Réalisations CM2

Du CM2 à la sixième

Un article à lire dans la petite République des Pyrénées

https://www.petiterepublique.com/2020/06/27/montrejeau-du-cm%c2%b2-a-la-sixieme/

Quelques photos de notre partie de pêche

vendredi 3 juillet

« Du bois local pour ma classe »

En début d’année, nous avions découvert la filière bois, la forêt autour de l’école et la hêtraie-sapinière au-dessus de Luchon. Nous avions visité le lycée du bois et travailler avec Anaëlle, designer pour créer une signalétique en bois et aider à se repérer sur le plateau des écoles. Avec la crise sanitaire, nous n’avons pas pu planter les arbres autour de l’école et les panneaux que nous avions imaginés n’ont pas pu être fabriqués.

Par contre , nous avons pu découvrir un prototype en contre plaqué que nous avons essayé avec M. Pujol , des services techniques de la mairie de Montréjeau et M. Escat du Lycée du Bois.

Suite du projet, à la rentrée!

La reprise de l’école jeudi 14 mai

reportage de Floriane, Marcel, Antoine, Léna, Malak, Clarysse, Gaétan, John-Philippe, Nohra et Océane!

Après deux mois confinés, l’école reprend avec des mesures d’hygiène, c’est différent, mais c’est bien. Il faut se laver les mains avant et après les récréations, avant et après manger, avant de sortir de l’école et en y entrant…

En arrivant à l’école, on doit se laver les mains durant 30 secondes. Puis, on rentre en classe et on s’assoit toujours à la même table. En classe, chacun a sa table espacée d’un mètre.  On travaille comme d’habitude mais on n’a personne à côté de nous. On a une place pour nous ainsi que deux casiers du coup !

Il y a des personnes pour aider les maitres et les maitresses : il y a Céline pour désinfecter la classe et nous accompagner pour nous laver les mains. ; Amandine pour le sport et la récréation, Cécile et M. Reuge et les personnes du périscolaire.

Il y a des choses différentes comme ne pas se toucher, le mètre de distance, aller aux toilettes un par un, se laver les mains, plusieurs professeurs et les classes de CM1 et CM2 mélangées.

Juste avant d’aller dans la cour de récréation, on passe aux toilettes pour se laver les mains et après, on peut aller jouer. Quand la cloche sonne, on doit retourner se laver les mains avant d’entrer en classe et on retravaille comme d’habitude. Puis c’est la fin des cours, et on va de nouveau se laver les mains avant de retrouver notre famille.

 

A la récré on ne peut plus jouer avec les ballons, ni avec les cerceaux du coup on invente de nouveaux jeux. On ne plus jouer à Chat ou à n’importe quel jeu où il faut se toucher. On joue tous ensemble à 1,2,3, Soleil, on joue à cache-cache et d’autres jeux en respectant le mètre de distance. Il y a plein de jeux à inventer pour respecter les gestes protecteurs !

En plus, il y a Céline qui nous aide à bien nous laver les mains, elle nettoie les tables, les chaises pour que l’on reste en bonne santé à l’école.

Les professeurs portent des masques.

Pour vérifier les distances de sécurité, on déplie notre cape de protection, c’est-à-dire qu’on étend les bras et on ne doit pas se toucher. (Antoine)

Les séances de sport sont différentes, il n’y a plus de jeux collectifs mais il y a des parcours.

Dans le couloir, il y a des marquages au sol avec du scotch, comme sous le préau  tous les mètres pour respecter les distances de sécurité avant de rentrer en classe. (John-Philippe, Floriane)

Le retour à l’école peut t’inquiéter. Tu as des doutes, tu hésites à y aller. … Au départ, j’étais un peu inquiète mais après j’étais contente de mon retour, de jouer, de rigoler. Ca fait du bien de voir du monde ! (Océane)

Au début, j’étais un peu inquiète aussi du retour à l’école mais en fait c’est trop bien. Du moment où tu respectes les règles tout se passe bien ! Au début on se fait des idées sur la façon dont ça va se passer… (Nohra)

J’ai été contente de retourner à l’école, revoir mes amies, pouvoir faire du sport et du travail et sortir de chez moi ! (Léna)

On travaille, on fait plein d’activités, Ce que je n’aime pas, c’est que mes amis me manquent et ce qui m’énerve, c’est qu’on ne peut pas se toucher  avec les copains ! (Marcel)

Et vous comment allez-vous ? Etes-vous en forme ? (Malak)

Ecrivez-nous sur les messageries de classe pour nous donner de vos nouvelles !

