Homonymies

 

Mon chat Roxy

Mon chat boit du lait
Je ne le trouve pas laid
Des fois il saute très haut
Pour aller boire son eau
Quand il fait des sauts
Il ne tombe pas dans le seau
Maman dit qu’il a des vers
Il a même cassé un verre
Des fois il saute sur le mur
Pour aller grignoter les mûres

Alice L.

 

 

 

 

 

 

 

 

J’adore mon père
Et je me perds
Avec ma mère
J’ai vu le maire
Tu cours je cours
Je vais en cours
J’ai pris un truc
Le prix c’est cher
Et puis j’adore
Il est trop cool

Mélyne

 

 

 

 

 

 

 

La lecture

Je me couche dans mon lit
Et je lis un livre
Quand j’ai fini de lire
Je sors mes tous petits pieds du fond de mon lit

Alors je me lève de mon lit
Je vais à la cuisine et lie une sauce
Puis je nettoie mes ustensiles à la brosse
Après avoir pris soin de passer mes cheveux à la brosse.

Manon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui je vais ramasser des mûres
Qui sont derrière mon mur
Je pense qu’elles sont mûres
Je vais à la mer
Avec ma mère
Mais elle est derrière
Avec mon père
Je souris avec mes amies
Je vois une souris
Et je crie

Swann

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me dirige vers la cuisine
Au carrelage vert
Où je bois de l’eau dans un verre
Et je prépare des haricots verts

Dans un beau palais
Je joue au hockey
Tout est OK

Tout à coup j’ai le hoquet
Et j’en perds le palet

Mathias

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie veut se marier avec son mari
Mais celui-ci ne veut pas

Je suis allé prendre une glace
Au marchand de glace
Et je me suis regardé dans la glace

Mon père m’a dit d’écrire un nombre impair
Il était pair

Tiago

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma mère habite à côté de la mer
Dans un petit village ou elle était maire
Mon père a une belle paire de lunettes
Mais il les perd souvent

Vers chez moi j’ai vu un ver de terre
Caché sous un verre vert

Et moi, je vous lis 
Cette histoire dans mon lit

Chahine

 

 

 

 

 

 

Une laie qui donnait du lait
Vit une gazelle
Et elle dit tout sur elle
« Je suis petite mais je cours vite,
Je trouve des pépites
Je raconte des mythes. » 
La laie très étonnée,
Lui dit « Merci, bonne nuit ! »
Un porcelet très laid
Passa dans le pré
Avec sur son dos des termites

Maya

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je m’appelle bleu 
Je schtroumpfe bleu
Je lis un conte de Barbe-bleue
Je mange du bleu

Je compte sur toi pour venir à ma fête
J’ai oublié mon numéro de compte mais où ai-je la tête ?
La semaine prochaine j’ai invité le comte et la comtesse
Maman m’a rempli mon compte mais quelle gentillesse !
Je compte sur mon comte qui compte

Rayhana

 

 

Préceptes …

 

« Une récompense doit être méritée. »

On ne peut pas avoir une récompense sans avoir rien fait, il faut réaliser un travail ou une bonne action pour la mériter, c’est ce qui permet d’être fier de sa récompense. Il ne faut pas attendre ses récompenses si on ne fait rien.
Dans la vie, tout le monde doit avoir une récompense. Il ne faut pas attendre sa première récompense. Il faut aider les gens, il faut faire des actes, etc… Il ne faut pas dire que parfois les récompenses sont nulles, car parfois, il y a des gens qui n’ont pas beaucoup d’argent. Cela peut être des gens qui n’ont pas vraiment de maison, ils n’ont pratiquement pas assez d’argent pour leur vie, pas à manger, et du coup, si on les aide, ils veulent parfois nous récompenser. Il ne faut pas dire non car ça les rend content de notre aide et ils veulent nous donner cette récompense, ils sont contents et du coup il faut l’accepter.
Cela peut être des petits actes comme garder les enfants du voisin.
Une récompense doit être méritée.

