Le voyage de Monsieur Michoun, un atelier pour s’approprier un mode d’expression artistique singulier : le hip-hop.

Monsieur Michoun part en voyage
pour faire le tour du monde
et rencontre plein d’enfants
pour apprendre leur langue.

Le voyage de Monsieur Michoun est un projet réalisé par les élèves de CM1 (classe de Madame Charpentier, 2018-2019) de l’école élémentaire Michoun dans le cadre de Passeport pour l’art avec l’association Bajo el Mar qui œuvre pour la promotion des arts et de la culture.
Le Passeport pour l’art est un dispositif  d’éducation artistique et culturelle développé par la mairie de Toulouse et dont l’objectif est de favoriser l’accès des élèves de la Grande Section de maternelle au CM2, aux arts et à la culture dans la diversité des disciplines et des pratiques artistiques et culturelles.

Description du projet dans la brochure Passeport pour l’art :

Cet atelier a pour but de s’approprier un mode d’expression artistique singulier : le hip-hop.
Il s’agira de collecter, de mettre ensemble, de rassembler ses savoirs et ses expériences, de partager et de confronter en paroles. Notre parcours se divise en quatre étapes créatives : un temps de découverte culturelle, un temps d’écriture, un temps d’enregistrement vocal et un dernier temps de mise en image.

1) DÉCOUVERTE DU MOUVEMENT HIP-HOP (2 H)
Écoute musicale et présentation en classe

2) TRAVAIL D’ÉCRITURE ET DE CRÉATION INDIVIDUEL ET COLLECTIF (6 H)
En classe, apprentissage des méthodes spécifiques liées à l’élaboration et à la rédaction d’une chanson rap, découverte et utilisation des figures poétiques, perfectionnement individuel du style d’écriture et du phrasé.

3) RÉPÉTITION ET ENREGISTREMENT DES TEXTES (4 H : 2 H EN CLASSE / 2 H EN STUDIO)
Apprentissage vocal, positionnement de la voix et travail de la diction, travail de la forme (style, lyrics, flow), lecture musicale pour une interprétation collective.

4) CRÉATION VISUELLE (6 H)
Proposition de scénario et story-board par l’équipe de tournage, élaboration du story-board avec les enfants, répétition collective et tournage.

Le projet s’est déroulé sur 8 demi-journées avec la présence de l’équipe de Bajo el Mar. Il s’est concrétisé par le tournage d’une vidéo.

Bilan de l’enseignante :
Ce projet a énormément fédéré les élèves. Ils sont très fiers de leur production. Il s’agit de LEUR chanson, qu’ils ont créée.
La vidéo étant diffusée sur Youtube, cela a été l’occasion de les sensibiliser à un usage éthique et responsable du numérique.
Ils ont compris les origines géographiques et historiques du hip-hop et ont appris comment se crée une chanson et son clip.

Depuis que la vidéo est en ligne, ce qui se passe dans l’école est vraiment très beau. Les élèves sont passés dans les classes pour présenter le projet. Les collègues ont été très émus ainsi que les élèves mais aussi les parents.

Les commentaires sont fermés.