vendredi 29 mai (avec la correction d’aujourd’hui) CM1 CM2 A Mme Pareaud

CM1 CM2 A Vendredi 29 mai

Bonjour,

Correction d’hier CM1 A

Français :

Ils sont venus au stade et ils ont applaudi les joueurs.

Ex 7 p101

a. Nous avons trouvé des coquillages.

b. Elle est partie hier.

c. Ils ont envoyé le colis.

d. Elles sont montées au grenier.

ex8 p101

Salomé a marché sur la plage. – Vous êtes / née / nés / nées dans la région ? –

Ils sont morts au combat. – J’ai échangé des timbres. – Tu as voulu du thé.

Mathématiques

ex 22 p177

a) (50×25)+(30×16)+(20×100)=1 250+480+2 000=3 730

Le jardinier a commandé 3 730 bulbes.

b) (14×25)+(17×30)+(9×20)=350+510+180=1 040

Le montant de la commande est de 1 040 euros.

ex23 p177

a) Le matin, le magasin ouvre à 9h15 et ferme à 12h10.

L’après-midi, il ouvre à 12h30 et ferme à 18h45.

b) Le matin, il est ouvert 2h55min.

Lecture

Inspecteur Lafouine

37) C’est Touméconu. Bianca est trop grosse, Yapalfeu est trop petit et Garovirus est trop myope.

38) C’est M. Brun. Le coupable a téléphoné (ça ne peut pas être Mlle Rose), a conduit (ça ne peut pas être M.Paré), a couru (ça ne peut pas être M. Maret), a vu (ça ne peut pas être M. Tilleul), a entendu (ça ne peut pas être Mlle Flore).

Correction d’hier CM2 A

Français :

Ils sont venus au stade et ils ont applaudi les joueurs.

Ex 7 p90

a. Les coccinelles sont arrivées.

b. Elles ont mangé des pucerons.

c. Les hirondelles sont parties ce matin.

d. Les hirondelles ont volé au-dessus du lac.

ex 8 p90

a. Les grenouilles sont restées dans la mare.

b. Les flamants roses ont plané au-dessus de chez nous.

c. Les libellules sont allées vers l’étang.

Mathématiques

ex 7 p185

17 895+899+458+329=19 581

Mme Astier va payer 19 581 euros.

ex 10 p185

67 354-65 148=2 206

2 206 places sont restées inoccupées.

Lecture

comme les CM1

Travail des CM1 A

Français :

mettre le ou les verbe(s) entre parenthèses au passé composé. « Léo et Daphné (marcher) dans la montagne. Ils (rentrer) avant la nuit. » (au cahier de brouillon)

-revoir Orthographe 24

-se faire dicter par quelqu’un le texte suivant :

Le monument de la Victoire de Samothrace est composé de la statue d’une déesse ailée et d’une base en forme de proue de navire. La statue est taillée dans du marbre blanc alors que le bateau et le socle sont taillés dans du marbre gris.

-corriger cette dictée

-revoir « je retiens » p188

-faire exercice 6 p 187 (cahier du jour)

-faire exercice 7 p 187 (cahier de brouillon)

Mathématiques

-résoudre au cahier de brouillon 41×9, 64×9, 72×9

-revoir « je retiens » p 68

-faire exercice 1 p 68 (cahier du jour)

-faire exercice 5 p 69 (cahier de brouillon)

Lecture

Les enquêtes de l’inspecteur Lafouine

39)

Menace au commissariat

La police vient de repêcher dans la Loire, le corps d’Emile Ficelle, un paisible retraité. Le pauvre homme a été assassiné. C’est le sixième meurtre depuis le début du mois. Avant-hier, mercredi, un enfant se rendant chez une voisine pour lui apporter son journal, l’a trouvée étranglée dans sa cuisine. Il s’agissait d’une employée de banque de quarante-huit ans, Madame Colette Estaing. La première victime, Sophie Aster, a été découverte dissimulée dans un buisson du parc municipal. Elle avait reçu un violent coup de marteau sur le côté droit du crâne. L’assassin a utilisé la même arme pour tuer sa troisième victime, Valérie Colomb, une jeune secrétaire dont le corps sans vie a été retrouvé dans le parking d’un hypermarché.

