Écriture à plusieurs mains

 

Poèmes « ping-pong » écrits pendant le confinement : premier jet écrit à la maison, envoyé au maître ou à Dominique MONTALIEU, poète, retour, validation.

Merci Dominique pour tes retours !

 

 

 

Le médecin

Le médecin dépité comme jamais
Travaille sans s’arrêter
Jour et nuit sans se reposer

À Hippocrate serment il a prêté
Le médecin risque sa vie
Pour sauver des vies

Sans sortir, sans rentrer
Pour pouvoir nous sauver
Il montre son caducée

Les patients inquiets ne cessent d’augmenter
Un méchant virus est arrivé
Le corona, on va le virer !

La quarantaine est annoncée
Les gens veulent bronzer
Et rêver de retourner danser

« Prendre son mal en patience », qui l’a inventé ?
Sans se résigner
Il faut espérer, in fine

Ethan, à 4 mains

 

 

 

 

Le boulanger-pâtissier

Le boulanger pétrit la pâte,

Fil à la patte, fil à la patte !

On n’est pas là pour faire des pâtes !

Faut qu’il se carapate, carapate !

Son coté Pâtissier ce n’est pas du gâteau,

Il n’est pas pataud, non pas pataud

Il a un cœur de beurre

Ce petit black-blanc-beur

Alors qu’est-ce qu’on …

… Nathan …

Pour le sauver à temps ?

Nathan, à 4 mains

 

 

 

 

 

 

 

 

Le pompier

Avec mon camion rouge
Je brûle tous les feux rouges
Quand j’allume la sirène
Ça casse les tympans de la reine

Je déroule le tuyau
En ouvrent le robinet, l’eau jaillit très haut
Je monte à ma grande échelle
Pour aller sauver Gisèle

Avec tout mon équipement, j’éteins les flammes
Comme Superman et Spider man
J’ai une bonne équipe, se sont mes potes
Et nous ne sommes pas des chochottes.

J’fais pas ça pour l’argent
Ni non plus pour passer le temps
Mon but est de sauver les gens
Comme ça tout le monde est content 

Gabriel, à 4 mains

 

 

 

 

 

 

Préceptes

 

« Quand on t’embête ou te parle méchamment, le meilleur remède n’est pas de faire pareil, le meilleur remède est l’ignorance. »

Il ne faut pas faire ou dire de méchancetés. Après, cela nous met mal à l’aise, car si tu es une personne douce et que tu renvoies cette méchanceté, ceci ne te ressemble pas. Il faut plutôt faire semblant de ne rien entendre, il faut tourner les talons et laisser dire car ces personnes-là ne savent plus ce qu’est la gentillesse ou la méchanceté. Le meilleur remède est l’ignorance ; harceler les gens ne sert à rien.

Maé  

 

 

 

 

 

« On ne peut donner de la joie à un enfant handicapé que si on s’intéresse à ses peines. »  

La différence pour un enfant qui ne peut pas jouer ou réfléchir comme les autres enfants, est difficile à comprendre pour lui. Il peut être triste et avoir beaucoup de peine. Alors il faut en parler avec lui, s’intéresser à lui et lui montrer qu’il est une belle personne et lui faire comprendre que malgré ses différences, il est un enfant comme les autres, que lui aussi a un cœur qui bat comme nous, qu’il faut beaucoup de joie dedans pour effacer toutes ses peines.

Léa

 

 

 

 

 

« Nul besoin de chercher notre mission, c’est notre mission qui nous trouve ! »

En étant à l’écoute de la vie et des personnes qui m’entourent, j’essaie d’accomplir ma mission avec passion : être une personne gentille et à l’écoute des autres.

Maëlys

 

 

 

 

 

« Être gentil c’est bien, mais être ami c’est mieux. »

Être gentil c’est aider, être ami, c’est partager des moments entre nous.

Nancy

 

 

 

 

 

 

« Restez toujours en contact avec vos proches. »

Si on est fâché avec un proche, il faut rester en contact avec lui parce que si on le perd de vue on ne pourra plus se réconcilier. Avec nos proche nous pouvons partager des activités comme faire du sport, faire des sorties … Cela nous permet de passer de bons moments ensemble.                      

