Rencontre avec un climatologue

Les élèves de CM2 de la classe 12 ont interviewé un climatologue, le mardi 26 mars, à l’école du Trépadé pour en savoir plus sur le changement climatique, qu’ils avaient étudié en classe avec Laure, stagiaire. Il s’appelle David Kaniewski. Il travaille à Toulouse à l’université Paul Sabatier en tant qu’enseignant et au CNRS en tant que chercheur.

Depuis quand le réchauffement climatique a-t-il commencé ?

Le réchauffement climatique actuel a commencé à la révolution industrielle en 1820, parce que l’homme a commencé à utiliser des énergies fossiles pour faire fonctionner les usines. Les énergies fossiles sont des bois qui sont morts il y a très longtemps qui ont été fossilisés.

On a commencé à changer le climat un peu avant quand l’homme a inventé la première machine à vapeur car alors l’homme a envoyé de nouveaux gaz dans le ciel.

Depuis quand le métier de climatologue existe-t-il ?

Ce métier existe depuis très longtemps, au moins depuis 2300 ans, depuis l’époque de la Grèce Antique. Aristote avait alors vu que le climat changeait, il avait écrit un livre Meterologica qui expliquait comment le climat fonctionne. Mais les grecs n’avaient pas d’instrument de mesure. La climatologie s’est développée avec la création du thermomètre en 1624 par M. Leurechon, du pluviomètre en 1639 par M. Castelli, du baromètre en 1643 par M. Toricelli. C’est grâce à ces inventions qu’on a pu voir qu’il y avait plein de climats sur Terre et on a essayé de comprendre pourquoi.

A quoi servent les climatologues ? En quoi consiste le métier de climatologue ?

Le climatologue a plusieurs fonctions. Les climatologues servent à observer le climat actuel, comprendre ce qui se passe, savoir ce qui se passait avant (reconstruire le climat du passé) et prévoir le climat futur. Le climatologue doit comprendre tous les grands mouvements autour de la terre.

Par exemple, on sait que au Temps des dinosaures, il faisait 5 degrés de plus sur terre car les climatologues ont reconstruit le climat de cette période.

Comment peut-on devenir climatologue ? En combien d’années ?

Pour devenir climatologue, il faut aller à l’université et faire un doctorat, soit encore 15 ans d’études pour vous. Il faut être doué en mathématiques, en sciences, en physique et en biologie et en anglais. Il faut être passionné et curieux.

Depuis combien de temps exercez-vous ce métier ?

J’exerce ce métier depuis 20 ans.

 Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?

J’étais fan d’un chanteur qui parlait dans une de ces chansons de la crise climatique de 1936 aux Etats-Unis. J’ai cherché dans des journaux des explications pour comprendre ce qui s’était passé et cela m’a passionné. J’ai fait des études dans ce domaine.

Est-ce que c’est un métier difficile à exercer tous les jours ?

Alors, oui et non. Oui, car ce métier demande beaucoup de rigueur. Il faut trouver et vérifier. Une erreur peut avoir des conséquences importantes.

Non, parce ce métier est passionnant, il y a l’envie de découvrir de nouvelles choses.

Aimez-vous votre métier ? Pourquoi ? Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ?

Oui, j’aime mon métier. Ce que j’aime le plus, c’est de pouvoir partager, apprendre aux autres, leur faire découvrir un métier par exemple.

Comment faites-vous pour prédire le climat du futur ?

On arrive à remonter dans le passé grâce aux mathématiques. Ce qu’on peut faire dans le passé, on peut le faire dans le futur.

On ne peut pas être sûr à 100% de ce qu’il va se passer dans le futur. Tous les calculs peuvent être faux à tout moment.

Voyagez-vous pour étudier le climat ?

Oui, je voyage beaucoup. En Grèce, en Turquie, en Syrie, en Egypte, en Angleterre. Je voyage aussi pour des conférences. C’est important notamment pour échanger les idées.

Le changement climatique est-il dangereux pour la santé humaine ? Pourquoi ?

Oui, le changement climatique est dangereux pour l’humain. Par exemple, il y a des bactéries qui apparaissent en France à cause de la chaleur, et elles vont se multiplier. Elles sont dangereuses car notre organisme n’a pas l’habitude de ces bactéries. Ces bactéries résistent à tous nos médicaments.

Il y aussi de nouvelles espèce d’araignées venimeuses qui arrivent en France. Elles se multiplient,grossissent, tuent les autres espèces.

Non, car les hommes s’adaptent.

Combien de CO2, un humain rejette-t-il par jour ? Est-ce beaucoup ?

Un humain rejette 1kg de C02 par jour, soit 2,5 milliards de tonnes par an pour toute la planète. Avec les plantes et les animaux qui rejettent aussi du CO2, cela fait beaucoup.

Quel est le moyen de transport qui rejette le plus de CO2 ?

Les voitures 4×4 sont le moyen de transport le plus polluant, ensuite, c’est l’avion. Le moins polluant est le train.

D’après vous comment empêcher que le changement climatique rende notre vie impossible ?

Essayer de trouver un médicament contre les bactéries avant l’invasion.

Combien il y a-t-il d’animaux qui ont déjà disparu ?

Il n’y a aucun animal qui a disparu mais il y a des animaux en voie de disparition. Les animaux sont plus menacés par l’homme que par le temps qu’il fait. Par exemple, l’homme coupe des forêts.

Quelle est l’espèce la plus en danger à cause du changement climatique ?

Ceux qui vivent dans le froid vont être les premiers à disparaître. Les espèces les plus menacées sont le renard blanc et le manchot empereur car ils sont obligés de vivre dans le froid.

 Est-ce que les animaux domestiques sont aussi en danger ? Oui ou non ? Pourquoi ?

Non, car on les nourrit. Chez nous, ils sont en sécurité.

 Est-ce qu’un jour il n’y aura plus d’animaux ?

Non, il y aura toujours des animaux, notamment un développement des insectes.

Pensez-vous que le réchauffement climatique provoquera la fin du monde ?

Non, le réchauffement climatique ne provoquera pas la fin du monde. La fin du mode arrivera que s’il le soleil disparaît, peut-être dans 4,5 milliards d’années.

Les élèves de la classe 12

 

Les commentaires sont fermés.