Poésie

Poèmes d’un auteur de notre département, Dominique Montalieu, sur le thème de l’école.

 

 

Bons points

 

La maîtresse de Cambrai
Ne perdait pas le nord
Voulait pas s’encombrer
D’ignares l’Éléonore.

 

Alors pour les encourager
A devenir plus bosseurs
Et que même sur le trajet
Ils soient moins boxeurs

 

Elle distribua friandises
En guise de récompense
Certains qu’on se le dise
S’en mirent plein la panse !

 

N’était ce pas là une bêtise ?
Les meilleurs furent au point
Mais fallait pas qu’elle attise
Car ils obtinrent embonpoint.

 

 

 

 

Le petit sac d’écolier

 

Le fils de la fermière
Ce matin sera à l’école
Oui c’est une première
Et faut qu’elle s’y colle.

 

Huit heures et quart
Elle délaisse l’étable
Et s’empresse à l’écart
De préparer le cartable.

 

Elle y a mis tout à l’heure
Maintenant elle balaye
Des crayons de couleurs
Et puis un rayon de soleil.

 

Plus tard faire les cuivres
Le pain est dans l’escalier
Elle rajoutera deux livres
Et puis deux petits caillés…

 

Dans le petit sac d’écolier.

 

 

 

Pas d’école Claudine

 

Elle avait pas trois ans
Ne rêvait que de lire
Un intérêt croissant
Qui tournait au délire.

 

Claudine déjà revêtait
Sa blouse pour l’école
On était encore en été
Pourtant elle caracole.

 

Elle avait pas trois ans
Lui faudrait patienter
Plus d’un an soit disant
C’était pour sa santé.

 

Elle fit une grosse colère
Que dire une belle ire :
Fera pas la rentrée scolaire ?
Quand pourra-t-elle lire !

 

 

 

 

 

Les à-côtés du triangle

 

Le petit triangle
A de bons côtés
Trois qui jonglent
Un peu tarabiscotés.

 

Un angle disparaît
La figure défaite
Un peu désemparée
N’est pas à la fête.

 

Et puis un autre
Pourtant pas obtus
Penche et se vautre
La figure est foutue.

 

S’en vont les deux
Vers le dernier métro
Chemin hasardeux
Un œil dans le rétro

 

……Découverte…
D’un angle mort.

 

 

Kézac’mot ?

 

 

Et si nous cherchions des mots nouveaux, bizarres, rigolos, dans le dictionnaire ?

Rookerie (n.f.) : rassemblement de manchots (vient de l’anglais rookery, 1898, dictionnaire Larousse)
Le terme peut s’étendre à toutes les colonies d’oiseaux de l’Arctique et de l’Antarctique.

 

Thierry
D’après « J’apprends à dessiner », Fleurus Presse

 

Phrases pour réfléchir

« Qui aime bien châtie bien. »

 

« Toute peine mérite salaire. »

 

Nous avons commenté ces deux proverbes en classe, extraits de la discussion en classe :

 

« Châtier » signifie punir sévèrement. Ce verbe vient du Moyen-Âge : autrefois les gens pouvaient être fouettés, pendus, etc.
À l’école, on ne fait pas ça.
Un châtiment, c’est une punition, une réprimande. Quand on fait une bêtise, on est puni. On peut être aussi puni par la loi.
Si on aime bien quelqu’un, on doit aussi être capable de lui dire qu’il a fait quelque chose de mal et de le réprimander si besoin.
Les parents de temps en temps grondent à la maison, ce n’est pas parce qu’ils n’aiment pas leurs enfants, « Tu m’as grondé, tu ne m’aimes pas ! », c’est parce qu’ils font attention à eux et veulent qu’ils se comportent bien.
Les maîtres et maîtresses aussi apprécient leurs élèves et donc doivent leur dire s’ils se comportent bien ou mal.