Louna

 

 

 

« Ne pas faire aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’ils te fassent. »

Si tu ne veux pas que quelqu’un te fasse mal en te disant que tu es bête ou te pinçant, te frappant, te tapant, te faisant un croche-patte, ne fais pas la même chose.

Élise

 

 

 

 

« Protégez la Terre ! »

Économisons l’eau en la coupant régulièrement lors des douches. Économisons l’électricité en ne laissant pas la lumière allumée. Ne jetons pas les déchets par terre. Ne détruisons pas les forêts. Pour moins polluer la terre, déplaçons-nous le plus souvent en vélo, à pied, en trottinette et en roller.

Gabriel

 

 

 

 

« Il faut aller à l’école pour savoir quand on sera grand. »

Il faut aller à l’école car si on ne va pas l’école et que nos parents ne nous font pas école à la maison, quand on sera grand on ne saura ni lire ni écrire ni compter.
Pour moi, je trouve qu’aller à l’école c’est très important car si on n’y va pas, plus tard on ne saura rien !
Je suis très contente d’apprendre de nouvelles choses !

Mila

 

 

Les enfants se montrent très concernés par la situation actuelle.

Covid-19

Au secours, à l’aide
Nous avons de la peine
Aidez-nous à tuer le virus
Par jour il en meurt un peu plus

Le covid-19 tue les humains
Il n’en restera bientôt plus demain

Les médecins, les soignants
Ont beaucoup de patients
Sauvons-les, aidons-les
Par des masques en priorité

Du soutien et des dons
Car du courage ils en ont

Protégeons nos aînés
Qui sont les premiers touchés

Lavez-vous les mains
Et toussez loin des miens
Un jour nous vaincrons le covid-19
Pour que renaissent des jours meilleurs

Élise

 

Poétons un peu !

 

Le maître d’école n’a plus ses élèves
Tout le monde est confiné
Pas de mauvais jeu de mot in fine
Le maître d’école n’a plus ses élèves

Le maître d’école n’a plus ses élèves
Ce n’est pas qu’il soit en grève
L’école est fermée
C’est à cause du virus
L’école est fermée, consensus
Tout le monde doit rester confiné
Pas de mauvais jeu de mot in fine

Il nous embête le coronavirus
Mais nous vaincrons, mordicus

Il faut quand même bosser
La classe à la maison
Avec papa et maman, sans baston
Il faut s’organiser
L’école est fermée
Ça pourrait plaire au P’tit Gibus
Qui n’aurait plus droit au laïus

Les élèves n’ont plus maîtresses et maîtres
Ou alors tout le monde à dix mètres

Il faut quand même bosser
On trouve d’autres moyens de communiquer
L’internet et les réseaux ont leurs bons côtés
À la maison il faut s’organiser
Planifier, s’obliger
Avec maman et papa, sans se fâcher
Tout le monde doit rester confiné

Le maître d’école n’a plus ses élèves
Drôle d’atmosphère à l’école
La cour n’a plus ses farandoles
Le maître d’école n’a plus ses élèves

(on peut remplacer « maître » par « maîtresse »)

T.

 

 

 

 

 

Poétez

Poétez
Ne vous gênez pas
Poétez
Même très fort !
Le plus fort possible ! 

Poétez
Car c’est sûr :
Coronavirus
N’a aucun goût pour la poésie !

 Alors poétez
Ne vous gênez pas
Poétez très très fort ! 

Et vous verrez
Coronavirus
S’enfuir
À bout de souffle. 

Alors
On l’enterrera

Sans fleur
Ni couronne !

Dominique Montalieu
(poète qui a déjà travaillé avec certaines classes et qui reviendra nous voir très bientôt nous l’espérons)

 

Vélodingues

 

 

 

 

Le vélo-chien

Je suis un vélo-chien
Je cours dans les prés
J’ai trouvé un poulet
Et j’ai aboyé
Je ne l’ai pas attrapé
Je suis dépité
Je suis parti me coucher
J’étais très fatigué

