C O N C E R T _ D E N F I M A

J e u d i    2 8   f é v r i e r    2 0 1 9 

Dans une salle pleine à craquer, le rappeur Toulousain, Denfima, star montante du rap local, est entré en scène sous les yeux des  enfants des centres Philae et Paul Dottin de la cité de l’autonomie et l’insertion A.S.E.I.

Atteint d’une infirmité motrice cérébrale, il a lui-même fréquenté le centre Paul Dottin A.S.E.I. avant de prendre son envol et de réaliser son rêve de scène musicale, II a également suivi un parcours d’études supérieures en ressources humaines. Aujourd’hui, on ne compte plus les concerts qu’il a donnés. II s’est produit dans presque toutes les salles toulousaines, y compris la place du capitole. Mais le jeune rappeur a également fait un passage aux Francofolies de La Rochelle et une première partie de Bigflo & Oli au Zénith.

Sans tabou, il rappelle son handicap et retourne aux sources. remerciant les professionnels du centre Paul Dottin qui l’ont accompagné dans ses projets. Généreux et disponible, il n’a pas manqué d’encourager ses jeunes spectateurs à construire leurs rêves.

Atypique, c’est ainsi qu’il se revendique. Lorsqu’il prend le micro. il délivre ses messages à travers son flow jazzy et funky aux textes forts. A la fin du concert. une longue file de fans s’est formée pour faire un selfie avec lui et demander un autographe. « Faites vivre vos projets » leur a-t-il lancé.

Le prochain concert de Denfima sera au Bikini, mercredi 17 avril  2019,  à l’occasion  de la 3ème édition du Festival Mix’all.

A lire aussi dans la Dépêche du Midi du Mercredi 6 mars 2019

C A R N A V A L _ 2 0 1 9

M e r c r e d i  2 7   f é v r i e r   2 0 1 9 

Le défilé du carnaval de l’A.S.E.I. à la cité de l’Autonomie et de l’Insertion        a réuni plus de 200 enfants de l »ASEI (Agir, Soigner, éduquer. Insérer) des centres Philiae et Paul Dottin.  Le défilé s’est déroulé dans le parc de la cité de l’autonomie et de l’insertion ASEI.

En tête du cortège, la fanfare des « Batucadas » du centre hospitalier de Muret, venu spécialement pour l’occasion, a démarré les festivités sous une pluie de confettis.

Les participants, entourés de leurs familles, de nombreux professionnels et de membres de la direction des établissements ont fêté la fin de l’hiver et la prochaine arrivée du printemps.

Sous un soleil printannier, masques et déguisements ont contribué à faire vivre l’égalité et la cohésion autour de cet événement culturel partagé par tous.

Fruit de plusieurs semaines de travail avec les enfants et les adolescents,  l’événement a réuni les ingrédients nécessaires à ce que tout le monde puisse exprimer son potentiel, à travers ce projet éducatif et culturel.

A lire aussi dans la Dépêche du Midi du Mardi 5 mars 2019

A v i a t i o n__sans__frontières

   

V o u s    a v e z     é t é     n o m b r e u x    à    n o u s   f a i r e                                        p a r v e n i r        v o s     d o n s     e n      f a v e u r    d e                                                  j e u n e s     d ‘ a u t r e s     p a y s ,       a v e c                                                                    c o m m e      o b j e c t i f     l a    s c o l a r i t é     e t     l ‘ a c c è s    à     l a     l e c t u r e .

N o u s     a v o n s     p o r t é    p l u s i e u r s     c a r t o n s     d e                               m a t é r i e l     a u    c e n t r e     J e a n     L a g a r d e ,    q u i                                      l e s    f e r a     p a r v e n i r    à     » A v i a t i o n     s a n s    f r o n t i è r e s  » .

M E R C I    à   t o u s    c e u x     q u i    o n t     p a r t i c i p é     

à    c e t t e    a c t  i o n     d e    s o l i d a r i t é