Haïkus animaliers

Cette aigrette

En automne elle est jolie

Dans l’eau très claire

Tom

 

 

 

 

 

Le chat est marrant

Il aime attraper la souris

Il saute partout

Mélhya

 

 

 

 

Un oiseau hier

Devant moi dansait

Dans un arbre à pomme

Edgar

 

 

 

 

 

Le lapin sage

Regarde une carotte

Dans le potager

Tyffen

 

 

 

Le cocon s’ouvre

Est sorti un papillon

Luisant dans le ciel

Maïssa

 

 

 

 

Mon chat égyptien

De son pelage jaune

Bronze au soleil

Maëlya

 

 

 

 

 

L’oiseau vole bien

Il traverse les nuages

Comme un mirage

Lola

 

 

CM1

 

 

 

Spectacles …

 

Pour ne pas subir les aléas de la météo et maintenir la manifestation sur la commune en donnant un côté plus « pro », et en respectant les capacités d’accueil de la salle des fêtes prêtée pour l’occasion par la Municipalité, 3 spectacles ont été préparés et présentés cette année :

– Un par la maternelle, inspiré de la venue de la Compagnie des 3 Chardons et du spectacle « Pitou l’enfant roi ».

– Un par les CP et CE1, conte nous sensibilisant à la cause environnementale.

– Un par les CE2-CM1-CM2, ballade autour du monde.

 

Élèves et enseignants ont travaillé dur pour présenter ces spectacles colorés et variés qui ont très appréciés du public en nombre.

Bravo à tous !

Merci à Mme MONTERO, notre chef de chorales. Merci à M. GUICHARD qui nous a à nouveau accompagnés à la sonorisation et à M. BRIZEUX qui a filmé les spectacles pour les classes.

On peut saluer aussi le travail du service technique ainsi que des parents bénévoles.

 

 

Petit-déjeuner

 

 

 

Toute l’équipe de Restauration vous convie à « Mon petit déjeuner équilibré » le jeudi 20 juin de 8h à 9h15 devant le parking de l’ALAE en partenariat avec le prestataire de restauration et sa diététicienne.
Un moment convivial  avec les enfants et leurs familles pour partager un petit déjeuner et sensibiliser sur l’importance du premier repas de la journée de façon ludique ainsi que sur la composition d’un petit déjeuner équilibré…
Des petits jeux et remises de diplômes sont prévus pour tous les participants.

La diététicienne interviendra le matin auprès des CE2 sur l’équilibre alimentaire sous forme de jeux, quizz, mises en pratique etc…
Nous comptons sur votre présence, ne serait-ce que le temps d’un café …

 

VTT à l’école et ailleurs

 

Nous avons clos notre cycle VTT à l’école, autour, à côté, pas loin, un peu plus loin, ailleurs … vendredi avec une sortie entre Cépet, Gargas, Vacquiers, sa forêt royale, les vignobles du Frontonnais.

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à David, Jean-Pierre, Lionel, Sébastien, Stéphane, Tarek, pour l’encadrement sur le vélo ; à Laetitia et Jojo pour le suivi voiture. C’est un grand confort que d’avoir à nos côtés, quelques soient les activités ou les sorties, des adultes investis et à l’écoute.

Notre commune est très proche de la grande agglomération toulousaine mais la nature est bien là, sauvage : lors de nos sorties, nous avons pu traverser de superbes lieux, variés, préservés.

L’objectif de telles sorties ne change pas : découvrir ou redécouvrir grâce au VTT une environnement proche et sauvage, pratiquer une activité sportive et donc réaliser une performance physique (les enfants ont tous présenté une belle évolution physique et technique au guidon de leur VTT depuis le début du cycle avec pour point d’orgue le travail mené avec Pierre à Sérénac) et même si les circuits proposés par le maître sont à très grande dominante tout-terrain, acquérir un comportement sans risque d’usager de la route pour les quelques portions goudronnées empruntées partagées avec les véhicules motorisés à 2 ou 4 roues que nous avons pu croiser.

Objectif atteint : la randonnée s’est déroulée sans problème, de façon très fluide ; les difficultés du terrain (relief, technique) ont été très bien abordées, chacun a pris du plaisir et a réalisé une jolie performance. Et le temps a été clément : ciel gris, pas trop de chaleur, soleil en fin de journée, quelques gouttes discrètes …

 

Nous avons roulé avec Jennyfer que nous connaissions déjà et Cédric, résidents du foyer Marie-Louise de Gratentour avec qui nous avons des relations privilégiées, accompagnés de Bruno. Les enfants ont partagé la journée avec eux, ont discuté, ont encouragé. Jennyfer et Cédric ont visiblement eux-aussi apprécié cette journée.

Nous avons d’ailleurs été accueillis pour notre pique-nique à la ferme Vivaldi appartenant à la Fondation. Cette ferme accueille de nombreux animaux, et c’est Julien qui a fait visiter les lieux aux enfants, avec beaucoup de pédagogie, merci à lui !

