Le baccalauréat professionnel

Créé en 1985, Il existe à l’heure actuelle plus de 100 spécialités de baccalauréat professionnel. Les titulaires de ce diplôme sont aptes à exercer une activité professionnelle hautement qualifiée ; ils peuvent également poursuivre des études, notamment en section de technicien supérieur (STS).

Préparation : les voies de formation

Le baccalauréat professionnel peut être préparé :

  • par la voie scolaire, dans les lycées professionnels et les établissements privés d’enseignement technique. Le cursus de préparation le plus fréquent dure trois ans au cours duquel un diplôme intermédiaire de niveau V (CAP ou BEP) doit être passé.
    Un champ professionnel regroupe des spécialités de baccalauréat professionnel d’une même famille qui ont des éléments communs.
    Arrêté du 10 février 2009 relatif aux champs professionnels

    À l’issue de la classe de seconde, l’élève peut demander à changer de spécialité et poursuivre son cursus en classe de première professionnelle dans une autre spécialité appartenant au même champ professionnel. Les jeunes titulaires d’un CAP ou d’un BEP peuvent s’inscrire à la rentrée suivante en classe de première professionnelle dans une spécialité en cohérence avec celle du diplôme déjà obtenu.

  • par la voie de l’apprentissage dans les centres de formation d’apprentis publics ou privés ou dans les sections d’apprentissage. L’admission nécessite un contrat d’apprentissage d’une durée de trois ans. Cette durée peut être réduite à deux ans pour les titulaires d’un BEP ou d’un CAP relevant d’une spécialité en cohérence avec celle du baccalauréat professionnel préparé ;
  • par la voie de la formation professionnelle continue pour des adultes déjà engagés dans la vie professionnelle ;
  • par la voie de l’enseignement à distance.

Contenu de la formation

La formation comporte  :

  • une période de formation en milieu professionnel (PFMP) : 22 semaines réparties sur les trois années de formation ;
  • des enseignements basés sur la maîtrise des techniques professionnelles propres à chaque spécialité ;
  • des enseignements généraux : français, histoire-géographie et enseignement moral et civique, mathématiques, arts appliqués et cultures artistiques, langue vivante étrangère, éducation physique et sportive, prévention-santé-environnement et, selon les spécialités, un enseignement d’économie-gestion ou d’économie-droit et un enseignement de sciences physiques et chimiques ou une deuxième langue vivante.

Obtention du diplôme

Le diplôme peut être obtenu soit par l’examen, soit par la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Textes de référence

Principaux textes relatifs au baccalauréat professionnel

Le baccalauréat professionnel est un diplôme national classé au niveau IV de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation et au niveau 4 du cadre européen de certification.

Unités générales du baccalauréat professionnel et modalités d’évaluation des épreuves.