Vélodingues

 

 

 

 

Le vélo-chien

Je suis un vélo-chien
Je cours dans les prés
J’ai trouvé un poulet
Et j’ai aboyé
Je ne l’ai pas attrapé
Je suis dépité
Je suis parti me coucher
J’étais très fatigué

Csabi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vélo tracteur

Hello ou bonjour si vous préférez
Je m’appelle Alfred Frégolin
Je suis de naissance toulousain
Je cultive des champs de blé.
Je suis un vélo tracteur
Et tous les matins à 6h00
Pour le bonheur
De votre petit-déjeuner
Je cultive un champ de blé.
Quand je rentre dans ma grange
Me reposer les phalanges
Mon réveil, à 11H50, sonne
C’est mon coq Jackson
Qui klaxonne
De la grange au jardin toujours le même refrain
Eau, maggi, cumin,
Carotte, choux, oignons, patate, dans l’ordre alphabétique
Qui alimentent ma marmite

Anaé

 

 

Le vélo passe-partout

Le vélo passe-partout
Est un vélo pour éviter les trous
Il passe sur les trottoirs
Et n’a pas peur du noir
Il est musclé
Et très facile à guider
Il va très vite sur la route
Du mois de janvier au mois d’août
Le soir il dort dans le garage
Parce qu’il y a de l’orage.

Lorenzo

 

 

 

 

Le vélo nature

Je suis vert
J’ai deux roues vertes
Je respire de l’air
De l’air naturel
Je me couvre quand il grêle
Je roule sur l’herbe, sur le sable
Mais jamais dans le goudron
Ce n’est pas bon
Je roule le jour pas la nuit
Quand il pleut quand il neige
Je suis normal
Un vélo nature

Liam

 

 

 

 

Le vélo fusée

Je suis le vélo fusée
Je décolle et atterrit en alterné
Je fais la circulation
Et aide les personnes âgées
À traverser
Quand j’étais petit je m’amusais à rapporter
Je roule comme un vélo
Et je vole comme une fusée
Je suis vélo et fusée

Mathieu

 

 

 

Le vélo prairie

Je suis un vélo comme les autres,
Je roule dans les prairies
Je suis chez mes parents
Pendant deux semaines
C’est normal
Je suis un vélo prairie
Alors je me promène partout
Mons ami s’appelle le vélo chien
À la place des roues
Il a des pattes
Et à la place du guidon
Il a une tête
Il aboie comme un chien mon ami
Moi je porte des courriers
Chez les gens pendant les matinées
Le vélo prairie ressemble à un homme blond
Il fait facteur le vélo prairie

Maxime

 

 

 

 

 

 

Le Vélo bavard

Je parle toute la journée
Sans m’arrêter
Même quand je suis en pleine course
Je parle tout seul sans m’en rendre compte
Même quand je double les voitures ou les bus
Je parle aussi tout seul
Et quand je dors
Je parle en rêvant

Nancy

 

 

 

Le vélo moteur

J’avance avec un moteur
Les côtes ne me font pas peur
Je file à toute allure
Et je fonce dans un mur
À moteur ou à pédale
Je vous emmène au Népal
Bref je vous emmène où vous voulez
Tellement je suis rapide
Je vous emmène à Paris en 30 minutes

Raphaël

 

 

Contribution aux « Vélodingues » d’Andrée Clair et Jacques Carelman