Camille

 

 

 

 

 

« Dans la vie on n’a pas besoin d’être riche mais on a besoin d’avoir beaucoup d’amour. »

Pour être heureux dans la vie il ne faut pas être riche mais il faut être aimé par ses amis et sa famille. Quand on est riche on peut s’acheter plein de choses et faire plein de voyages mais si on n’a personne pour profiter on n’est pas heureux. Si on est riche et heureux c’est bien, si on doit choisir entre les deux il vaut mieux choisir d’être heureux. Donc c’est pour ça qu’il faut plutôt avoir des amis et être aimé par sa famille plutôt que d’avoir beaucoup d’argent mais être seul. 

Mélyne 

 

 

 

 

 

 

 

 

« La couleur de la peau ne doit pas faire la différence, nous sommes tous égaux. »

Il faut arrêter de se moquer de la couleur de peau des autres. Ils souffrent de la moquerie et ce n’est pas gentil.
On est tous humain, peu importe la couleur de la peau des personnes. On est tous différent et c’est ça qui est bien.
Tout le monde est joli. Tout le monde peut donner et recevoir de l’amour.

Carlène

 

 

 

 

 

 

 

Il vaut mieux vaut être gentil pour avoir le bonheur, l’amitié, l’amour, la joie, l’harmonie et la paix. Qu’être méchant et être rejeté, triste, malheureux et que les autres t’ignorent.
Ils ne jouent pas avec toi si tu es méchant, tu seras tout le temps seul.

Adam

 

 

 

 

« Il vaut mieux être riche d’amis que riche d’argent pour être heureux. »

C’est mieux d’avoir beaucoup d’amis que d’avoir beaucoup d’argent.
Quand on est triste, nos amis nous réconfortent. On peut jouer, on peut parler, on ne s’ennuie jamais. On peut s’inviter à des fêtes, on peut se déguiser, danser, courir, chanter. On peut faire des gâteaux, du bricolage …
Tout cela est possible sans beaucoup d’argent !

Élora

 

 

 

 

 

 

 

 

« Ne sois pas injuste envers toi-même. »

Aie confiance en toi, ne sois pas dur envers toi-même.
N’abandonne jamais, ne baisse pas les bras parce ce que si tu abandonnes, tu n’arriveras jamais dans la vie.

Liam

 

 

 

 

 

 

 

« Nous sommes tous égaux. »

Tout le monde peut vivre, même ceux qui ont des traditions différentes, des religions différentes, des cultures différentes. Ceux qui sont d’une couleur différente ont autant de droits que les autres. Ce qui est important pour moi c’est que nous sommes tous des humains.

Alice L.

 

 

 

 

 

 

 

 

« Faites l’amour et pas la guerre. »

Il vaut mieux être gentil que méchant, il vaut mieux avoir des amis que tuer, il vaut mieux être content qu’être malheureux, il vaut mieux aimer que détester.
On peut résoudre les problèmes plus facilement plutôt que de se bagarrer, il faut toujours s’aimer plutôt que se disputer. L’amitié fait du bien mais la haine fait du mal et ne résout rien.

Alice J.

 

Homonymies …

 

J’étais à la mer
Avec ma mère
Il y avait le maire
J’ai voulu lui dire mon nom
Mais il m’a dit non !
Après tout ça j’ai revu ma tante
Et la nuit nous avons tous dormi dans ma tente
J’avais mal au dos
Donc j’ai mis un coussin pour faire un bon dodo

Carlène

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma mère partit en mer
Avec son frère
Et le maire chercha
Mon père

Marie souris la femme du maire
Derrière mon père
J’ai bu un verre
Plein de vers de terre
En plein air
Avec mon frère

Sofia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je regarde le ver de terre
Dans notre gazon vert
Venir vers moi
Un verre dans ma main
En verre
Mes verres de lunettes
Sont verts
Comme le vert du feu vert
J’ai appris un poème avec des vers
Se terminant par « ver »

Mélissa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la cour
Il y a un cours d’eau
Très court
Au bord de ce cours d’eau
Les enfants courent et collent des papiers
Puis DRING !
Que c’est court !
On rentre en classe
C’est la classe
On mange des glaces
En se regardant dans la glace
Ensuite on fait de l’histoire
Puis le maître nous lit une histoire.

