Un ballon ovale …

 

 

 

Le cycle rugby avec les animateurs de l’École de Rugby de Saint-Jory se passe très bien, filles et garçons apprécient pleinement l’activité, même sur terrain un peu humide …

Dit « avé l’accen » sur le bord du terrain :

« Je ne sais pas quelle est la qualité intrinsèque (intérinsèque avé l’accen) de l’équipe, mais alors en terrain humide, ils sont bons ! »

https://ahp.li/a73a3d91d5e3e57c5445.mp4

(cliquez sur le lien, la mise en mémoire tampon peut prendre quelques instants)

 

 

 

 

 

Kézac’mots ?

Folklore (n.m.) : ensemble des traditions, légendes, chansons et danses d’un pays ou d’une région.

 

Plutonium (n.m.) : métal radioactif obtenu à partir de l’uranium, qui est utilisé pour produire de l’énergie nucléaire et fabriquer des bombes atomiques. (Dictionnaire Larousse junior)

Proposés par Julia

 

 

Pétrichor (n.m.): odeur particulière, habituellement agréable, que prend la terre après la pluie.

Proposé par Adam

 

 

 

 

Hocco : oiseau gallinacé de l’Amazonie au plumage sombre. Il est surtout végétarien.
Proposé par Maréva

 

 

 

Envoyez-nous vous aussi vos kézac’mots !

 

 

 

Crénilabre (n.m.) : petit poisson perciforme voisin du labre, très commun en Méditerranée . ( Dictionnaire Robert Junior)

Proposé par Alexis

 

 

 

 

Fair-play (n.m.) : acceptation loyale des règles (dans un sport).
Proposé par Ambre

 

 

Aorte (n.f.) : artère principale de l’organisme de 25 mm de diamètre à son origine qui naît à la base du ventricule gauche et qui distribue le sang oxygéné (rouge) à toutes les parties du corps.

Proposé par Roman

 

 

 

Suave (adj.) : d’une douceur agréable. (Larousse junior)
Proposé par Romain

 

 

Vivons à San Francisco ou à Lisbonne

Vivre à San Francisco

 

San Francisco est une grande ville située sur la côte ouest des Etats-Unis d’Amérique, dans l’Etat de Californie.
Le Golden Gate Bridge, qui signifie « pont de la porte d’or », est le symbole de la ville.
Les cable cars sont des tramways tractés par un gigantesque câble en boucle, ce sont des funiculaires.
Les premiers habitants connus de la baie de San Francisco sont des Amérindiens. Ils ont laissé peu de traces de leur occupation et ont rapidement été anéantis par les maladies européennes et les massacres.
Les conquistadors espagnols arrivent en Californie aux 16ème et 17ème siècles. Ils donnent leur nom à la ville : San Francisco veut dire « Saint-François » en espagnol.
San Francisco se développe vraiment avec la ruée vers l’or de 1848-1849.
San Francisco est une véritable ville champignon.
En 1847, un certain Levi Strauss s’installe et crée les premiers jeans.
Des milliers de chinois traversent l’Océan Pacifique pour profiter des richesses de la ville. Ils forment peu à peu le quartier chinois, Chinatown.
En 1906, San Francisco est détruit par un gigantesque incendie, déclenché à la suite d’un séisme majeur. Il fallut trois jours pour l’éteindre. Mais la ville se releva rapidement et continua à s’étendre.
Alcatraz est une île où fut construite une prison qui accueillit, entre autres, le célèbre malfrat Al Capone. On disait que personne ne pouvait s’évader de cet endroit. Pourtant cinq prisonniers ont réussi à s’échapper, ils se sont probablement noyés dans le Golden Gate, emportés par les courants violents. Aujourd’hui, la prison est fermée.
Au 19ème siècle, Fisherman’s Wharf était la porte de l’immigration et le port de pêche de la ville.
La pêche fournit alors suffisamment de nourriture pour la population croissante de la ville. Le quartier s’est agrandi en gagnant sur la mer. Il accueillait aussi des conserveries, des entrepôts et des briqueteries.
Aujourd’hui, les quartiers nord de San Francisco sont dédiés aux activités maritimes : on y trouve un musée avec de vieux bateaux, un aquarium et les points de départ pour l’île d’Alcatraz. Ils attirent les promeneurs du dimanche et les touristes.
Construites grâce au bois des séquoias, les vieilles maisons victoriennes très décorées des vieux quartiers ont résisté aux tremblements de terre et aux incendies.
 
