Archives de catégorie : CP-CE1

L’Armistice du 11 novembre

Tout d’abord, lundi 6 novembre, J.F. Coutens est venu dans la classe pour évoquer le passé de son grand-père artilleur durant la 1ère guerre mondiale et dont il a édité le journal intime: de courts extraits, des photos d’époque et d’aujourd’hui pour raconter l’étendue de la route parcourue à pied, à cheval (de Toulouse en Belgique), le « barda » constamment sur le dos, le suivi du ravitaillement, les conditions de vie difficiles… Les « poilus » vivaient dans des tranchées dans des conditions déplorables : ils ne pouvaient ni se laver ni se raser, d’où leur nom de Poilus. Ils dormaient à même le sol, et  passaient tout leur temps dans les tranchées, dans la boue et les odeurs pestilentielles.

Résultat de recherche d'images pour "uniforme des poilus"  Son grand -père est parti avec l’uniforme « pantalon rouge » qui datait de Napoléon. Mais les soldats en ont changé par la suite pour un uniforme bleu gris moins visible. Le barda contenait un sac de couchage, une gourde, un sac pour la nourriture, 1 casserole.

Une occasion de plus de parler de la barbarie de la guerre et de ses violences: au total, la 1ère guerre mondiale a fait environ 9 millions de morts sur la terre …

Puis, pour aborder le sujet avec  poésie et  burlesque, nous avons regardé « Charlot soldat », un film noir et blanc, muet de Charlie Chaplin, de 1917 qui met en scène la vie au front d’un soldat américain propulsé dans les tranchées françaises.

Le réalisateur trouve un équilibre subtil entre drôlerie et tragédie qui rend compte de l’ampleur des sacrifices exigées et il nous fait partager son intention pacifiste avec le carton final: Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté.

«Au début de la Première Guerre mondiale, l’opinion publique estimait que les hostilités ne
dureraient pas plus de quatre mois, que la science de la guerre moderne prélèverait un si lourd tribut de vies humaines que l’humanité exigerait la cessation d’un massacre aussi barbare. Mais nous nous trompions. Nous nous trouvâmes pris dans une avalanche de folle destruction et de boucherie sans merci qui se poursuivit quatre ans durant, à la stupéfaction de l’humanité. Nous avions provoqué une hémorragie de proportions mondiales et nous ne savions plus l’arrêter.» Charlie Chaplin – Histoire de ma vie – 1964
Enfin nous avons lu et expliqué un joli poème de François David, « La plus belle lettre de
l’alphabet », extrait du recueil de poème « Le calumet de la paix »
Résultat de recherche d'images pour "Le calumet de la paix François David"
Finalement, le jour J, les  enfants qui ont participé à la commémoration de cette armistice, ont très bien lu leurs poèmes.!
 La maîtresse des CP

La randonnée de toute l’école

Ce jeudi 21 septembre, on est parti de l’école vers Boissède. En passant par les champs et la forêt de Boissède,  j’ai vu des pattes de biche et des terriers.                        Max

On a  marché 3h30. On a vu un terrier de renard sur le chemin et un de lapin, il y a avait un petit lapereau mort dedans…, et un  on a pique- niqué à côté d’une  rivière, la Save et un champ de maïs. On a bien mangé, et on a goûté des tomates cerises, et des pommes de terre. On s’est régalé ! On a beaucoup bu d’eau .Et on est rentré en longeant la Save. On a vu une cascade. On voulait arrêter de marcher. On était fatigué.   CKALVIN  et   KELLY

 

On a bien aimé quand on a marché tous ensemble, on a aidé des petits, en les prenant par la main, certains grands leur ont même porté leur sac.

A midi, on a mangé nos  pique-niques et les CE1 nous ont offert des tomates et des patates récoltées la veille dans leur potager. Et il faisait très chaud !

Mais s’était très bien. On a vu des champs de maïs, une foret, des vignes, et une « cascade » de la Save . On a beaucoup bu d’eau ! Et on est rentré bien fatigué.           Jordan et Carla. 

 

Le conseil de tous les élèves

En ce début d’année, toute l’école se retrouve pour se saluer et accueillir les enfants de CP, et les nouveaux de l’école! On est 83 ce matin, ça fait une très grande ronde.

Les CP vont choisir un ou une élève de CM2 comme tuteur. Il ou elle lui fera visiter l’école et lui expliquera les différentes règles de la cour. c’est quelqu’un sur qui il ou elle pourra compter en cas de question ou de besoin.

