Réalisations CM1-CM2 A

Un arbre a poussé dans le couloir de l’école.

Nous l’avons décoré avec nos réussites. Il y en avait vingt-sept ! Cabrer avec son vélo, plonger du ponton du lac, faire des pirouettes dans l’eau, escalader, faire du skate, conduire une pelle mécanique, cuisiner, préparer des anniversaires, faire partie d’un club, réussir les maths, les dictées, faire des passes décisives, faire des hamburgers maison, créer des bonhommes en pâte à modeler, construire des maisons et des voitures en légos …

Nous avons illustré nos réussites à l’encre en utilisant des couleurs chaudes ou froides. Puis, nous les avons suspendues à l’arbre. Ces réussites multicolores ont égayé notre école ! (Texte collectif)

Notre arbre à réussites

C’est bien de lire un livre de Claude Ponti

(par Tom)  –  inspiré de « C’est bien … » de  P. Delerm

On est dans la chambre, c’est l’automne. On entend le vent qui fait claquer les volets. Les parents regardent un film au rez-de-chaussée, un film d’action, mais on n’a pas vraiment envie de voir ce film plein de stress et d’actions.

On a hésité longtemps avant de choisir le livre. Blaise le poussin qui cherche ce que c’est que l’Amande aux quatre coins du monde, l’Ecoute aux portes qui a de grandes oreilles pour écouter aux portes les histoires ou Pétronille qui recherche ses petits, prisonniers du monstre.

Les aventures de George Lebanc, c’est mieux avec ce banc et ces personnes fantastiques, ce square Albert Duront-carré au cœur de Paris et de toutes les villes. On a bien fait. Dès le début du livre, il y a Georges Lebanc qui est un banc. On a l’impression que les personnages sont réels et qu’on y est dedans et que le héros vit une vie surprenante mais que ça ne le dérange pas.

Le plus surprenant, c’est quand Pat, la poupée, bat à main nue, le dangereux dragon Barbizéboth au regard perçant et aux longues et dangereuses griffes.

Il y a une illustration géante. C’est une illustration, avec des personnages d’histoires différentes : Pétronille et ses petits, Blaise et les autres poussins et, on voit la lune et le soleil en même temps. On reste longtemps à la regarder celle-là. Parfois quand on la regarde on se met dans la peau de Georges Lebanc au milieu de ces personnages fantastiques et bienveillants.

C’est bien de s’endormir calmement, tout doucement en lisant un livre de Claude Ponti.

Un jour une actu : le direct – C’est quoi la laïcité ?

(Par Léna)

 

Dans l’après-midi du 11 décembre2020, nous avons eu une conférence avec M. Pappola. (Référent des valeurs républicaines de l’Académie de Toulouse). Cette conférence a eu lieu la semaine du 9 décembre ( le 9 décembre est le jour où une loi sur la laïcité a été votée en 1905).

Nous avons fait des petits quizz sur la laïcité et nous avons regardé des petites vidéos qui expliquait cette laïcité. Nous connaissions déjà beaucoup de choses mais nous en avons appris d’autres : qu’il y a d’autres pays qui sont laïcs : le Portugal, le Canada, le Suède, la Corée du Sud…

Nous avons aussi appris ce que signifie « laïcité » ce mot vient du mot latin laïus (ce qui n’est pas religieux) et mot grec laïkos (peuple). Que le premier pays laïc est le Mexique…

Nous avons rencontré dans cette conférence : Jaques Azam, Fabrice Pappola, Marianne et Camille. Jacques est dessinateur (Un jour une question, c’est lui !), Marianne est la directrice de 1 jour 1 actu et Camille est journaliste.

Il y avait plus de 1000 écoles inscrites et 728 écoles connectées. Toutes ces écoles ont posé plus de 4000 questions.

Nous avons aussi appris que Jules Ferry a rendu l’école obligatoire en 1882.

Voici notre fresque réalisée pour mettre en avant les valeurs portées par la laïcité

Faire naitre des poussins à l’école

(par Pauline, Dylan, Malak et Gianni)

Le 9 novembre, nous avons placé sept oeufs dans la couveuse. Ils y sont restés vingt et un jours.

Nous avons régulièrement mis de l’eau parce-que les oeufs ont besoin d’humidité. Il fallait aussi surveiller la température qui devait rester à 37°C.

Puis , le 30 novembre, Blaise , le premier poussin a éclos. Il était tout jaune comme le poussin de Claude Ponti.

Ensuite, les autres poussins ont commencé à casser leur coquille et ont éclos à leur tour. En tout, nous avons eu cinq naissances!

Enfin, nous les avons regroupés dans un bac d’élevage , avec un abreuvoir, une mangeoire et une lampe chauffante.

 

"Citoyens du monde"- mai 2019 – Old Boys Club