Le second crime a eu lieu dans la cave d’un immeuble de banlieue. Benjamin Bar-nard, le concierge, a été poignardé alors qu’il descendait les poubelles dans le local d’entretien. L’arme, un couteau de boucher, a été plantée en plein coeur. Le quatrième assassinat a été commis dans une église. Le père Jean Dirien est mort empoisonné en goûtant son vin de messe. Le meurtrier avait versé du cyanure dans la bouteille de Bordeaux ! Après chacun de ses crimes, le tueur nargue la poli-ce en lui envoyant un texte où il explique les raisons de son geste. Très rigoureux, il numérote tous ses meurtres. Il avoue avoir l’intention de continuer jusqu’à ce qu’il ait supprimé vingt-six personnes.

– Il faut faire quelque chose Julien ! hurle le commissaire Gradube en s’adressant à l’inspecteur Lafouine. Le ministre n’arrête pas de me téléphoner. La presse nous ridiculise. La population nous traite d’incapables. Il faut à tout prix arrêter ce fou qui terrorise la ville.

– Je suis sur une piste, répond Lafouine. Le meurtrier nous a adressé une nouvelle lettre ce matin. Il annonce que la prochaine victime sera un policier.

– Qu’avez-vous décidé ? demande le commissaire.

– J’ai convoqué les inspecteurs Cartier et Patouche pour vous protéger, répond Lafouine.

– Mais, pourquoi pensez-vous que je sois visé par l’assassin ? interroge-le commissaire.

– Un indice me fait penser que notre homme n’agit pas par hasard et que nous pourrons l’arrêter quand il essayera de vous atteindre.

Comment Lafouine sait-il que la prochaine victime

sera le commissaire ?

40)

Mathilda Rimbert est morte

Mathilda Rimbert, une jeune actrice de vingt-six ans, a été trouvée sans vie dans le salon de son appartement. Aucune trace d’effraction ou de vol n’a été constatée. D’après le médecin qui a procédé à l’autopsie, la mort est survenue entre seize et dix-huit heures.

Quand l’inspecteur Lafouine arrive sur les lieux, une couverture recouvre le corps de Mathilda. En inspectant la pièce, il remarque un sac posé sur le guéri-don du hall d’entrée. A l’intérieur, il découvre, entre un tube de rouge à lèvres et les clés du studio, l’agenda de la comédienne.

L’inspecteur décide de faire analyser tous les objets contenus dans le sac et convoque les quatre personnes qui avaient rendez-vous avec Mathilda à l’heure présumée du meurtre.

Le lendemain matin, l’inspecteur reçoit le résultat des analyses. Les empreintes digitales de l’actrice ont été retrouvées sur tous les objets sauf sur les clés. Celles-ci ne portent aucune trace de doigts. Lafouine note tous ces indices dans son carnet puis se rend dans son bureau pour interroger les suspects.

Jacques Fargot, un jeune écrivain, dit être passé vers seize heures dix pour donner le manuscrit de son nouveau scénario à l’actrice. Ils ont pris un verre ensemble. Il a entendu Mathilda refermer la porte à clé après son départ.

Jeanne Rimbert, la soeur de Mathilda, est venue un peu avant dix-sept heures. Elle a déposé la robe que devait porter l’actrice pour sa prochaine émission sur Canal Plus. Elle ne pense pas être restée plus de dix minutes. Elle confirme que sa soeur s’enfermait toujours quand elle était seule, de peur d’être dérangée par des fans ou des journalistes.

Vincent Polowski, le célèbre réalisateur, avait rendez-vous à dix-sept heures quinze. Il est arrivé un peu en retard, a discuté de son nouveau film avec Mathilda puis a pris congé vingt minutes plus tard.

Paul Montronc, son partenaire de théâtre, devait retrouver Mathilda à dix-sept heures trente. Quand il s’est présenté à la porte de l’appartement, celle-ci était fermée à clé. Après avoir sonné plusieurs fois sans résultat, il est reparti pensant que Mathilda était sortie en oubliant leur rendez-vous.

L’inspecteur Lafouine sait que le coupable est une de ces quatre personnes.

Quel est le nom du coupable ?

Correction d’aujourd’hui CM1 A

Français :

Léo et Daphné ont marché dans la montagne. Ils sont rentrés avant la nuit.

