Drapeau en berne

 

 

Ce matin, le drapeau français sur le mur de l’école a été mis en berne suite aux tragiques évènements de Carcassonne et Trèbes.

Ces évènements et le fait de voir le drapeau mis en berne ont pu amener des discussions dans les classes.

 

Extraits de la discussion en CM1

 

Quand on met un drapeau en berne (on le baisse sur son mât ou on l’attache avec un ruban noir pour qu’il ne flotte pas), c’est pour rendre hommage.

 

Aujourd’hui, en France, on rend hommage au Lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, assassiné par un terroriste à Trèbes, près de Carcassonne et on rend hommage aussi aux autres victimes et aux blessés.

 

Arnaud Beltrame a pris la place d’une dame prise en otage pour la sauver et essayer de discuter avec le terroriste, essayer de l’arrêter. Il n’a pas pu. Il a été très courageux.

Il est gendarme, sa fonction est de protéger les gens. Parfois les policiers, les militaires, les gendarmes doivent utiliser leur arme pour arrêter des criminels.

 

Un terroriste c’est quelqu’un qui cherche à faire peur, à imposer ses idées aux autres, en commettant des crimes, des attentats.

 

Les terroristes qui frappent notre pays sont des islamistes, des extrémistes. Ces terroristes ont des liens avec Daesh, l’état terroriste qui s’est créé en Syrie et en Irak. Il y a la guerre là-bas. Ils veulent prendre le pouvoir dans le monde.

 

Il existe plusieurs religions : il y a des catholiques des musulmans, des juifs, des bouddhistes, … Il y a aussi des gens qui ne croient pas en une religion.

Le terroriste qui a frappé à Carcassonne et Trèbes dit qu’il a agi au nom du dieu des musulmans, mais aucune religion ne dit qu’il faut se comporter ainsi, en essayant de terroriser les autres. En France, toutes les religions vivent en paix.

 

Il faut continuer à vivre, à aller à l’école, à jouer.

 

Pur lutter contre ces actes, il y a l’état d’urgence dans notre pays. Des mesures de sécurité sont prises dans les lieux publics, les écoles, il y a plus de policiers, de gendarmes, de militaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*