Archives mensuelles : juin 2020

Une école bienveillante face aux situations de mal-être des élèves

Un guide à l’attention des collèges et des lycées

Destiné aux équipes, ce guide a pour objectif de les aider à mieux connaître et repérer les signes de mal-être des élèves, à agir en concertation et à être pleinement associées, sous la coordination des chefs d’établissement, à une politique éducative globale visant à établir un climat scolaire serein.

Réalisé avec des experts et des personnels de terrain, ce document se veut pragmatique et adapté à la réalité quotidienne des établissements.

Lien de téléchargement : Une École bienveillante face aux situations de mal-être des élèves

Pour aller plus loin :

 

La mission de coordonnateur PIAL interdegré

Le cadre

  • Le coordonnateur PIAL interdegré exerce ses missions sous la responsabilité des pilotes du PIAL. Il travaille en étroite collaboration avec le SDEI 31, l’enseignant référent de scolarité et l’AESH référent.
  • Son action est conduite exclusivement au sein du PIAL pour organiser et coordonner les actions des AESH.
  • Professeur des écoles, directeur d’école ou membre de l’équipe pédagogique, il est recruté pour sa connaissance des besoins éducatifs particuliers des élèves et ses compétences organisationnelles et relationnelles.
  • Il est nommé par l’IA-DASEN sur proposition des pilotes.
  • Il bénéficie d’un quart de temps de décharge.

Les missions

  • Recensement des besoins en accompagnement des élèves bénéficiant d’une notification de la MDPH au sein du PIAL et renseignement des tableaux de bord utiles au pilotage départemental.
  • Organisation des ressources disponibles en personnel d’accompagnement, en lien avec les enseignants référents de scolarité et l’ensemble des membres de la communauté éducative.
  • Ajustement des services des AESH, en lien avec les directeurs d’école et les chefs d’établissement afin de proposer un accompagnement au plus près des besoins.
  • Suppression ou limitation des ruptures d’accompagnement.
  • Information, sensibilisation et participation à la formation des équipes pédagogiques et des AESH des PIAL en tant que personnel ressource.
  • Organisation des réunions de coordination (calendrier construit avec les pilotes du PIAL) et des réunions de régulation et d’échange de pratiques en collaboration avec l’AESH référent.

Les connaissances et compétences

Connaissance générale de l’institution Éducation nationale, dans ses spécificités 1er et 2nd degrés, et connaissance de l’organisation des services supports (DSDEN et rectorat).
Connaissance générale du cadre réglementaire relatif à l’accompagnement humain en contexte scolaire ; connaissance des différents parcours de scolarisation et des partenaires de l’École inclusive (dont la MDPH)
Aisance communicationnelle et relationnelle ; sens du dialogue.
Capacité et autonomie d’organisation.
Prise d’initiatives.
Maîtrise des outils numériques.
Compétences rédactionnelles.

Pour candidater à un poste de coordonnateur PIAL interdegré :

Les missions des AESH référents

Le cadre

L’AESH référent exerce ses missions sous la responsabilité des pilotes du PIAL. Il travaille en étroite collaboration avec le coordonnateur du PIAL et l’enseignant référent de scolarité. L’AESH référent rassure, conseille et accompagne les AESH, notamment en partageant ses outils et sa pratique professionnels. Il assure une fonction de personne ressource auprès des AESH.