Juliette
Sources : vikidia, wikipédia

 

Le texte lu par Juliette :
https://ahp.li/c6dd5d565306d7cd088f.wav

 

Juliette prise en photo à San Francisco :

 

En rêvant à San Francisco :
https://ahp.li/9d4cadbe992b205c41c9.wav

 

 » San Francisco » de Maxime Le Forestier interprétée par Juliette :
https://ahp.li/580bdec1143b14fd35e4.wav
 

 

 

 

 

 

Vivre à Lisbonne

 

 

Lisbonne est la capitale et la plus grande ville du Portugal, située sur l’embouchure du fleuve Tage.
 
Lisbonne compte plus d’un million d’habitants.
Lisbonne est la ville la plus riche du Portugal. Le centre historique de la ville est composé de sept collines dont certaines ont des rues trop pentues pour permettre la circulation automobile. La ville compte trois funiculaires et un ascenseur.
La capitale portugaise dispose d’un climat méditerranéen avec une influence océanique.
De beaux palais, paysages et emplacements historiques peuvent être trouvés dans Sintra et Mafra.
La gastronomie de Lisbonne est très influencée par sa proximité avec l’océan.
Alexia
Sources : vikidia, wikipédia

 

Le texte lu par Alexia :
https://ahp.li/66f0e62364555be4a000.wav

 

Alexia prise en photo à Lisbonne :

 

En rêvant à Lisbonne : https://ahp.li/3b9ebbef8327ba7bc2f5.wav

 

« Lisboa nao sejas francesa » de Amélia Rodriguez interprétée par Alexia :
https://ahp.li/e5b3c9296e2fbdcc2fd4.wav

Drapeau en berne

 

 

Ce matin, le drapeau français sur le mur de l’école a été mis en berne suite aux tragiques évènements de Carcassonne et Trèbes.

Ces évènements et le fait de voir le drapeau mis en berne ont pu amener des discussions dans les classes.

 

Extraits de la discussion en CM1

 

Quand on met un drapeau en berne (on le baisse sur son mât ou on l’attache avec un ruban noir pour qu’il ne flotte pas), c’est pour rendre hommage.

 

Aujourd’hui, en France, on rend hommage au Lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, assassiné par un terroriste à Trèbes, près de Carcassonne et on rend hommage aussi aux autres victimes et aux blessés.

 

Arnaud Beltrame a pris la place d’une dame prise en otage pour la sauver et essayer de discuter avec le terroriste, essayer de l’arrêter. Il n’a pas pu. Il a été très courageux.

Il est gendarme, sa fonction est de protéger les gens. Parfois les policiers, les militaires, les gendarmes doivent utiliser leur arme pour arrêter des criminels.

 

Un terroriste c’est quelqu’un qui cherche à faire peur, à imposer ses idées aux autres, en commettant des crimes, des attentats.

 

Les terroristes qui frappent notre pays sont des islamistes, des extrémistes. Ces terroristes ont des liens avec Daesh, l’état terroriste qui s’est créé en Syrie et en Irak. Il y a la guerre là-bas. Ils veulent prendre le pouvoir dans le monde.

 

Il existe plusieurs religions : il y a des catholiques des musulmans, des juifs, des bouddhistes, … Il y a aussi des gens qui ne croient pas en une religion.

