Abécédaire animal …

 

 

 

 

L’ibis voyageait beaucoup, dormait dans des hôtels. À Ibiza, il rencontra une femelle ibisou pas bizarre, ils montèrent une affaire, un ibistrot, bel ibizness ! Tous les matins, déjeuner au lit, les ibiscottes ne s’en faisaient pas !
Mais ils finirent en ibisbille et se séparèrent.

 

 

 

 

 

 

La jolie jument mangeait du maïs en Jamaïque. La jujoliment jubilait de rejoindre sa cousine Jumendi, elle prépara son sac et partit pour la Jordanie.
Sur le chemin, elle demanda son chemin à une jumentement qui mentait sur tous les sujets mais la jolie jument ne le savait pas.
La jument se perdit, arriva au Japon. Elle rencontra une jumanga qui lui offrit un bracelet de jade.
Est-ce que tout ceci est jumendit ?

 

 

 

 

 

 

Un kakapo fut arrêté au Kalahari, coupable d’avoir volé une kakapoterie et kidnappé un koala et un kangourou.
Il réussit à s’enfuir au Cameroun. Il participa à un grand karaoké qu’on entendit jusqu’au Titicaca.
Le kakapo avait trop mangé et il alla le faire au pot, le caca.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pauvre loup bien maladroit qui ne cessait de se louper.
Une loutre sur la Loue lui proposa de voyager avec elle.
À Loudéac, il rencontra un loup-garou.
Et à Louveciennes, des loupbards.
Il finit voyou.

 

 

 

 

 

 

 

 

Un manchot voulait faire le tour du monde. Pour cela il se chaussa. Le manchossette commença du côté des comanches un dimanche. Il alla jusqu’à Madagascar où il mangea des mangues. Puis il partit en montgolfière pour aller en Malaisie.
Il dessina des mangas puis remonta vers le Nord, le manchaut, et rentra chez maman.

 

 

 

 

 

 

Un naja coquet s’acheta un costume. La najaquette voulait séduire une nana en haut d’un jacarana en plein Nicaragua. Mais la belle aimait un nandou. Le najaloux furieux se retira et jura qu’on ne l’y reprendrait plus najamais.

 

 

 

 

 

L’otarigolotte aimait rigoler. Elle rit tellement qu’elle se cogna le nez et dut subir une otarhinoplastie. Son nez devint tout rikiki.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le perroquetdegare prit le train pour aller au Pérou. Le perroquai traversa le Pacifique, passa par Pitcairn, la Polynésie, arriva en Papouasie. Il s’installa parmi les Papous qui lui firent plein de poutous.

 

 

 

 

 

 

Le quetzal rêvait de voyager. Il devint quetzalbatros, remonta le continent, arriva au Québec. Il traîna dans les bars, perdit son plumage, pauvre quetzalcoolique !

 

 

Travail sur les mots-valises, les tautogrammes et le pop-up pour la confection du livre, merci à Dominique, Mélanie et Virginie pour leur aide …
CM1

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*