Dans la semaine, les enfants ont participé à plusieurs activités de coopération, pour apprendre à mieux se connaître. C’est important que les enfants se mélangent et se découvrent un peu plus, comme ça il leur sera plus facile de communiquer par la suite.

  • le Bonjour: Bonjour je m’appelle… et ce que j’aime à la rentrée, c’est ………………………….. retrouver mes copains et mes copines!!!
  • le jeu des gommettes colorées: sans parler, il fallait trouver la couleur de sa gommette collée sur le front et se regrouper avec tout ceux qui avaient la même couleur.
  • le jeu des assemblage: pour se connaître de plus en plus personnellement….                            Que ceux et celles  qui ont la même couleur de tee-shirt se rassemblent!                                            Que ceux et celles qui ont la même couleur de yeux se regroupent.                                                  Que ceux et celles qui ont le même nombre de frères et soeurs se rassemblent!

On s’est réuni de nouveau une semaine après pour réexpliquer l’organisation des jeux et des espaces de la cour.

Voici quelques dessins de ces moments là:

Visite à la ferme du Paysan de Péguilhan

Mardi 4 juillet, on est monté dans le bus avec Guy, direction Péguilhan car nous étions invités par Alain et Vassiliky à visiter leurs plantations et leurs serres. C’est un très joli lieu où travaille Christophe le boulanger, et les éleveurs de cochons noirs, de vaches Gascogne et de chèvres et de boucs. Il faisait une chaleur vraiment étouffante sous les serres, mais il y avait déjà plein de tomates de toutes sortes. Les maraîchers nous ont offert des tomates, des concombres et de la salade! On a caressé l’impressionnante jument de traie qui laboure la terre. On les remercie vivement!!!

L’école en fête

Ce vendredi 30 juin, on fêtait l’école et cette année scolaire écoulée…

Malgré le temps qui nous a obligés à déménager sous la halle, c’était un chouette moment que notre marché de connaissance!

Atelier fabrication d’avions

En première rotation les enfants ont pu apprendre à

  • peindre des fleurs,
  • dessiner des mangas
  • tricoter
  • placer ses doigts pour créer des accords à la guitare
  • faire des dessins et écrire un petit mot gentil à celui à qui on l’offre
  • parler quelques mots en portugais
  • sauter à la corde
  • s’entraîner au graphisme des lettres
  • jouer aux échecs
  • monter sur un skate board
  • à se faire de belle coiffure
  • faire des bracelets en élastiques
  • des prises de judo

 

On a eu du mal à décorer la salle car le vent emportait tout si on n’attachait pas avec du scotch… On n’a même pas essayé de mettre nos ballons de baudruche. Donc nous n’avons pas vu l’école avec ses habits de fête. Mais on s’est quand même beaucoup amusé.

A 15h45, les organisateurs des stands ont rangé  (sauf ceux qui utilisaient les tapis car les tapis étaient arrivés en retard) et on est tous reparti à l’école pour retrouver soit ses parents, soit les animateurs CLAE.

Mais à cause du mauvais temps sûrement, des enfants sont rentrés avec leurs parents au lieu de revenir sous la halle, pour la 2ème rotation du marché de connaissances.

Là on a pu apprendre à:

  • distinguer les différentes races de vaches
  • identifier des empreintes d’animaux (2ème passage les yeux bandés!!)
  • parler grec ou khmer
  • faire des roulades avant ou arrière, des roues
  • construire des choses en légo
  • souffler dans un trombone
  • écrire son prénom en pâte à modeler
  • ..

On pouvait acheter des part de gâteaux (à 0.50€) et du jus de pommes bio ou de la limonade.

Ensuite on a rassemblé le matériel qui restait et on est allé regarder le spectacle des maternelles :

  • pour les PS
  • danses occitanes pour les MG et GS
  • marionnettes et jeux de mime autour de l’Inde, de l’ALAE

Le spectacle de CP/CE1, « Notre monde englouti » était juste après, avec une présentation, des lectures, des mimes, des danses, le tout sur de très jolis décors (c’est nous qui les avons fait!!!).

Enfin, on est revenu sous la halle pour entendre les CM1/CM2 qui ont chanté leurs chansons occitanes, pendant l’apéritif servi et offert par l’APE. Et on s’est régalé avec du melon, de bonnes frites pelées fraîchement à la main, par des parents d’élèves motivés pour accompagner les délicieuses saucisses de chez M. Delon… Une glace ponctuait le repas.

