Poétons un peu !

 

Le maître d’école n’a plus ses élèves
Tout le monde est confiné
Pas de mauvais jeu de mot in fine
Le maître d’école n’a plus ses élèves

Le maître d’école n’a plus ses élèves
Ce n’est pas qu’il soit en grève
L’école est fermée
C’est à cause du virus
L’école est fermée, consensus
Tout le monde doit rester confiné
Pas de mauvais jeu de mot in fine

Il nous embête le coronavirus
Mais nous vaincrons, mordicus

Il faut quand même bosser
La classe à la maison
Avec papa et maman, sans baston
Il faut s’organiser
L’école est fermée
Ça pourrait plaire au P’tit Gibus
Qui n’aurait plus droit au laïus

Les élèves n’ont plus maîtresses et maîtres
Ou alors tout le monde à dix mètres

Il faut quand même bosser
On trouve d’autres moyens de communiquer
L’internet et les réseaux ont leurs bons côtés
À la maison il faut s’organiser
Planifier, s’obliger
Avec maman et papa, sans se fâcher
Tout le monde doit rester confiné

Le maître d’école n’a plus ses élèves
Drôle d’atmosphère à l’école
La cour n’a plus ses farandoles
Le maître d’école n’a plus ses élèves

(on peut remplacer « maître » par « maîtresse »)

T.

 

 

 

 

 

Poétez

Poétez
Ne vous gênez pas
Poétez
Même très fort !
Le plus fort possible ! 

Poétez
Car c’est sûr :
Coronavirus
N’a aucun goût pour la poésie !

 Alors poétez
Ne vous gênez pas
Poétez très très fort ! 

Et vous verrez
Coronavirus
S’enfuir
À bout de souffle. 

Alors
On l’enterrera

Sans fleur
Ni couronne !

Dominique Montalieu
(poète qui a déjà travaillé avec certaines classes et qui reviendra nous voir très bientôt nous l’espérons)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*