Le défi « One minute sculpture »

 

 

Les élèves de CM2 dessinent, racontent, lisent, poétisent…

Nos jardins rêvés… Promenades intérieures

Ce jardin devant moi. 

Quand je serai grand, j’aurai un jardin avec un grand chêne

Un jardin avec des roses majestueuses

Quand je serai grand, j’aurai un jardin avec des pommiers fleuris

Un jardin avec des tulipes superbes

Quand je serai grand, j’aurai un cerisier immense

Un jardin avec du mimosa parfumé.

Et quand je descendrai dans mon jardin ou seulement quand je le regarderai, je saurai prendre la mesure de mon âge et de mon corps.

La mesure  immense et minuscule de ma vie.

Djilali

Quand je serai grande, j’aurai un jardin avec un grand et magnifique arbre coloré fleuri qui me protègera du soleil.

Un jardin avec des jolies fleurs colorées qui racontent les joies de la vie.

Quand je serai grande, j’aurai un jardin avec un potager pour faire des fleurs, des légumes et des fruits.

Un jardin avec une belle piscine.

Quand je serai grande, j’aurai un jardin avec une table et des chaises pour partager le bonheur.

Un jardin avec de l’herbe toujours coupée qui sent bon l’été.

Et quand je descendrai dans mon jardin ou seulement quand je le regarderai, je saurai prendre la mesure de mon âge et de mon corps ; la mesure de mon immense et minuscule vie.

Maélis

Mathis nous propose la lecture de son jardin rêvé

 

Quand je serai grande j’aurai un jardin fleuri et lumineux avec des primevères, des pensées, des roses de Noël, des hématites (rose, blanche, bleu), des jonquilles et des edelweiss, du gui pour donner la joie de vivre.

Quand je serai grande j’aurai un jardin avec des sapins majestueux, un chêne gigantesque et des buissons multicolores.

Quand je serai grande j’aurai un sentier sinueux recouvert de gravillons menant à un bassin aquatique ou nageront des poissons rouges, autour de ce bassin courront des animaux (des chiens, des félins, des singes).

Et quand je descendrai dans mon jardin ou seulement quand je le regarderai,  je saurai prendre la mesure que mon jardin me procure en toute saison. Voilà tout ce que j’aimerai avoir et voir.

Flavia

 

Le jardin rêvé de Thaïs

Thaïs nous propose une magnifique mise en page à découvrir absolument!

 

C’est bien, le retour à l’école, après le confinement…

 On l’attendait depuis un peu longtemps et ça fait toujours du bien de pouvoir se revoir entre copains! L’école à la maison c’est bien… mais c’est un peu ennuyeux de ne pas pouvoir sortir. C’est sûr, on dormait, on faisait le grasse matinée et on se reposait plus longtemps que d’habitude parce que on travaillait plus vite. Tout cela c’est fini mais ça fait quand même du bien de retrouver notre école et nos professeurs, le travail et nos copains et copines, de se raconter comment c’est passé le confinement pour chacun, si ça à été difficile ou plutôt facile.

On va devoir recommencer à apprendre à vivre presque comme on le faisait avant le confinement tout en respectant les gestes barrières. Ce sera plus difficile pour certains que pour d’autres ! Et on ne recommencera pas l’école tous en même temps. Ça sera peut-être bizarre d’être tout seul dans la voiture alors que d’habitude on était avec ses frères et sœurs ! La vie après le confinement changera, on n’aura plus les mêmes horaires, on se lèvera plus tôt que d’habitude pour ne pas être en retard en classe ou au travail. Et voilà c’est le retour à l’école !! On va recommencer à faire le travail de l’école : français, mathématiques, histoire, géographie, E.P.S … Et les devoirs que l’on fera à la maison .

Nohra Diard CM2 C’est bien(Inspiré de P. Delerm)…(2020)

 

Quand on sera déconfiné…

En premier, j’aimerais partir à la montagne pour aller voir un magnifique paysage.

Et puis, le lendemain, ma famille et moi , nous irons à la mer pour aller nous baigner et bronzer.

Plus tard, dans la semaine, ma mère et moi, nous ferons le jardin pour faire pousser des framboisiers, des fraisiers, des plans de tomates, des courgettes, des fleurs…

Entre temps, nous préparerons la piscine pour nous baigner tranquillement

Enfin, l’école reprendra pour aller travailler.

Maélis

Après le confinement, j’irai jouer avec mes amis au basket et faire des tours de notre quartier. J’aimerai aller à la montagne chez mes cousins et dormir chez eux. Puis, quelques jours après, aller au Mac Do et me baigner le ventre plein!Je pense que je ne retournerai pas à l’école car mon papi est très malade et peut être atteint du virus facilement.