 

Les CM1

Tolérance …

Nous avons eu récemment un débat en classe au sujet des relations à l’école, entre élèves, de certains comportements, de la tolérance, des discriminations dont on peut malheureusement parfois faire l’objet à l’école ou dans la société, de comment on doit répondre à cela, …

Deux textes et des citations ont alimenté le débat. Voici un compte-rendu de notre débat avec quelques compléments …

Texte 1

L’École des Ronces est une école « comme les autres » … Mais certains élèves y ont de drôles d’habitudes …
Certains élèves veulent faire croire qu’ils sont dans une bande, ils jouent à être de la « racaille » comme ils disent, alors ils emploient souvent des gros mots en récréation ou à la cantine, pas devant les enseignants bien sûr. Ils se moquent de certains élèves, les embêtent, les insultent, les agressent parce qu’ils ne veulent pas faire comme eux, parce qu’ils sont gentils, qu’ils se tiennent bien, ou peut-être parce qu’ils ont de bonnes ou meilleures notes … Ils les menacent et les obligent à faire des choses qui ne leur plaisent pas, s’ils n’obéissent pas, ils ne seront plus copains, ils ne pourront plus jouer avec eux …
Certains s’amusent à faire des bêtises dans les toilettes, ils sont fiers de ça car personne ne les a encore attrapés.

 

Texte 2

JESSY, un petit écolier beauvaisien de 10 ans, a été victime du petit pont massacreur, vendredi dernier, dans la cour de récréation de l’école de l’Europe, à la Soie-Vauban. L’enfant croyait qu’il allait jouer au foot avec ses petits camarades, mais le jeu a rapidement dégénéré. Jessy s’est retrouvé plaqué au sol, frappé à la tête et aux jambes par ses camarades de CM1 et CM2. Les médecins ont diagnostiqué un traumatisme crânien et des contusions aux jambes. Avec un peu d’appréhension, Jessy est retourné à l’école lundi. En revanche, son camarade de classe, lui aussi victime, n’a toujours pas repris les cours. « Depuis que c’est arrivé, mon fils n’est plus tout à fait le même. Pourtant, il est sportif, gardien de but en benjamin à l’ASBO. Mais que se serait-il passé avec un enfant plus fragile ? » A la sortie de l’école hier, le jeu du pont massacreur est sur toutes les lèvres. « C’est des jeux débiles. L’an dernier, c’était le jeu de la tomate, les enfants retenaient leur respiration, lâche une maman. »

Journal Le Parisien 12/12/2008

Nous avons parlé de ces « jeux » qui existent malheureusement encore et peuvent conduire à des actes très graves. Ce ne sont pas des jeux puisqu’ils consistent à faire du mal, physique ou moral.

Discrimination (n.f.) : fait d’isoler une personne sous prétexte de différences sociales (condition, …), physiques (couleur de peau, …) ou religieuses.

L’O.N.U. (Organisation des Nations Unies), dans le Pacte International des Droits Civils et Politiques, condamne la discrimination :
« Toutes les personnes sont égales devant la loi et ont droit sans discrimination à une égale protection de la loi. A cet égard, la loi doit interdire toute discrimination et garantir à toutes les personnes une protection égale et efficace contre toute discrimination, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique et de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. » (article 6)

Discrimination physique : on se moque de la taille (petit, gros), du sexe (« Les filles sont nulles au foot ! », « Les garçons sont nuls en danse ! »), d’un bégaiement, de la couleur de peau, de la corpulence, des formes, … On peut aussi se moquer de l’âge (« Les plus vieux ne servent à rien. », pourtant ils ont de l’expérience, on se moque des plus petits, …).

Si on se moque, beaucoup ou pas, c’est pareil.
Si on fait le compte des différences, on est tous différent.
Cela peut blesser.

Si on fait du mal, si on se moque régulièrement, c’est du harcèlement.

Certains menacent d’autres pour leur prendre des affaires, de l’argent, c’est du racket.

C’est la première idée qu’on en a, sans réfléchir, on garde celle-là, c’est une idée reçue, un préjugé.

Sexisme : discrimination sur le sexe, machisme pour les hommes.
Les filles n’avaient pas le droit d’aller à l’école.
Jusqu’en 1970, les femmes n’avaient pas l’autorité parentale.
Les femmes ont obtenu le droit de vote en 1944.
Jusqu’en 1965, les femmes devaient demander à leur mari la permission d’avoir un travail. Discrimination au travail.

L’homophobie est la discrimination à l’encontre des homosexuels.
Les homosexuels sont des garçons ou des filles qui s’aiment.
S’ils sont heureux, tant mieux.

Garçons et filles sont différents : le physique, les habitudes vestimentaires, …

Discrimination sociale : on se moque des habits des autres, ils ne portent pas de « marques », on se moque du travail de l’autre (il n’a pas un bon travail …), on se moque de l’accent, de la famille, de la richesse ou non …
On peut aussi se moquer du nom ou du prénom.

La discrimination fait mal, en parole, en force. Parfois, on en fait sans le savoir. On juge mal les gens, on ne peut pas juger sans savoir.

