…

-Si vous avez l’impression que votre enfant sait très bien sa poésie à la maison et « oublie tout » à l’école, cela arrive souvent… Peut-être qu’il est très émotif et est impressionné de parler devant toute la classe. La maitresse ou le maitre trouvera des solutions.

-Si malgré tous les efforts de votre enfant (et les vôtres…), l’apprentissage d’une poésie reste toujours très difficile , il faut en parler à l’enseignant.

 

Pour finir

Il est important de proposer différentes techniques pour trouver celle qui correspond le plus au fonctionnement de votre enfant.