Émilie

 

 

 

 

 

Homonymies …

Les roses sentent bon
J’adore la couleur rose
Je vois la vie en rose
J’adore les churros
C’est tellement bon
Mais pas les choux roses
Ni les autres choux
Ni les cachous
Ni les chouchous
J’attache les chouchous dans mes cheveux
Pour faire une couette
J’adore les bonbons
Les bonbons roses, c’est trop bon !

Nora

 

 

 

 

 

 

 

Le maire
Adore la mer
Marie se marie
Avec son mari

À la mer
Il y a le maire
Et son père et sa mère
Marie sourit
Son mari déteste les souris

Tous les invités rient
Au repas on mange du riz
C’est tellement bon
Les bonbons

Alice J.

 

 

 

 

 

 

Monsieur le Maire dit à ma mère
D’aller à la guerre
Mais elle ne veut guère
Elle veut aller à la mer
Pour pêcher
A l’ombre d’un pêcher
Pour manger du poisson et une pomme
Avec sa paume

Liam

 

 

 

 

 

 

 

Mon chien est bête
Il embête ma tête
Pourquoi ma tête ?
Je mets ma tête
Je ne suis pas bête
Car j’ai une tête
Et mon chien bête
Sur le mamelon tête
À côté de mon chien bête

Lana

 

 

 

 

 

 

Homonymies …

 

Cette personne embête ma mère
Qui n’aime pas les bêtes
Mais elle aime la mer
Mais pas ces personnes bêtes
Ma cousine adore ma tante
Elle adore le temps
Elle me regarde avec ma tante
Il était tant de finir de monter ma tente
Ça a duré, quelle attente !

Émilien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu es dans la cour
Pendant qu’une souris
S’approche de la souris de l’ordinateur
« Tuez-la ! » dit la maîtresse
Un gendarme s’approche de la souris
Il fait peur à la souris
Qui court
Le gendarme l’attrape avec son papier
Ensuite il la coupe « Coupez »
L’action est terminée
Le réalisateur écrit sur un papier
Le vent emporte la feuille
Qui va parmi les feuilles d’automne

Samuel

 

 

 

 

 

 

 

Mon père
Perd
Sa paire de lunette
Mais sa paire de lunette n’est pas paire

Ma mère peint
Du pin
Pendant que je mange du pain.

Et le rat
A des poils ras
Au ras du sol

Paul

 

 

 

 

 

 

Il y a mon père
Qui perd toujours ses affaires
Et il dit que quand on se perd
C’est qu’on va prendre l’air
Dans ma famille nous sommes pairs
Je prends ma paire de ciseaux
Pour découper une demie-sphère
Ma mère est une nageuse hors-pair
Ma grand-mère est au pair
Elle s’occupe des enfants très fière
Mon prénom commence par un R
J’écris un petit vers
C’est dégoûtant les vers de terres !

Ninon

 

 

 

Préceptes

« La joie et le bonheur véritable sont choses précieuses »

La joie et le bonheur qu’on a en soi sont des choses qu’on gardera toujours dans notre cœur. Par exemple, un meilleur ami pour la vie c’est un ami que l’on n’oubliera jamais puisque c’est quelqu’un en qui on a confiance, il est inoubliable.
On est heureux parce qu’on fête notre anniversaire parce qu’on invite des copines, des grands-parents …
On est aussi heureux quand c’est Noël. On passe du temps ensemble et on déballe des cadeaux On est aussi heureux parce que des fois c’est nous qui fabriquons les cadeaux.

Ninon

 

 

 

 

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. »

On prend plus rapidement une décision en étant seul plutôt qu’en groupe, car plus on est nombreux, plus on met de temps à se mettre d’accord.
En revanche, seul on se décourage plus facilement et on finit par abandonner.
En groupe, nous nous motivons mutuellement, nous franchisons les obstacles ensemble, nous nous entraidons face à la difficulté pour atteindre notre but.