Ex 6 p187

a. chasser – un chasseur

b. bavarder – le bavardage

c. charger – le chargement

d. éclairer – l’éclairage

ex 7p 187

a. dormir : un dormeur

b. pâlir : la pâleur

c. patiner : un patineur

d. présenter : la présentation

e. réciter : la récitation

f. punir : la punition

Mathématiques

369, 576, 648

ex 1 p68

a 73,66

b 11,48

c 88,44

d 496,05

ex 5 p68

a 15,7

b 79,9

c 5

d 13

e 14

Lecture

Inspecteur Lafouine

39) Il le sait à cause de l’ordre alphabétique. Le meurtrier procède par ordre alphabétique : Aster, Bamard, Colomb, Dirien, Estaing, Ficelle, … Le prochain pourrait être Gradube.

40) C’est Vincent Polowski. Les deux premiers suspects sont hors de cause puisque le troisième dit avoir vu l’actrice. Il n’y a pas d’empreintes sur la clé car le meurtrier a eu besoin de s’en servir. Vincent Polowski est le meurtrier. Il devait fermer la porte pour éviter l’entrée de Paul Montron alors qu’il était encore dans l’appartement. Leurs deux horaires se chevauchent.

Travail des CM2 A

Français :

mettre le ou les verbe(s) entre parenthèses au passé composé. « Léo et Daphné (marcher) dans la montagne. Ils (rentrer) avant la nuit. » (au cahier de brouillon)

-revoir Orthographe 24

-se faire dicter par quelqu’un le texte suivant :

Le monument de la Victoire de Samothrace est composé de la statue d’une déesse ailée et d’une base en forme de proue de navire. La statue est taillée dans du marbre blanc alors que le bateau et le socle sont taillés dans du marbre gris.

-corriger cette dictée

-revoir « je retiens » p180

-faire exercice 5 p 179 (cahier du jour)

-faire exercices 6 et 7 p 179 (cahier de brouillon)

Mathématiques

-donner l’ordre de grandeur d’un calcul. Par exemple 47×5 c’est environ 50×5=250 donc le résultat de 47×5 est environ de 250

9×87, 76×3, 8×47

-revoir « je retiens » p 68

-faire exercice 2 p 69 (cahier du jour)

-faire exercices 4 et 5 p 69 (cahier de brouillon)

Lecture

comme les CM1

Correction d’aujourd’hui CM2 A

Français :

Léo et Daphné ont marché dans la montagne. Ils sont rentrés avant la nuit.

Ex 5 p179

a. voir la vie en rose : voir la vie du bon côté

b. avoir des idées noires : penser à des choses tristes

c. jeter un coup d’oeil : regarder rapidement

d. ne pas être dans son assiette : ne pas être en forme

ex 6 p179

a. Il y a trop de monde dans le bus, on est serrés comme des sardines.

b. Félicien ne veut jamais admettre qu’il a tort, il est têtu comme une mule.

c. Tu n’auras pas mal au dos avec ce sac, il est léger comme une plume.

d. Il ne s’énerve jamais, il est doux comme un agneau.

ex 7 p179

a. ouvrir l’oeil : être attentif

b. ne pas fermer l’oeil : ne pas dormir

c. manger à l’oeil : manger gratuitement

d. tourner de l’oeil : s’évanouir

Mathématiques

9×87 la dizaine la plus proche de 87 est 90 donc on calcule 90×9=810

76×3 la dizaine la plus proche de 76 est 80 donc on calcule 80×3=240

8×47 la dizaine la plus proche de 47 est 50 donc on calcule 50×8=400

ex 2 p69

a) C’est une situation de proportionnalité car on peut multiplier par 2 pour passer de la ligne du bas vers celle du haut.

b) Ce n’est pas une situation de proportionnalité car il n’existe pas de nombre par lequel multiplier pour passer du haut vers le bas ou du bas vers le haut.

c) C’est une situation de proportionnalité car on peut multiplier par 4,5 pour passer de la ligne du bas vers celle du haut.

ex 4 p69

5×8=40

7×8=56

10×8=80

12×8=96

19×8=152

20×8=160

ex 5 p69

a) 2,5×4=10

5×4=20

6,5×4=26

7,5×4=30

15×4=60

27,5×4=110

b) 8×9=72

3×8=27

19×9=171

30×9=270

22×9=198

11×9=99

Lecture

comme les CM1

Ce contenu a été publié dans CM1-CM2 A. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*