Le terroriste qui a frappé à Carcassonne et Trèbes dit qu’il a agi au nom du dieu des musulmans, mais aucune religion ne dit qu’il faut se comporter ainsi, en essayant de terroriser les autres. En France, toutes les religions vivent en paix.

 

Il faut continuer à vivre, à aller à l’école, à jouer.

 

Pur lutter contre ces actes, il y a l’état d’urgence dans notre pays. Des mesures de sécurité sont prises dans les lieux publics, les écoles, il y a plus de policiers, de gendarmes, de militaires.

 

Vivons le paysage

Ce concours d’écriture permet de développer un projet transversal au pluri-disciplinaire : travail en Géographie, en Sciences, en Arts Plastiques, Musique, Informatique, Lecture, Écrit, etc.

 

Fiche pédagogique du projet présenté au jury : 30 fiche pédagogique blog

 

Comment vivre ou faire vivre un paysage ? Les enfants ont choisi le voyage (ça rime) : en parallèle du travail que nous menons cette année de façon transversale sur l’environnement proche, chacun va travailler sur le paysage ou le lieu qui le fait rêver, où il aimerait partir ou habiter.

 

Fils rouges pour lier les productions des enfants et faire en sorte que notre travail ne soit pas qu’une accumulation ou suite de travaux personnels :
– Une valise arrive dans notre classe, elle va nous accompagner dans notre travail, pendant une sortie dans notre village pour un travail en photographie, puis va repartir d’abord dans le monde dans les lieux choisis par les élèves et à Paris, pour le concours. Elle contient le strict minimum pour voyager et le film présenté.
– Le maître fait une leçon sur le paysage, de façon très magistrale, il ne donne pas la parole aux enfants, il est très encyclopédique, chacun va « décrocher » et rêver à un paysage … (Remarque : on pourra demander aux enfants si le maître procède toujours ainsi …). Les rêves de chacun vont apparaître tout au long de cette leçon bien ennuyante et s’imbriquer. Plusieurs pistes de travail vont être présentées dans le film : écrits (textes descriptifs géographiques, mots), audios (lectures, chants), plastiques (représentations, collages, pop art, photomontages), photos (prises de vue dans le village, postures pour les photomontages), vidéos (films en classe, stop-motions), présentations de photos libres de droit recherchées sur internet.

 

Nous allons vous présenter les travaux réalisés par tous les enfants.

 

Classe de CM1

Stop-motion ?

 
L’animation en volume ou stop-motion est une technique d’animation image par image d’objets inanimés. Cette technique a été utilisée dans de nombreux films d’animation avec des personnages en pâte à modeler par exemple.
Entre chaque prise, les objets sont légèrement déplacés.
Lors du montage, ces objets donnent l’illusion de se mouvoir.
Cette technique d’animation existe depuis le début du XXème siècle.
Aujourd’hui, on filme aussi des êtres animés en stop-motion pour donner l’illusion d’animation.
 
Source : wikipédia
 
 
Voici deux stop-motions filmés en CM1, avec notamment une mystérieuse valise qui nous a rendu visite, nous vous en reparlerons sur le blog.
 
https://ahp.li/357d39a53dee7c9cde7a.mp4

 

https://ahp.li/a101d63a8d6aaee6e9d6.mp4

 

(cliquer sur les liens, la mise en mémoire tampon peut prendre quelques instants)

 

 

Des nouveaux venus chez les moyens-grands…

A la rentrée des vacances, nous avons découvert de curieux insectes qui ressemblaient à des brindilles…

Ce sont des phasmes!

 

C’était la première fois que nous en voyions pour de vrai!

Ces insectes sont inoffensifs. Au début, nous étions impressionnés et nous avions un peu peur de les toucher mais la maîtresse nous a vite rassurés quand elle en a pris un dans ses mains.

Le phasme se déplaçait tranquillement sur son bras en cherchant où s’avancer avec ses pattes avant.