Manon

 

 

 

 

poèmes ping-pong

 

 

 

Poèmes écrits à quatre mains (premier jet par l’élève, le maître complète, l’élève termine) après lecture en classe et étude des poèmes de Dominique MONTALIEU sur les métiers

 

Le maître d’école

Le maître d’école a du souci
Ses élèves ne veulent pas s’y mettre
Ils n’arrivent pas à rester assis
Ils n’écoutent pas le maître

Le maître crie puis arrête
Il distribue des colles
Il faut qu’ils s’y mettent
Et qu’ils décollent

Thierry

Toute la classe est punie
Le maitre est rouge de colère
Ses élèves sont très surpris
Prenez-tous vos cahiers verts
Interrogation surprise sans vos chaises
À faire signer par vos père et mères
Attention mettez-vous à l’aise !

Émilien

Le maître en assez
Il devient rouge comme le sang
Mais il se casse le nez
Face à des élèves insolents

Le maître prend une tapette
Pour faire peur aux élèves
Les élèves enfin s’y mettent
Dans la classe c’est enfin la trêve

Chahine

(Note du maître de la classe : toutes ressemblance avec des personnages réels serait fortuite …)

 

 

 

 

 

 

 

Le vétérinaire

Le vétérinaire a la tête en l’air
Il a pris un dromadaire pour un chameau
Une couleuvre pour une vipère
Un vison pour un blaireau
Un lapin pour un lièvre
Un ver de terre pour un asticot
Une souris pour un hamster
Une vache pour un taureau
Une biche pour un cerf
Une baleine pour un cachalot
Un tigre pour une panthère
Une pie pour un corbeau
Un sanglier pour un phacochère

Il est vraiment très fatigué
Toutes ces nuits passer auprès des animaux
Du zoo
Il faut qu’il aille se coucher
Demain après une bonne nuit de repos
Le vétérinaire
N’aura plus la tête an l’air
Et se souviendra du nom de tous les animaux du zoo

Mélissa

 

CM1

Poèmes ping-pong

 

Poèmes écrits à quatre mains (premier jet par l’élève, le maître complète, l’élève termine) après lecture en classe et étude des poèmes de Dominique MONTALIEU sur les métiers

 

 

 

Le cuisinier créole

Je voudrais être cuisinier
La cuisine créole sera ma spécialité
Parce que je suis antillais

J’aime manger du riz pois rouges
Des sandwiches bokit, des dombrés
Du Colombo, ajouter la sauce piquante

Je veux faire connaître aux autres ces plats
La cuisine antillaise c’est mon dada
Et vous allez vous aussi adorer ça !

J’en suis sûr !
Vous allez vous régaler
Avec mes plats antillais !

Jason

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fromager

Le fromager élève ses propres vaches
Il a aussi des chèvres et des moutons
Ses bêtes il les trait
Et avec ce bon lait
Il fait de beaux fromages
Qu’il vend dans les marchés

L’homme est âgé
Il a de l’expérience
Il sait faire toutes sortes de fromages
Fort, doux ou épicé
En triangle, rond ou carré
Une grande variété
Mais toujours de qualité !

Jorys

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ingénieur

L’ingénieur sait créer plein de choses et inventer
Il n’arrête pas de réfléchir, d’imaginer
Il trace des plans, dessine, fait des maquettes
Pour réaliser toutes les requêtes

Il invente plein de choses bizarres
Il en a plein la tête
Il ne fait jamais la fête
Parce ce que s’il la fait
Il va faire des galipettes
Et sa tête, il va se la casser !

Liam

 

 

 

 

 

 

 

Le policier

Le pauvre policier a beaucoup de difficultés
Les prisonniers ne veulent pas l’écouter
Il a beau essayer de les calmer
Ils continuent de s’agiter

La pauvre n’a vraiment aucune faculté
Il a beau appeler le commissaire
Il ne veut pas l’écouter
Même quand il parle de son dur métier

Il doit surveiller la circulation
Faire les bons gestes pour mettre les véhicules en action
Mais il se trompe, c’est la déconcentration
Rien ne va plus, il crée un bouchon

Que peut-il faire
Face à cette situation qui le désespère
Le policier ne peut qu’écouter
Son commissaire qui l’énerve

Voici la triste vie du policier.

Émilien

 

 

 

 

 

 

Le cuisinier italien

La cuisine italienne est ma spécialité
Gnocchis à la romana, Spaghettis,
Des plats, il y ne a une grande variété :
Lasagnes, involtini
Les vraies carbonara
L’osso-bucco à la milanaise
La muffuletta
La pizza napolitaine
Les recettes ne manquent pas
On peut dire ça
Quel que soit le repas
Vous allez adorer ça !

