Comme un coq en pâte ou la cerise sur le gâteau

La thématique était animale, nulle prétention dans ce message à égaler la prose de Monsieur d’Ormesson, les élèves de la classe (et leurs maîtres) sont heureux, et même plus que des poissons dans l’eau, on peut même dire qu’ils sont comme des coqs en pâte, nos pas parce qu’ils sont particulièrement chouchoutés mais parce qu’ils sont vraiment gâtés : ils viennent d’apprendre que leur classe est lauréate du grand prix du concours national d’écriture « L’animal dans tous ses états ». De quoi être fier aussi, tout en restant humble, pas comme un paon …

Grosse émotion à l’annonce de cette très belle nouvelle, de quoi verser quelques larmes de joie, pas de crocodile …

Bravo à eux pour le beau travail fourni tout au long du premier semestre pour préparer ce concours. Nous avons visionné en classe les travaux des classes primées au palmarès du concours : de bien belles productions ont été présentées au jury …

La cerise sur la gâteau (si vous connaissez une expression animale qui signifie cela, nous sommes preneurs !) : le premier prix est un séjour d’une semaine en classe transplantée … Un grand merci aux organisateurs du concours pour ce magnifique prix !

Pour voir notre travail, aller à la rubrique projets transversaux, nous avons commencé à publier nos productions et vous présenterons tout sur le blog. Et merci à Mélanie, Virginie, Clarisse, Dominique, Karen, Guillaume et Jérôme qui nous ont accompagnés sur le projet.

https://edu1d.ac-toulouse.fr/blogs31/prim-de-paule-cepet/2019/03/09/lanimal-dans-tous-ses-etats/

 Les CM1

Le palmarès du concours : https://www.snuipp.fr/actualites/posts/l-animal-dans-tous-ses-etats-le-palmares

(Cliquer sur le lien puis sur « Le palmarès détaillé »)

Palmarès-1

 

Serpolets

Nous correspondons avec les personnes âgées résidentes de l’E.H.P.A.D. « Les Serpolets ». Jeudi, nous sommes allés les rencontrer pour une prise de photos : nous allons travailler avec elles en arts plastiques sur le portrait à partir de ces photos.

Nous avons échangé avec elles, moment de lien intergénérationnel intéressant et aussi émouvant … Chacun a apprécié le moment.

Les CM1

 

Fête du printemps

Aujourd’hui, nous avons fêté à notre façon le printemps qui est là : ce matin les élèves des classes maternelles ont pu se déguiser et passer un moment convivial autour d’un goûter en musique, pendant le temps interclasse, les animatrices de l’A.L.A.E. ont organisé un superbe défilé digne des maisons de haute couture pendant lequel ont été décernés des prix, et l’après-midi les élèves des classes élémentaires ont partagé un grand goûter.

 

En guest-star cette année, ou plutôt en invité vedette puisque le terme existe dans notre belle langue, Bob l’éponge ! Des contacts ont été déjà été pris pour l’an prochain …

Merci à toutes les familles pour les délicieux gâteaux !

 

 

Fables

L’escargot et le guépard

Dans un coin de la forêt,
L’escargot se tenait bien au chaud dans sa coquille.
Le guépard l’observait.
Lui aussi voulait une coquille.
« Mais tu es bien trop gros ! »
Lui dit l’escargot.
Mais le guépard était jaloux
De cet animal bien plus petit que lui.
D’un tronc d’un arbre, il vit un trou,
S’y engouffra non sans efforts
Et resta bloqué.
Sa jalousie, très mauvais défaut, l’avait tué …

Dorian, Doryan

 

 

Le requin et le saumon

Un requin vit un saumon.
Il avait faim
Et se dit que ce poisson
Ferait un bon festin.
Mais le saumon se méfiait.
Le requin se dit « Je vais le flatter
Et le croquer … »
Alors il dit « Approchez mon bon saumon,
Pardon, voulais-je dire, mon beau saumon ! »
Le saumon n’était pas trop sûr de lui
Mais s’est quand même approché.
Le requin continua de le flatter,
Et même de le câliner
Jusqu’à l’étouffer,
Le tuer
Et le croquer.

Face au requin, il faut tout de même se méfier.