C’était une journée motivante,  mais fatigante…

 

Apprend à faire du skateboard …

Atelier peinture…

 

 

 

Notre classe découverte du littoral et du Milieu marin à Leucate

Nous sommes heureux de partir bientôt à Leucate, du mardi 13 juin au vendredi 16 juin 2017. Nous partirons en train et nous serons hébergés par le Club Aladin à Leucate Plage.

Plan-du-Centre-de-Leucate

Nous avons fait ensemble la liste des affaires à emporter, et la maîtresse  nous a donné l’emploi du temps.Liste et informations

Emploi du temps fin      1er mai 2017

Ce matin, lundi 12 juin, on est bien excité car demain on va partir! On a bien embrassé Océane et Eliem pour les retrouver lundi prochain. On a repris le cahier jaune, le cahier du jour et notre trousse. Il faut penser à tout pour notre valise ce soir. La météo prévoit du beau temps. On se retrouve donc demain à la gare de L’Isle Jourdain à 8h25.

A bientôt

MARDI 13 JUIN

Bonjour chers parents, et bienvenus sur notre blog si vous vous y connectez pour la première fois !!

Nous avons pris trois trains mais c’était très facile car un monsieur ou une dame de la SNCF nous attendait pour nous conduire à la bonne voie de train. On s’est bien débrouillé, surtout dans les escaliers : les adultes nous montaient les valises, alors nous on est resté frais mais eux l’étaient moins … A chaque fois on avait un wagon pour nous tout seuls.

 

On a pique-niqué dans l’ombre de la gare de Carcassonne, et on est enfin arrivé au centre !! On a tout de suite visité et choisi nos chambres, des chambres de 6 et 7 filles et 9 garçons.

          

On ressort pour notre première activité. Il fait très beau, le soleil brille, mais heureusement le vent aime bien jouer dans la pinède, pour faire valser les cerfs-volants, et nous rafraîchir aussi ! Les cigales chantent et les pins sentent bon, on est bien… La moitié de notre classe a participé à des jeux organisés par Margaux, sur les oiseaux : chercher leur type de bec, leur régime alimentaire, leur habitat, leurs caractéristiques, du coup, on a lu, on a écrit, comme en classe, mais on a couru dans la pinède ! On était avec maîtresse. Et comme on avait vu en classe « Le peuple migrateur » on connaissait déjà beaucoup de choses sur les oiseaux.

   

Pour apercevoir les goélands Résultat de recherche d'images pour "goéland oiseau" et les martinets Résultat de recherche d'images pour "martinet oiseau", on a marché jusqu’à un splendide point de vue, une langue de terre entre mer et étang ! Magnifique. L’autre moitié fabriquait des cerfs-volants donc avec Alice, Lisa et Karine.

 

Et puis goûter, temps libre, chambre et petits jeux ou foot avec maîtresse pour les plus motivés. A 18h douche et à 19h repas à la « Cambuse », notre cantine, avec un décor de pêche. 

Puis deux jolies histoires contées par Alice une de nos deux animatrices.

  Enfin  brossage de dents et …dodo! Mais comme on est un peu excité, même si on est crevé, et bien on a du mal à s’endormir. Il paraît que la première nuit avec tous les copains, c’est souvent comme ça. ..

Bonne nuit parents chéris, on pense bien à vous. On vous a envoyé des bisous, peut-être que le vent vous les portera…

A demain. Peut-être avec les photos si la connexion s’améliore.

MERCREDI 14 JUIN

La nuit fut … courte pour certains! L’excitation du soir s’est retrouvée au matin: discuter, jouer, rigoler, bref, les adultes  n’ont pas eu besoin de nous réveiller, ni même de mettre le réveil, on était debout avant qu’il ne sonne!

Après le petit-déjeuner, brossage de dent et préparation du petit sac à dos pour la journée: bouteille d’eau et crème solaire.

Activité « écriture » dans la salle de classe puis Activité nichoir : nous avons fabriqué un nichoir pour la mésange charbonnière: on a tracé avec précision, scié avec précaution, chignolé avec attention et assemblé avec concentration… Un beau travail d’équipe.

        

Puis, après le repas on a continué l’Atelier écriture, avant de fabriquer un cerf-volant. Il fallait     – aller chercher un bout de bois et enrouler de la « ficelle » pour le dévidoir,                                        – tracer le contour de la forme du cerf-volant, le découper,                                                                                                      – coller des oreilles ( scotch solide) pour pouvoir faire des trous et y glisser la ficelle et les baguettes. Puis  assembler le tout.