Samuel

 

CM1

 

 

 

 

Poèmes ping-pong

 

Poèmes écrits à quatre mains (premier jet par l’élève, le maître complète, l’élève termine) après lecture en classe et étude des poèmes de Dominique MONTALIEU sur les métiers

 

 

Le photographe

Prendre une photo
Avec des ombres et des couleurs
Rien n’est plus beau
Des souvenirs et du bonheur

Baptêmes, mariage, photo de classe
Pas de précipitation
Chacun dans la bonne position
C’est vraiment la classe

Le photographe aime aussi se promener
Pour capter de la nature la beauté
De magnifiques clichés
Pour à jamais s’en rappeler

Sofia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le gamer professionnel

Le gamer joue à un jeu vidéo
Il gagne sa partie
Il boit de l’eau
Assis sur son tapis

Il est accro
Il y passe la nuit
Il crée un logo
Qu’il colle sur sa moto

Il en est fier
Il part le montrer à son frère
Quand la partie est finie
Il se couche
Que ce soit le jour ou la nuit
Dans son grand lit

Heureusement avec le combat
Chacun son style
Il faut battre le chrono
Pour réussir son niveau

À tout il peut jouer
Fortnite, Epic games dans la foulée
Il peut lancer
Un nouveau roulé-boulé

Tiago

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le coiffeur

Le coiffeur veut faire une coupe au carré
Mais ce matin il n’est pas attentif
Une main les ciseaux, l’autre le peigne
En voulant couper quelques tifs
Il s’est coupé, il a la haine
Il a beaucoup saigné

Il est devenu méchant
Et a fait fuir ses clients
Une cliente qui l’appréciait a ramené des fleurs
Elle voulait faire plaisir au coiffeur
Et pour le calmer elle lui a même offert un chant
Ça a marché, le coiffeur a retrouvé de l’ardeur

Le coiffeur veut faire des nouvelles coupes
Alors il décide d’acheter une nouvelle brosse
Les gens auront un joli look
Mais il n’a pas réussi, la coiffure est atroce

Il décide de tout arrêter
Il se met à crier
Il est désespéré
Il ne sait plus coiffer

Élise

 

 

 

 

 

 

La chanteuse

La chanteuse a trouvé sa voie
À chacun de ses tours de chant
Que ce soit en ville ou dans les champs
Alors le public fait : « Wouah ! »

Quel succès sur Scène
Et surtout quelle voix !
Elle a chanté les bords de Seine
Le public a repris en chœur à pleine voix

Mais ce soir, elle n’a plus de voix
Car elle a trop crié après ses oies
Elle veut chanter un dernier morceau
Mais aucun son ne sort du micro

Quel grand malheur pour son concert
Elle se rattrapera au prochain
En attendant arrive l’hiver
Elle pense à un nouveau refrain

Alice L

 

 

 

 

 

Le footballeur professionnel

Le footballeur court, dribble et frappe
Le ballon part en pleine lucarne
Le but est marqué
Le joueur est ovationné

Mais pour en arriver là
Il faut de l’entraînement
Qu’il fasse chaud ou froid
Le footballeur met son survêtement

Il commence d’abord par l’échauffer
Avec ses coéquipiers
Et quand ils ont bien joué
Ils prennent un bon goûter bien mérité

Et c’est comme ça qu’ils ont gagné
Grâce à l’esprit d’équipe
Ils ont bien communiqué

Paul

 

 

 

 

 

 

 

 

Le pongiste

J’ai joué au ping-pong
Avec Monsieur yang
J’ai pas aimé de suite
La table était trop petite

Peu à peu j’ai adoré
Ce sport si différent
J’ai commencé à gagner 
Devenant plus endurant

Compétition après compétition
J’ai ramené des coupes à la maison
On m’a ensuite proposé un contrat
J’ai même joué dans une pub pour les fraises Tagada

Arrivé au mondial
J’ai affronté les tous premiers
J’ai chanté l’hymne national
Après avoir tout gagné