Lola, Tyffen

 

 

Le lapin et le loup

Le lapin avait un livre parlant d’un loup.
Le loup y était décrit
Comme un affreux animal, chasseur affamé.
Le lapin se disait :
« Et si j’en croisais un, et s’il m’attrapait,
Et s’il me croquait,
Et si …
Et si … »
Un jour, alors qu’il sortait de son terrier,
Il tomba nez à nez
Avec un loup.
Le lapin était effrayé !
Le loup lui dit :
« N’aie pas peur, désolé,
Nous ne sommes plus à la vieille époque.
Je suis un loup gentil.
Arrête de dire et si, et si …
Regarde, je te laisse la vie. »
Le lapin partit.
Avec des si, on mettrait Paris en bouteille.

Fanny, Maëlya

 

 

 

La vengeance du corbeau

Maître renard regagnait sa tanière
Quand faire un bon festin pour dîner lui vint à l’idée.
Il avait volé au corbeau un fromage naguère
Mais le plat principal lui manquait.
“ Je vais voler un poulet
À la ferme voisine !
Ne suis-je point le roi de la rapine ? ”
Aussitôt dit,
Le voilà parti.
Mais maître corbeau guettait,
Caché derrière une haie
Aux abords de la tanière …
Il avait décidé de se venger !
Il attendit que le renard fut parti,
Pénétra dans la tanière,
Récupéra le fromage laissé à l’entrée
– Le camembert
Est, c’est acquis, bien meilleur quand il a pris un peu l’air –
Alla le poser sur la plus haute branche d’un peuplier
Et revint se cacher …
Maître renard revenait
Avec dans sa gueule un superbe poulet.
“ Enfin, je vais pouvoir festoyer ! ”
Dit-il, se frottant la panse.
Il entra chez lui mais ressortit aussitôt
Criant “ Mon fromage ! On me l’a volé ! ”
Et le voilà courant en tous sens.
Le corbeau en profite pour aller dans le dos
Du renard se saisir du poulet.
Et renard de voir du Corbeau
Perché bien haut
Dans un peuplier,
En compagnie d’un fromage et d’un poulet.
“ Quel festin ! Mon ami renard, je te remercie
Pour de si beaux cadeaux ! ”
Le renard s’en trouva fort dépité
Et sans souper.
Vous faut-il une morale pour bien terminer
Cette fable ? En voici deux, bien volontiers :
“ Tel est pris qui croyait prendre. ”
“ À malin, malin et demi. ”
Cela vous suffit ?

Thierry

 

Illustrations réalisées lors de la venue de Karen, artiste cépétoise, en classe

CM1

 

De toutes nos forces !

Aujourd’hui, nous avons visionné en classe le film « De toutes nos forces », point de départ d’un travail que nous menons en Enseignement moral et civique sur le handicap.

Comme tous les adolescents, Julien rêve d’aventures et de sensations fortes. Mais lorsqu’on vit dans un fauteuil roulant, ces rêves-là sont difficilement réalisables. Pour y parvenir, il met au défi son père de concourir avec lui au triathlon « Ironman » de Nice, une des épreuves sportives les plus difficiles qui soit. Autour d’eux, c’est toute une famille qui va se reconstruire pour tenter d’aller au bout de cet incroyable exploit.

Extrait de la discussion en classe qui a suivi :

https://ahp.li/2cfd0db39dd950008cc3.wav

(cliquer sur le lien, la « mise en mémoire tampon » peut durer quelques instants)

Les CM1

Chenilles

Le printemps est là, les chenilles processionnaires sortent de leur cocon. Elles ont peuplé les deux pins devant notre école, des pièges ont dû être installés.

Mais savez-vous pourquoi on les appelle ainsi ? Car elles se déplacent en longue file indienne, comme lors d’une procession religieuse …

Elles portent des poils urticants qui peuvent provoquer des allergies, voire des troubles oculaires ou respiratoires : il ne faut ni les toucher ni les approcher ! La chenille peut projeter ses poils urticants. Chaque poil porte un dard (pointe) et en se cassant en pénétrant dans la peau il libère une toxine, une substance qui va provoquer ces réactions.

Ces chenilles se nourrissent des feuilles de leurs hôtes et ravagent les forêts françaises car elles sont très nombreuses, ces papillons se reproduisent très vite. Et elles progressent vers le Nord à cause du réchauffement climatique.

Au printemps, elles quittent leur cocon pour aller s’enfouir dans la terre et terminer leur développement.

La mésange est un de leurs principaux prédateurs. Les chauve-souris chassent aussi leurs papillons.