Csabi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vélo tracteur

Hello ou bonjour si vous préférez
Je m’appelle Alfred Frégolin
Je suis de naissance toulousain
Je cultive des champs de blé.
Je suis un vélo tracteur
Et tous les matins à 6h00
Pour le bonheur
De votre petit-déjeuner
Je cultive un champ de blé.
Quand je rentre dans ma grange
Me reposer les phalanges
Mon réveil, à 11H50, sonne
C’est mon coq Jackson
Qui klaxonne
De la grange au jardin toujours le même refrain
Eau, maggi, cumin,
Carotte, choux, oignons, patate, dans l’ordre alphabétique
Qui alimentent ma marmite

Anaé

 

 

Le vélo passe-partout

Le vélo passe-partout
Est un vélo pour éviter les trous
Il passe sur les trottoirs
Et n’a pas peur du noir
Il est musclé
Et très facile à guider
Il va très vite sur la route
Du mois de janvier au mois d’août
Le soir il dort dans le garage
Parce qu’il y a de l’orage.

Lorenzo

 

 

 

 

Le vélo nature

Je suis vert
J’ai deux roues vertes
Je respire de l’air
De l’air naturel
Je me couvre quand il grêle
Je roule sur l’herbe, sur le sable
Mais jamais dans le goudron
Ce n’est pas bon
Je roule le jour pas la nuit
Quand il pleut quand il neige
Je suis normal
Un vélo nature

Liam

 

 

 

 

Le vélo fusée

Je suis le vélo fusée
Je décolle et atterrit en alterné
Je fais la circulation
Et aide les personnes âgées
À traverser
Quand j’étais petit je m’amusais à rapporter
Je roule comme un vélo
Et je vole comme une fusée
Je suis vélo et fusée

Mathieu

 

 

 

Le vélo prairie

Je suis un vélo comme les autres,
Je roule dans les prairies
Je suis chez mes parents
Pendant deux semaines
C’est normal
Je suis un vélo prairie
Alors je me promène partout
Mons ami s’appelle le vélo chien
À la place des roues
Il a des pattes
Et à la place du guidon
Il a une tête
Il aboie comme un chien mon ami
Moi je porte des courriers
Chez les gens pendant les matinées
Le vélo prairie ressemble à un homme blond
Il fait facteur le vélo prairie

Maxime

 

 

 

 

 

 

Le Vélo bavard

Je parle toute la journée
Sans m’arrêter
Même quand je suis en pleine course
Je parle tout seul sans m’en rendre compte
Même quand je double les voitures ou les bus
Je parle aussi tout seul
Et quand je dors
Je parle en rêvant

Nancy

 

 

 

Le vélo moteur

J’avance avec un moteur
Les côtes ne me font pas peur
Je file à toute allure
Et je fonce dans un mur
À moteur ou à pédale
Je vous emmène au Népal
Bref je vous emmène où vous voulez
Tellement je suis rapide
Je vous emmène à Paris en 30 minutes

Raphaël

 

 

Contribution aux « Vélodingues » d’Andrée Clair et Jacques Carelman

 

 

Vélodingues

Le vélo serpent

Le vélo serpent
Vit au Liban

Quand il gagne
Il fête ça dans les lianes

Quand il perd
On le jette dans les airs

Le vélo serpent
Va aussi vite qu’un éléphant

Le vélo serpent
Est intéressant, fascinant, charmant

Loris

 

 

 

 

 

 

Le vélo avion

Je transporte des lettres
Du monde entier.

Ma préférée vient de la Moldavie
Et arrive en Bolivie.

J’ai une image trop chou
Qui vient du Pérou.

J’aime la Dordogne
Mais je préfère la Haute-Garonne.

J’adore l’Espagne
Et l’Allemagne.

Hé oui, je transporte bien des lettres
Dans le monde
Pour le plaisir de tout le monde
On m’appelle le vélo avion.

Louna

 

 

 

Le vélo recycleur

Je suis le vélo recycleur
Je recycle pendant des cycles
Des articles ou du plastique
Même des cyclistes recyclent
C’est fantastique
D’aider la nature à vivre
Moi aussi
Je vis
En ramassant du plastique.