Les missions

  • Apporter un appui méthodologique à tous les AESH du PIAL et un soutien spécifique à ceux nouvellement recrutés.
  • Participer à l’accueil des AESH nouvellement affectés dans le PIAL, et notamment à la transmission des informations relatives au fonctionnement de l‘école ou de l’EPLE.
  • Renseigner et orienter l’AESH dans ses démarches et questionnements administratifs.
  • Contribuer à la compréhension des situations en soutenant les AESH du PIAL dans l’accompagnement des élèves en situation de handicap, hors présence de l’élève ou pendant les temps de classe.
  • Apporter un aide professionnelle et technique pour accompagner la construction des postures et des gestes professionnels. Contribuer à la mutualisation des outils et des pratiques professionnels Dans le strict respect du référentiel de compétences issu de la circulaire ministérielle n°2017-84 du 3 mai 2017 relative aux missions des AESH.
  • Faire connaître les ressources institutionnelles (Cap École Inclusive, Eduscol, site du SDEI 31).
  • Contribuer à l’élaboration, au partage et à la diffusion des bonnes pratiques.
  • Favoriser l’élaboration d’outils communs harmonisés à l’échelle du PIAL.
  • Engager les AESH dans des dynamiques de réflexion collective et de coopération.
  • Soutenir les pilotes et le coordonnateur du PIAL dans leurs actions.
  • Assurer un lien étroit avec le coordonnateur du PIAL et veiller à la transmission de toute information utile au fonctionnement du PIAL.
  • Soutenir la mise en œuvre des actions planifiées par les pilotes ou le coordonnateur PIAL.
  • Élaborer et soumettre des modalités organisationnelles et des outils.
  • Apporter un appui aux pilotes lors de régulations de situations complexes.
  • Participer au repérage des besoins de formation et à l’animation de groupes d’échange de pratiques.

Les connaissances et les compétences

  • Aisance relationnelle, sens de l’écoute, capacités d’expression orale.
  • Capacités organisationnelles et esprit d’initiative.
  • Goût pour le travail en équipe et en partenariat.
  • Prise de distance face aux problématiques de l’accompagnement ; capacités d’analyse et de partage de sa pratique professionnelle.
  • Organisation et animation d’une réunion, d’un groupe de travail.
  • Maîtrise des outils numériques (traitement de texte, tableurs et logiciels adaptés).
  • Connaissance générale des structures d’accueil pour les élèves en situation de handicap, des partenaires et de la MDPH.

Pour candidater à un poste d’AESH référent :

Textes de référence :

  • L’arrêté relatif aux missions et aux conditions de désignation des accompagnants des élèves en situation de handicap référents prévus à l’article L. 917-1 du code de l’éducation a été publié au Journal officiel de la République du 2 août 2020.Dans son alinéa 9, l’article L917-1 du Code de l’éducation dispose que : « Dans chaque département, le directeur académique des services de l’éducation nationale désigne, parmi les accompagnants des élèves en situation de handicap répondant à des critères d’expérience fixés par arrêté, un ou plusieurs référents chargés de fournir à d’autres accompagnants des élèves en situation de handicap un appui dans leurs missions auprès des élèves en situation de handicap. ».
    L’arrêté du 29 juillet 2020 encadre donc réglementairement la mise en application de ces disposition légales.

Modules de formation d’initiative nationale 2020-2021

En application de l’article 7 du décret n° 2017-169 du 10 février 2017 relatif à la certification d’aptitude professionnelle aux pratiques de l’éducation inclusive et à la formation professionnelle spécialisée, des modules de formation d’initiative nationale sont organisés au niveau académique, interacadémique ou national.

Ces modules de formation sont organisés à l’intention :

  • des enseignants spécialisés qui souhaitent accroître leurs compétences ou se présenter à l’exercice de nouvelles fonctions. Ces enseignants peuvent solliciter leur participation à un ou plusieurs modules d’approfondissement ou de professionnalisation dans l’emploi, ou à un ou plusieurs modules de formation d’initiative nationale. La participation à ces modules fait l’objet d’une attestation professionnelle précisant les formations suivies ;
  • des enseignants non spécialisés et autres personnels de la communauté éducative pour leur permettre de développer leurs compétences pour la scolarisation d’élèves présentant des besoins éducatifs particuliers liés à une situation de handicap, de grande difficulté scolaire ou à une maladie.

Pour l’année 2020-2021, trois grands axes ont été retenus :

  • prendre en compte les besoins éducatifs particuliers de l’élève ;
  • fluidifier le parcours de l’élève ;
  • professionnaliser les enseignants.

Lien vers les modules proposés et sur les modalités de candidature.