Nous avons cherché le sens du mot « peine ». Peiner signifie « avoir du mal à faire », « faire des efforts », « travailler ». Tout travail mérite un salaire.
Le métier d’écolier n’est pas payé : le « salaire » c’est les bonnes appréciations, les félicitations, le travail réussi, les progrès, les encouragements du maître ou de la maîtresse, des parents, etc.

CM1

 

 

Ultimate

Le frisbee

C’est un américain, Walter Morrisson, qui en observant les étudiants de son université jouer à se lancer des moules à tartes du traiteur local, la Frisbie Pie Company, eut l’idée de construire un disque volant à l’aide d’un matériau nouveau : le plastique.
C’était juste après la seconde guerre mondiale et on commençait à parler des OVNI. Le frisbee, ressemblant à une soucoupe volante, connut un grand succès.
L’ultimate
C’est un sport collectif qui se joue avec deux équipes de sept, sans arbitre.
Au début du jeu et après chaque point marqué les équipes se tiennent sur leur ligne de but.
L’équipe qui a marqué le dernier point lance le disque. L’autre équipe prend possession du disque là où il atterrit et devient alors l’équipe attaquante.

Un point est marqué quand l’équipe offensive attrape le disque dans la zone d’en-but de l’équipe adverse.
Un disque est en jeu quand il est attrapé dans le terrain. Les lignes de touche et de fond sont hors limites. Pour marquer un point, un joueur attaquant doit donc attraper le disque dans la zone d’en-but, sans toucher une des lignes.
Un joueur en possession du disque peut le jouer dans n’importe quelle direction. Il doit le faire dans les dix secondes; un défenseur se tient devant lui et compte jusqu’à dix.
Le joueur en possession du disque ne doit pas marcher, mais peut établir un pied pivot.
L’équipe qui défend prend possession du disque quand le lancer d’un joueur de l’attaque est intercepté. Par exemple le disque a touché le sol, est intercepté ou attrapé en dehors du terrain.
L’équipe qui défendait devient maintenant l’équipe attaquante.
L’ultimate est un sport sans contact : les contacts physiques ne sont pas autorisés.
Quand une faute est constatée un des joueurs dit « FAUTE ». Tous les joueurs s’arrêtent immédiatement et le jeu est stoppé. Le but est de reprendre le jeu comme si la faute n’avait pas eu lieu.
Quand les joueurs ne peuvent se mettre d’accord le disque retourne au dernier lanceur et le jeu reprend de là.
Le fair-play est un aspect important de tous les sports de disque. Les joueurs sont eux-mêmes responsables du bon déroulement du jeu.
Ultimate en CM1

 

35 kilos d’espoir

Nous lisons en classe en lecture suivie le livre d’Anna Gavalda « 35 kilos d’espoir ».

Grégoire déteste l’école, si fort qu’en sixième il a déjà redoublé deux fois. Le seul endroit qu’il aime, son refuge, c’est le cabanon de son grand-père Léon, avec qui il passe des heures à bricoler. Quand Grégoire est renvoyé du collège, pourtant, Léon est furieux. II renonce à consoler son petit-fils et lui refuse sa protection. II est temps, peut-être, que Grégoire accepte de grandir…

Nous avons vu en classe le film tiré de ce livre, voici la discussion que nous avons eue ensuite :
https://ahp.li/aa8aac4aa5a14c66a475.wav (cliquez sur le lien)
Les élèves de la classe de CM1

 

 

Équipe enseignante 

Directeur : M. SCHIAVI

Classe de Petite Section / Moyenne Section : Mme LEVEQUE (ATSEM : Mme BETMON)

Classe de Moyenne Section / Grande Section : Mme MONTERO (ATSEM : Mme BRAGATO)

Classe de CP : Mme NIER

Classe de CE1 : Mme TACHON

Classe de CE2 : Mme CRESTE

Classe de CM1: Mr SCHIAVI / Mr FABRI

Classe de CM2 : Mme DUFFAS