Maëlys

 

 

 

 

Le vélo catastrophe

Je roule je roule
Je roule
Je roule et boum contre une fleur
Oh la la quelle horreur
Mon bonheur est à terre
Comment faire ?
Je la prends
Et la tapisse chez moi
Toi ma fleur de lys
Je lis sur tes pétales tout mon bonheur

Mélissa

 

 

 

 

 

J’aime bien l’école
Car je suis le vélo école
On fait plein de matières
Mais c’est un peu galère

J’arrive toujours à l’heure
Car je suis toujours de bonne humeur
J’habite à Paris
Avec tous mes papis

J’adore la géographie
Car je suis bon en géographie

Mila

 

Contribution aux « Vélodingues » d’Andrée Clair et Jacques Carelman

 

Préceptes

 

 

« Ne jamais se moquer du physique des gens. »

On n’est tous différent.
Tu ne voudrais pas que l’on se moque de ton physique. On doit toujours respecter les gens et les différences. Qu’on soit gros, maigre, grand, petit, handicapé, de couleur d’origine différente, nous sommes tous égaux.

Ethan

 

 

 

 

 

 

« Tout ce qui brille n’est pas d’or. »

Ce n’est pas parce que quelqu’un est beau qu’il est forcément gentil, intelligent, fort … Il faut que je me méfie de ce qui brille. Tout ce qui paraît bien ne l’est pas forcément et tout ce qui ne paraît pas bien n’est pas forcément pas bien.
La simplicité est parfois plus intéressante que l’on ne pense et les choses simples sont parfois les meilleures. Et tout ce qui paraît extraordinaire ne l’est pas tout le temps.

Léna

 

 

 

 

 

 

On a tous une richesse particulière à profiter pleinement, à partager et à exploiter tout au long de notre vie. On a tous des qualités et des défauts et il faut vivre avec. Il faut profiter de nos qualités il faut les transmettre et les pratiquer tout le temps.

Mathieu

 

 

 

 

 

« Si tu veux garder tes amis, il faut être gentil. »

Il faut être gentil avec ses amis, sinon tu risquerais de les perdre. L’amitié est importante donc ne sois pas méchant avec tes amis.
Tu peux dire des compliments mais pas d’insultes.
Les amis sont importants parce que si tu n’as pas d’amis tu pourrais te sentir seul, être triste. Les amis sont important parce que si tu en as, tu t’amuseras tout le temps et tu auras des personnes à qui confier tes secrets.

Nathan

 

 

Vélodingues

 

Le vélo étoile

Je traverse l’espace
Sans mon planétarium
Je suis une étoile filante
Qui s’écrase sur la Terre comme une météorite
Dans la nuit glaciale du Nord
Je guide les marins perdus dans le pôle Nord
Mais le jour je me transforme
En majestueux soleil d’été
Mon guidon et plein de poussière d’étoile filante
Je suis rempli d’étoiles polaires
Et mille autre forme d’étoiles

Analusia

 

 

 

 

 

Je suis un vélo trousse
Je porte beaucoup de choses
Personne ne veut monter sur moi
Enfin ! C’est que je porte assez de choses comme ça
Je ne vais pas les forcer
Car ils ne pourraient jamais monter
Je rends service aux enfants
Je leurs amène beaucoup de choses :
Des ciseaux, des crayons, des stylos,
Des ardoises, des feutres,
Des gommes et des règles
Comme je vous l’avais dit
J’aime rendre service

Élise

 

 

 

 

 

Le vélo compète

Je fais des compétitions
Comme un champion
Avec mon vélo extraordinaire
Je fais des misères

Mon vélo avec sa mécanique d’enfer
Double tous ses adversaires
En un seul coup de pédale
Je vais comme une balle

Avec mon vélo bleu
Je suis heureux
Les grosses roues de mon vélo
M’amènent encore plus haut      

Gabriel

 

 

 

 

Le vélo amusant

Je porte des bottes et un chapeau sur les fesses
Les chinois rient beaucoup
Du coup, je vais en Chine
Pour faire rire
Je suis très amusant pour les parents
Et surtout pour les enfants
Je vais souvent au cirque
Et c’est moi le clown
Quand je porte le seau sur la tête
Je bouge et j’ai plein d’eau sur la tête
Il faut bien être amusant
Donc je suis le vélo amusant

Léna

 

 

 

Contribution aux « Vélodingues » d’Andrée Clair et Jacques Carelman

 

 

Préceptes

 

« C’est plus facile de se venger mais il faut pardonner. »

Par exemple deux amis se disputent, ils deviennent ennemis. Et bien ce n’est pas facile de pardonner. Alors l’un est en colère contre l’autre. Puis vient le moment où l’un des deux a envie de s’excuser et de se faire pardonner mais l’autre dit « non ». Mais lui aussi a envie de s’excuser mais comme qu’il a refusé l’excuse de l’autre enfant alors ce dernier ne se fera sûrement pas pardonner.
Mais le meilleur moyen d’arrêter une dispute c’est de redevenir amis.