Temps libre puis goûter devant la plage (avant de se recouvrir de sable mouillé…) La descente de la falaise fut assez rapide, car le chemin descendait  beaucoup (7 min) . Le goûter vite expédié… L’arrivée sur la plage fut des plus joyeuse, au vue des sourires de nous tous.

Un vrai régal pour la maîtresse, Lisa et Karine de nous voir sauter les vagues, s’asperger ou  construire des châteaux. Ni bagarre, ni dispute, juste un bon moment tous ensemble.

   

On était parfaitement prêts pour la douche! Personne n’a râlé pour la remontée pourtant abrupte (mais courte!) Douche shampoings et habillage, dîner puis veillée dans un petit chapiteau pour des jeux de mimes. Petit temps de brossage de dents et de petits jeux, lecture, discussion avant que tous les adultes ne passent. Et dodo! Cette fois -ci on s’est endormi beaucoup plus vite.  On serre nos doudous et on embrasse la maîtresse, Lisa et Karine.

[Avec l’enchaînement des actions et le niveau zéro de ma batterie de téléphone au moment de la plage, je n’ai pas eu le temps d’appeler Charlotte avant que tous ne soient au calme dans leur lit. Mais que les parents se rassurent, tous vont bien et semblent heureux.                                           Bonne soirée / La maîtresse et les accompagnatrices, qui ne sont pas venues pour rien!!!]

 

JEUDI 15 juin

Ce matin, nous partons après le petit-déjeuner pour une partie de pêche à la caluche. On ne sait pas encore trop ce que c’est, mais on est content de redescendre à la plage!

 

On écoute Yann, un pêcheur professionnel qui montre comment se pratiquait cette pêche traditionnelle. Une autre classe écoute, c’est une classe de grands (CM) d’une école de Toulouse. Et heureusement qu’ils sont là, car nous on tire avec nos petits bras…

  

Donc le bateau a laissé une corde sur la plage et il est parti au large, à 300 mètres. Là le bateau à moteur a tourné à gauche et a longé la plage sur 100 mètres à peu près, puis il a encore tourné à gauche pour revenir vers la plage. On a récupéré l’extrémité de la corde, et on a commencé à tirer en arrière: « Oh hisse, oh hisse! » Les CM chantaient une chanson pour nous encourager.  On a donc tiré, à partir de la plage, un filet appelé traîne, senne ou caluche. Ce filet encercle les poissons et les capture. Quand on arrivait au bout de notre colonne, une dame nous tapait l’épaule pour nous signaler qu’on pouvait lâcher et repartir au bord de l’eau pour se replacer et tirer de nouveau. C’était bien de repasser dans l’eau pour se mouiller les pieds, on pouvait se rafraîchir! On a tiré 3 cordes de 100 m chacune, donc 300 m de cordes!! On voyait les poissons qui sautaient hors des filets. Certains criaient  « Oh non, ne t’échappe pas! » alors que d’autres disaient : » Bravo, enfuis-toi!! » Mais même si on a bien tiré, on a capturé les poissons à la surface en pleine eau en l’encerclant à l’aide d’un filet que 5 poissons!!

(4 mulets Résultat de recherche d'images pour "mulet poisson peche" et 1 marbré Résultat de recherche d'images pour "marbré poisson peche") et une méduse!! On était impressionné par la méduse que Yann tenait par le haut. Il nous a appris que seuls les filaments  piquent.

Après un bon repas, on est parti à la découverte du plateau Leucatois sur lequel on habitait.

        

Après un temps libre,  la douche, et le repas, on est heureux d’aller faire la fête!

 

Vendredi 16 juin

Le matin, on a profité du vent pour s’entraîner à manipuler notre cerf-volant, mais c’était un peu dur car le vent changeait très vite de direction, alors on réussissait à le faire décoller, mais pas à le garder longtemps en l’air…

       

Dernier repas à midi avant de reprendre les trains. Ambiance studieuse. Mais après notre séjour, le retour est fatiguant, surtout l’attente à Toulouse.

         

Et à 19h47, on vous retrouve!!

 

Le printemps au jardin

On a planté des salades, des oignons  et des patates. On les a d’abord trempés dans une sorte de boue avec de la terre et de la bouse de vache pour leur donner de la force (du pralin!) On a observé que les fèves étaient bien sèches! Alors on les a bien arrosées!