Swann

 

Après le confinement j’irai voir toute ma famille ,

J’irai voir mes amis ( Maelis , Océane , Tais , Claudie,  Kalia , Alicia , Ethan , Younes , Nohra , Noé , Noa , Nael , Enzo , Swann , Joaquim ) ,

j’irai à l’école ou au collège ,

j’irai soigner ma chienne .

Flavia

 

Quand je serai déconfinée,  j’inviterai mes amies, j’irai faire des courses avec maman, et on ira au skate-parc avec mon frère pour faire de la trottinette.

Puis, on ira se baigner à Balnéa, manger au MacDo, au cinéma…

Plus tard, dans l’été, on ira peut-être chez mon papi à Marseille ou manger des crêpes en Bretagne chez le cousin de ma mère.

Mais en tout cas, les coiffeurs et les esthéticiennes auront du travail!

Thaïs

 

Chats en symétrie (propositions de Djilali, Mathis , Maélis) chat

 

ACROSTICHES en confinement

C‘est embêtant

Occupation

Reculer, contre le coronavirus

Occupation

Nuit à la santé

Accolades à éviter

Virus mortel

Urgence à trouver du matériel sanitaire

Supprimer le coronavirus.

Djilali

 

Confinés depuis longtemps

On ne doit pas sortir

Rester à la maison tout le temps

On s’ennuie, c’est trop long

Ne pas voir ses amis

Attendre la fin du confinement

Vivement le retour à l’école

Important, il faut se protéger

Rassurés, tout est bientôt terminé

Unissons-nous !

Solidaires face au coronavirus

Thaïs Morelli

 

C‘est pas compliqué

On doit rester à la maison

Renfermé avec notre famille

Obligatoire de porter un masque à l’extérieur

Néanmoins à la maison on peut l’enlever

Avec les mains propres

Vous êtes tranquille

Il faut quand même rester vigilant

Retournerons-nous à l’école ?

Un jour nous l’espérons

Si ce virus nous laisse tranquille.

Enzo MOREL

 

Comment bien protéger aujourd’hui nos enfants

Ou même les contraindre à ce confinement ,

Répondre à leurs questions et leur dire pourquoi

On est tous obligé de demeurer chez soi ?

Nous isoler vraiment , est une obligation

Afin d’anéantir un ennemi sournois ,

Vaincre de ce fléau la prolifération ,

Inhiber ses effets et gagner ce combat.

Respectons les soignants et tous ceux qui sont là

Unis pour inverser du mal le processus ,

Sauvons –nous , sauvons-les , du coronavirus

Flavia qui nous propose également une version avec une belle mise en page  coronavirus flavia

Confinement nous devons accepter,

Obligé de se protéger.

Règles de sécurité,

On ne peut oublier.

Nouvelle épidémie,

Attention danger.

Virus à l’horizon,

Inquiétant ça devient.

Rester à la maison,

Ultra important,

Si l’on veut s’en sortir.

Mathis

 

Confiné à la maison, on s’

Organise pour le travail.

Retourner à l’école

Ou revoir nos amis et notre famille

Nous rendent impatients.

Aider des personnes contre un

Virus dangereux

Incite à sauver des vies.

Respect des gestes barrières

Urgences, soignants et médecins sauvent des vies !

Sortirons-nous un jour de la pandémie mondiale ?

Nohra Diard

 

Avec le confinement, on finit parfois par tourner un peu en rond!

Le texte « Facteur » de Claude BOURGEYX (Le fil à retorde) témoigne avec humour de cette perte de repères …

Mathis nous offre la lecture de la version originale (à la première personne du singulier) et de sa version transformée à la troisième personne du pluriel avec deux prénoms de la classe! Merci Mathis!

Mes vacances en confinement

Quand je suis sur la terrasse pour prendre le soleil, mon père me répare ma petite moto et quand il l’a démarrée ça fait beaucoup de bruit et ça ne sent pas très bon ; j’en fais dans mon jardin ou dans ma cour. Sinon, je joue aux jeux de sociétés avec ma sœur Chloé ou avec maman, je regarde la télé, je fais aussi du sport, je joue avec mes chats (j’en ai 3). Je vais aussi ramasser les œufs des poules (y en a 4) et le soir je vais les enfermer dans le poulailler.  Je m’installe dans le jardin avec maman pour faire un moment lecture, moi je lis les enquêtes de Nino. On a parfois des moments très calmes sans aucun bruit c’est comme si le temps s’arrêtait.

MATHIS

« Mes premières vacances confinées »

Au début ça m’a fait bizarre, car d’habitude je partais soit en Espagne voir des amis et faire de l’escalade ou alors dans le centre de la France voir ma famille.