On peut ignorer, ils vont se lasser, sinon il faut se plaindre, demander d’arrêter. La discrimination peut amener parfois la victime à une situation d’extrême souffrance et même à commettre un acte irrémédiable. Il faut réagir très tôt. Les adultes sont là pour aider à cela.

Aussi si le groupe réagit, le coupable va arrêter ses actes, il ne va plus se croire « tout-puissant ».

Il est souvent très facile en groupe de se moquer plutôt que de montrer du respect, de l’empathie pour l’autre.

Nous avons déjà parlé de la discrimination sur le handicap, une infirmité.

Il y a des lois qui punissent de tels actes.

Racisme : croire qu’il y des races et que certaines sont différentes. On appartient tous à la race humaine, il n’y en a qu’une.

Dire de quelqu’un qu’il est noir, blanc ou rose n’est pas du racisme. On peut dire de quelqu’un qu’il a la peau plutôt rose, mate, brune, etc. Tout dépend aussi du ton employé.

Esclavagisme : les européens ont enlevé des africains pour les amener en Amérique dans les colonies pour la culture du coton, de la canne à sucre.

L’Afrique du Sud a été un pays ségrégationniste (l’apartheid), les États-Unis aussi : les noirs n’avaient les mêmes droits que les blancs.

« Je fais le rêve que les hommes, un jour, se lèveront et comprendront qu’ils sont faits pour vivre ensemble comme des frères. »

« La race humaine doit sortir des conflits en rejetant la vengeance, l’agression et l’esprit de revanche. Le moyen d’en sortir est l’amour. »

« Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants ; c’est l’indifférence des bons. »
Martin Luther King (1929-1968)

Il demande que les gens ne laissent plus faire. C’est aussi grave, voire plus, de rester indifférent devant des actes racistes, de ne rien faire, de ne pas réagir.

Les gens laissent faire parce qu’ils ont peur. Mais il y a moins de méchants que de gentils

 

Antisémitisme : racisme contre les juifs. Hitler a persécuté et fait tuer des millions de juifs.

 

« Tant que tu ne peux pardonner à autrui d’être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse. »
Anonyme

On pardonne à quelqu’un quand cette personne a fait du mal.
Si tu n’acceptes pas la différence, tu ne pourras pas être sage : la sagesse est une façon de se comporter.

 

« Les imbéciles pensent que tous les noirs se ressemblent. Je connais un noir qui trouve, lui, que tous les imbéciles se ressemblent. »
Philippe Geluck, dessinateur, humoriste

Les imbéciles sont les racistes. Les imbéciles, il y en a partout.

On peut faire rire pour faire réfléchir.

 

En CM1

 

 

Notre école est très « photogénique » grâce à son architecture particulière et ses couleurs. Vous avez pu le voir en début d’année scolaire avec le travail réalisé par les deux classes de cours-moyen avec Jérôme Brizeux et Daniel Chasson.
Voici de nouvelles photos de l’école proposées par Jérôme, de quoi peut-être trouver de nouvelles sources d’inspiration pour les élèves … Merci à lui. Devinerez-vous comment ont-elles été prises et que représente la quatrième ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haïkus animaliers

Je me promenais

J‘ai rencontré deux dauphins

Ils m’ont souri

Lily

 

 

 

 

Un héron cendré

Glisse sur l’eau devant moi

Par un soir d’hiver

Doryan

 

 

 

 

 

 

Deux flamands roses

Ses sont rencontrés sur l’eau

Ils forment un cœur

Lily

 

 

 

 

 

Au bord du désert

Un scorpion se promène

Attention danger

Jules

 

CM1

 

Dernier jour à Port-Leucate

Nous n’avons pas pu nous initier au char à voile, les conditions météorologiques n’ayant pas été favorables. D’autres activités sportives ont pu être menées …

Malgré cela, notre séjour à Port-Leucate a été une réussite : les interventions sur l’environnement, le landart, la pêche à la traîne ont été très riches.

Ce matin, rangement, préparation de notre retour et dernière activité : jeux sportifs avec Christopher.

Départ pour l’école à 13h45 (ou plus tôt), nous devrions revenir à l’école vers 17h.

Merci à tout le personnel du centre Rives de Corbières pour l’accueil, à Marjory et Nathalie pour le lien en amont et pendant le séjour, au personnel de restauration disponible et à l’écoute, à Dylan, à Priscillia qui nous a accompagnés toute la semaine et a animé l’activité herbier et la découverte de l’étang, à Claire pour l’activité landart, à Florence pour ses chansons, à Yan pour l’activité pêche à la traîne.

Merci aussi à Laure et Maurice qui nous ont suivis et accompagnés dans cette aventure pour leur bienveillance à notre égard.

Cerise sur le gâteau, cadeau … Merci à la Ligue de l’enseignement et au syndicat enseignant Snuipp, organisateurs du concours national d’écriture, qui nous ont offert ce séjour et le transport, et aux autres partenaires du concours.

Et bravo aux enfants pour leur investissement et leur comportement.

En CM1