Ensuite, elle nous l’a donné dans les mains. Il fallait le prendre délicatement…

C’était amusant de le voir se déplacer sur notre bras!

 

Nous les avons bien observés et dessinés…

Nous nous sommes posés des questions sur cet insecte mystérieux…

Nous avons fait des recherches sur un documentaire pour obtenir des réponses…

Les phasmes, qui sont-ils?

Ce sont des insectes nocturnes qui peuvent se cacher dans leur environnement.

Pour cela, ils ont différentes formes et couleurs pour pouvoir se camoufler.

Ils peuvent ressembler à des branches (phasmes bâtons), des feuilles (phasme feuille) ou des épines (phasme épineux) etc…

Ils existe beaucoup d’espèces différentes dans le monde.

En France, il en existe trois seulement.

Les phasmes que nous avons dans notre classe sont des phasmes bâton du Vietnam qui vivent dans les forêts tropicales et qui vivent jusqu’à 12 mois.

Le phasme mue pour pouvoir grandir jusqu’à atteindre sa taille maximale.

Leur corps: 

  • une tête

  • un thorax 

  • un abdomen

  • 6 pattes (2 pattes avants, 2 pattes médianes et 2 pattes arrières)

  • 2 antennes

 

La tête d’un phasme bâton du Vietnam:

  • une mandibule

  • deux yeux

  • deux cornes (femelle)

  • deux antennes

Que mange-t-il?

Il mange des feuilles, il est herbivore. Il n’existe pas de phasme carnivore.

Celui que nous avons ne mange que des feuilles de ronces.

 

Comment se déplace-t-il?

Le jour, il ne bouge pas sauf si on le touche ou si on vaporise de l’eau. 

Il a des griffes au bout de ses pattes (tarse) pour pouvoir s’accrocher n’importe où.

Il pousse son camouflage jusque dans sa façon de bouger, puisqu’il se déplace lentement, par à-coups, comme une branche ballottée par le vent.

Quels sont ses prédateurs?

Ce sont les oiseaux, des petits mammifères, d’autres insectes comme les mantes religieuses, les fourmis, les punaises et les araignées.

Quels sont ses moyens de défense?

Le camouflage: par leur formes et par leur couleur.

L’autotomie: ils peuvent perdre volontairement une ou plusieurs pattes pour se délivrer d’un prédateur qui les a attrapé. Les phasmes très jeunes peuvent faire repousser leur patte manquante.

La catalepsie:  Ils s’immobilisent pour faire le mort. Après plusieurs minutes, quand le danger est passé, ils retrouvent leur activité normale.

 

 

 

Concours …

Notre classe participe au concours national d’écriture organisé par la BnF, le syndicat enseignant SNUipp-FSU, la Ligue de l’enseignement, l’École des loisirs, le Café pédagogique, Actes Sud junior, la Mairie de Paris et Rue du monde dont le thème cette année est « Vivons le paysage ».

 

19 concours BnF

 

« Qu’il soit proche ou lointain, réel ou imaginaire, urbain, rural ou naturel, le paysage nous environne, les humains s’y inscrivent et le transforment. »

 

Le concours invite les classes à explorer la notion de paysage au travers de cinq approches possibles à mixer ou à décliner à leur convenance : raconter le paysage, l’habiter, le transformer, le démultiplier, le ressentir…
La réalisation de l’œuvre peut prendre toutes les formes, qu’elle soit graphique, photographique, audiovisuelle, sonore ou multimédia.
Les classes participantes doivent envoyer leur production avant le 23 mars au jury à Paris.

 

Notre colis est parti mercredi dernier après-midi, nous espérons qu’il n’aura pas trop pris de chemins de traverses ou qu’il n’aura pas voulu trop profiter des paysages rencontrés, il pourra le faire au retour …

 

Nous gardons pour le moment secret notre travail, nous vous le présenterons sur le blog bientôt …

 

Les CM1