Victoire après victoire
Je ne me suis plus arrêté
Et à l’heure de gloire
J’ai pu finir retraité

Lana

 

 

 

CM1

 

Poèmes ping-pong

 

 

Poèmes écrits à quatre mains (premier jet par l’élève, le maître complète, l’élève termine) après lecture en classe et étude des poèmes de Dominique MONTALIEU sur les métiers

 

 

 

La cavalière 

La cavalière traverse la rivière
En plein air, elle se promène 
Au milieu d’une forêt primaire
Et rencontre une petite indienne

Elle s’appelle Cheyenne
Elle porte des bijoux argentés
Elle monte un cheval au bel ADN
Ensemble, elles traversent la forêt

La cavalière pousse son cheval au galop
Un bel alezan brûlé
Cheval et cavalière forment un beau duo
Cheyenne et son appaloosa ne s’en laissent pas compter

À travers les grandes plaines sauvages
Une course entre les deux nouvelles amies s’engage
Après un galop endiablé
Place au repos bien mérité

Au bord de la rivière
Chevaux et cavalières
S’arrêtent et soufflent un peu
Afin de pouvoir mieux reprendre le jeu

Émilie 

 

 

 

 

 

 

 

L’artiste

L’artiste
N’est jamais triste
Lorsqu’il entre en scène
Il ne ressent jamais de peine

Il peut jouer tous les rôles
Il en a toute une liste
Du plus triste au plus drôle
C’est un artiste !

Il joue la comédie
Devant un grand public
Et tout le monde trouve ça comique
Le public applaudit

Il est heureux
De voir tout ces sourires
Le voilà qui respire
Car il est anxieux

Mais dès la première tirade
Il sent qu’il tient le rôle
Le public apprécie
Et à la fin applaudit

Manon

 

 

 

 

 

 

Les pompiers

Les pompiers éteignent le feu
Ils ont de la poudre dans les cheveux

Ils ne reculent devant aucune situation
Pour eux, sauver, c’est leur passion

Secours, accidents, incendies
À chaque instant, ils risquent leur vie

Courageux et besogneux
Ils s’entraînent de leur mieux

N’importe quand, n’importe où
Les pompiers veillent sur nous

Joue et nuit, toute l’année
Ils se vouent à leur métier

Chahine

 

 

 

 

 

 

La couturière

Elle enfile son bracelet porte-aiguille
Elle allume sa machine très jolie
Elle découpe un morceau de tissu
Et l’assemble avec celui du dessus 

La couturière est une artiste
Elle donne vie aux tissus                       
Les transforme, les assemble
Pour faire un beau pardessus

Des imprimés, de belles couleurs
Voici une belle robe à fleurs
Pour danser les soirs d’été
Supporter les chaleurs

Elle enfile un fil de coton
Et choisi un beau bouton
Elle coud un petit mouton
Sur ce futur pantalon 

Ninon

 

 

 

 

 

 

 

Le mécano

Le mécano travaille dans un grand atelier
Rempli d’outils : tournevis, clés, pinces, marteaux
Sa spécialité : les moteurs d’avions
Et s’il n’arrive pas à trouver la panne
Il n’arrête pas, peut devenir marteau
Pour lui, c’est une véritable passion

Depuis tout petit les avions
N’ont pas de secret pour lui
Il en a étudié toutes les parties
Et a choisi les moteurs, une passion
Le mécano, c’est mon super papi
Son atelier est entièrement rempli
D’avions qu’il a construits

Mon papi, c’est le meilleur
Il fabrique aussi des planeurs
Pour notre plus grand bonheur

Mathias

 

 

 

 

 

 

Le mannequin

Bien habillée, bien maquillée
Les yeux d’un bleu pailleté
Le fond de teint parfait
Le mannequin commence le défilé
Vêtue d’une superbe robe irisée
Au cou, un superbe collier
De diamants montés par un grand joaillier
Des hauts talons bien dessinés
Tout est parfait
Les spectateurs sont comblés
La deuxième robe est bien taillée
Avec des imprimés de toute beauté
Ça y est, elle a eu le trophée
Le défilé est terminé
Les spectateurs sont satisfaits

Maya

 

CM1