Puis je me suis habituée. J’organise mes journées, le matin j’ai mon professeur de violon qui m’appelle pour mon cours, je fais des jeux de sociétés et du sport avec ma famille, je fais le travail que la maitresse m’a donné et je joue avec ma chienne Paz.

Enfin, j’appelle mes amies pour prendre de leurs nouvelles, j’appelle aussi ma famille. Je fais de la cuisine, des gâteaux, du pain, de la brioche…

NORHA

Qu’est-ce qui ne va pas sur Terre ?

 C’est la pollution dit, la nature.

C’est la chaleur, dit la neige.

Ce sont les femmes, disent les hommes.

Ce sont les humains, disent les animaux.

C’est la ville, dit la nature.

C’est le feu, dit l’eau.

Ce sont les marteaux, disent les objets.

C’est la glace, dit le feu.

C’est la pollution, dit la couche d’ozone.

Ce sont les mentos, dit le coca.

Ce sont les écrans, disent les yeux.

Ce sont les chiens, disent les chats.

Ce sont les félins, disent les humains.

C’est la nuit, dit le jour.

C’est l’hiver, dit l’été.

VOILA TOUT CE  QUI NE VA PAS

Océane

 

RIEN NE VA PLUS SUR LA TERRE !

C’est le COVID 19, disent les humains,

C’est les chats, disent les souris,

C’est les chiens, disent les chats,

C’est le feu, disent les pompiers,

C’est la lumière, disent les moustiques,

C’est l’école, disent les enfants.

Mais heureusement il y a l’amour de mes parents !

ETHAN

 

Rien ne va plus sur Terre

« Qu’est-ce qui ne va plus sur terre ?

-C’est la grenouille, dit la mouche

-Ce sont mes lunettes, disent les yeux

-C’est la pollution, dit la nature

-C’est la chaleur, dit la neige

-C’est la chasse, dit l’homme

-Ce sont les déchets, dit la mer

-C’est le réchauffement climatique, dit la banquise

-Ce sont les ustensiles, dit la cuisine

-C’est la météo, dit le ciel

-Ce sont les photos, dit l’appareil photo

-Ce sont les reflets, dit le miroir

-C’est l’heure, dit l’horloge. »

NORHA

 

L’ABECEDAIRE du Confinement d’ENZO

Attendre, Bizarre, Confinement, Détesté, Epidémie, Fatigué, Guerre, Hôpital, Intérieur, Journal TV, KO, Liberté, Maison, Nouveau, Oxygène, Peur, Question, Renfermé, Soins, Traitement, Union, Virus,…, Zone.

L’ABECEDAIRE du Confinement de NORHA

Attendre – Bizarre – Compliqué – Décalé – Enfermé – Fatigant

Gênant – Habiter – Inquiétant – Joyeux – Laborieux

Maison – Nul – Occupation – Patienter – Questions – Renfermé

Sport- Travailler- U – V – W – X – Y

ZUT ! (Rajoute la maîtresse !)

 

L’école à la maison

Pendant cette période de confinement mon programme de la journée est organisée comme cela :

Je me lève à 9 heures, je déjeune, je me mets au travail à 9 heures 30. Vers 10 heures 30, je fais une petite récréation de 20 min. Après je vais manger, je vais un peu dehors m’aérer.

L’après-midi, je me remets au travail, je trouve que c’est un peu difficile de travailler à la maison parce que je ne comprends pas toujours donc je demande à papa de m’aider.

Puis en fin d’après-midi, je fais un peu de sport. Ce qui est bien c’est que je n’ai pas à me lever à 6 heures 30 comme tous les autres matins de l’année.

FLAVIA

« Une création pour les soignants »
Le travail sur l’entraide m’a bien plu. J’ai fait un attrape-rêve avec maman.Photo Attrape-rêve

MAELIS

Vendredi 20 mars, L’école à la maison

Je suis à la maison parce que l’école est fermée, en raison d’une épidémie de coronavirus. Je commence l’école à la maison à 9h30. Je fais d’abord du français et après je fais des maths.

Ensuite c’est l’heure d’aller manger. Après manger je fais une petite pause et je reprends les exercices que la maitresse m’a donné pour l’après-midi. Je finis de travailler vers 14h30-15.

Après je fais du sport avec ma famille dans le jardin. Hier j’ai fait un « ultimate », c’est un jeu avec un frisbee. Le reste du temps je lis des livres dans ma chambre, ou alors j’appelle mes amies pour prendre de leurs nouvelles, puisque que l’on ne peut pas s’inviter.

NORHA