Lucas

 

 

 

 

 

 

« Agis envers les autres comme tu voudrais que les autres agissent avec toi. »

Il faut que tu sois gentil avec les autres. Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’ils te fassent. Si tu les tapes, ils te taperont sûrement. Donc tu ne tapes pas les autres parce que tu ne voudrais pas qu’on te tape aussi.
Si tu agis bien avec les autres, ils agiront bien avec toi. Et si tu leur fais du mal, ils te feront mal aussi.

Matilde

 

 

 

 

 

 

« Il vaut mieux jouer aux jeux de société que de rester devant la télé. »

Regarder la télé ça hypnotise et ça fait peur le soir, tu restes éveillé, tu fais des cauchemars et tu dors mal au final. Tandis que les jeux de société, c’est se voir avec ses amis, jouer, rigoler, partager des moments que l’on n’oubliera jamais dans notre vie.

Anaé

 

 

 

 

 

 

« Il faut choisir sa voie. »

Il faut s’écouter soi-même, ne pas se faire manipuler, ne pas cacher qui tu es, en progressant petit à petit, en évoluant avec soi-même.
Pour ma part « choisir sa voie » veut dire faire comme bon te semble tout en changeant tes défauts. Si quelqu’un te dit de changer, tu restes comme tu es, en changeant ce qui n’est pas acceptable. Rester où tu es, pour réaliser tes rêves, sauf si ta voie est mauvaise.

Clément

 

 

 

Vélodingues

 

Le vélo amoureux

Ou la la ! J’ai les roues toutes flagada
Et la cervelle en chocolat !

J’ai trébuché sur un rocher.
À cause d’elle je suis tombé,
Mes yeux sont fixés, je suis collé !

Sans m’en rendre compte,
Mes pédales étaient absorbées
Par une telle beauté !

Si je pouvais lui parler
Je serais terrorisé !
De parler à cette … À cette beauté.

Mes pédales ont accéléré,
Elles ont été contrôlées
Avec elle : cette magnifique beauté …

Maé

 

 

 

 

 

 

Le vélo émotionnel

Quand je pars faire une course
Je suis heureux
Comme un vélo-amoureux

Quand on me dépasse
Je suis énervé
Comme un vélo-soupe au lait

Quand je suis premier :
Je suis tellement fou
Que mon coeur fait boom-boom

Bref, je suis un vélo-émotionnel
Je cours comme une gazelle
Dès que la course est terminée
Je ramène le trophée

Le vélo-émotionnel
Lui il sera éternel

Nathan

 

 

 

 

 

J’ai un vélo
Qui est très
Qui est très beau !
Je vais partout

Sur ses deux roues
Je fais un tour de vélo
Avec mon ami Léo
Ensemble nous faisons
Des balades
Et de la rigolade …

Je ne vais pas m’enfermer
Car je veux sentir la liberté
La liberté de m’envoler
Sur les champs ensoleillés

Tomas

 

 

 

 

 

 

Le vélo paresseux

Dans la journée ce qui me plaît
C’est regarder oiseaux et papillons
Du haut de mon joli balcon le guidon
Dos à la route de Cépét

Pour finir toujours premier
Le vélo flèche file
Oh là ! Moi je reste immobile
Premier à ne pas bouger !                        

Pourquoi rouler, se salir et se fatiguer
Ici c’est le soleil et la lune qui défilent
Mes roues propres ne bougent pas d’un fil
Du lever du jour à la nuit étoilée

Je suis le vélo paresseux
Et pour ceux
Qui n’en croient pas leurs yeux
Je suis le vélo le plus chanceux .

Léa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contribution aux « Vélodingues » d’Andrée Clair et jacques Carelman