On a  vu  des  vers  de  terre aussi,  c’était  rigolo. Après on est rentré à l’école.

Laurna  Carla  Lia  Emma Pélagia

Fin prêts pour le jour J!!

Voici quelques photos du vendredi 31 mars. On attend les vôtres et les textes des élèves!!

    

    

Le vendredi 31 mars, on a fêté Carnaval ! On a mis  notre déguisement. Puis, on a fait le tour de L’Isle-en-Dodon en musique. Ensuite on a dansé avec les maternelles. Enfin, on a jugé Monsieur Carnaval et on l’a brulé !                                                 Aelhyn et Léo

Une très bonne journée à Toulouse, la ville « rose »…

Ce jeudi 23 mars, avec presque toute la classe de CP/CE1, on est parti avec deux papas en plus de Lisa et la maîtresse pour Toulouse. Les élèves de l’école d’Anan et de Molas étaient déjà dans le bus. A 8h30, on est parti, jusqu’ à Basso Cambo.  Là on a pris le métro, et pour certains c’était la première fois! En plus on a pu s’installer tout devant !

Après  11 stations, nous sommes descendus au Capitole, notre lieu de rendez-vous pour la première énigme du Rallye Piéton. Avec nos chasubles de quatre couleur,  (vert, bleu, jaune et bleu) on s’est lancé, à pieds,  dans des épreuves d’orientation :il fallait lire les énigmes et  remplir nos fiches de résultats, et bien sûr respecter les règles de sécurité pour les piétons! Ce n’était pas une course mais on cherchait les bons panneaux de signalisation par exemple, on devait trouver le panneau intrus, ou encore chercher un palmier dans l’église des Jacobins, des tortues et des hérons sur la fontaine de la place Salengro, des fenêtres, des tours, regarder les édifices. Dans la Maison de l’Occitanie, il fallait trouver la fenêtre ‘ intruse’. Le groupe des jaunes a trouvé une ruche avec de fausses abeilles, dans la rue du Taur. Celui des rouges a compté les 29 tableaux peints sous les 29 arcades face à la Mairie de Toulouse... On a  donc appris à lever les yeux en se promenant dans le centre ville. Et nous avons bien compris pourquoi on appelle cette ville, la « ville rose » !

     

 

Après les énigmes, il était grand temps de pique-niquer !!!! Les bancs du parc Charles de Gaulle, étaient parfaits pour recueillir cette bande d’affamés, derrière la jolie Place du Capitole, juste en face de l’ancien donjon, et du ballet des jets de fontaines.  Ensuite, les enfants ont joué aux structures de jeux. Il faisait beau, les arbres en fleur …C’était un très bon moment, le meilleur pour les plus gourmands !…

  

 

Puis, avec la classe d’Anan, on est remonté dans le bus pour rejoindre le théâtre de l’Altigone, à Saint Orens. Là on est resté sans voix devant le grand méchant loup qui dévorait à tour de rôle Grand-mère et Petit Chaperon Rouge… Le masque du loup faisait bien peur, dans le noir, et avec le jeux de lumières, et la fumée… Heureusement, le loup zozotait et les parents de « Lulu » étaient  rassurants  avec leurs câlins et les doudous…

 

Enfin nous sommes retournés dans le bus pour retrouver l’école et les parents. C’était une très bonne journée, excitante, motivante, et …fatigante !!

La classe des CP/CE1

 

La préparation de notre fête de Carnaval

Au cours des ateliers d’école du vendredi après-midi, puis au moment des récréations, nous avons travaillé des rythmes avec nos percussions, nous avons inventé et  appris des chansons, en français  en occitan.

  

Avec les enfants de la maternelle, on s’est entraîné à chanter en rythme en tournant dans 3 grandes rondes.

Nous nous sommes aussi entraînés pour le jugement de M. Carnaval, il fallait donc aussi inventer des accusations.Il fallait parler fort, et les élèves faisaient la foule en criant : »A bas Carnaval!!! »

Et enfin,  nous avons peint l’habit de notre cher coupable.                                                             Pour cela on s’est inspiré de tableaux de différents peintres, auteurs d’ Arlequin.                        On a utilisé l’ancien M.Carnaval, celui de l’année dernière car il n’avait pas brûlé. Des enfants du CLAE  vont lui préparer une jolie tête .

     

En espérant que l’on soit fin prêt pour cette belle journée…

La classe des CP/CE1